Annoncé il y a plusieurs mois, le manga français autour de l’eSport est enfin disponible en France. Versus Fighting s’intéresse comme son nom l’indique à la communauté des jeux de combat et plus précisément celle des joueurs de Street Fighter.

Obtenir chez :

fnac_commander priceminster_commander amazon_commander

Le lecteur découvre Max Volta, un jeune leader d’une équipe professionnelle qui tente l’aventure du Capcom Pro Tour, un circuit compétitif de renommé international. Max, favori du tournoi rencontrera un grand nombre d’autres joueurs tout au long des nombreuses dates que compte le tournoi. Mais la victoire n’est pas si facile à obtenir face à certains compétiteurs plus aguerris, mieux préparés et surtout lorsqu’on fait preuve d’un trop grand excès de confiance. Découvrez les coulisses d’une grande compétition, la préparation psychologique et physique des joueurs. La remise en question d’un héros face à son manque d’humilité.

Notons l’apparition de personnalités comme Ken Bogard et bien d’autres stars de la scène versus fighting. Ce manga français édité par Glénat, approuvé par Capcom, éditeur du jeu vidéo Street Fighter a été écrit par Guillaume Dorison « Izu », auteur à l’origine de plusieurs magazines et mangas dont Omega Complex, Mont Ombe, DMC: les chroniques de Vergil, etc. Les dessins sont signés Virgine Diallo « Kalon », une illustratrice qui a travaillé sur plusieurs fanzines, BD et comics.

Dans la même tonalité, Daigo Umehara, autre star japonaise de la scène compétitive Street Fighter a lui aussi collaboré en 2014 sur plusieurs mangas autour de sa personne et de l’univers eSport « To live is to game » et « Fighting Gamers ! ». Des mangas malheureusement non disponibles en français.

Versus Fighting est donc le premier manga eSport, créé par une équipe française et disponible dans l’hexagone dans la langue de Molière. Le premier numéro est disponible pour moins d’une dizaine d’euros chez la plupart des revendeurs de produits culturels.