POINTS POSITIFS :

  • Pokédex conséquent
  • Obtention de joyaux gratuitement via la fonction StreetPass
  • Les modes de jeux « EX » et « Spécial »

POINTS NÉGATIFS :

  • Les cœurs qui se rechargent trop lentement et limités à 5
  • Manque de fonctionnalités de partage avec les autres joueurs
 pokemon-shuffle
Éditeur : Nintendo
Développeur :
 Nintendo
 Disponible sur : ico24_3DS

La mode du modèle Free-To-Play n’aura pas échappé longtemps à Nintendo qui propose (enfin !) son premier jeu « gratuit » sur Nintendo 3DS et 2DS, Pokémon Shuffle. Disponible uniquement et exclusivement sur le Nintendo eShop de votre console portable, un simple passage sur ce dernier permet de tomber sur Pokémon Shuffle. Les fans des jeux de type puzzle game seront d’ailleurs ravis de découvrir ce Candy Crush like à la sauce Nippone.

Pokemon-Shuffle-1Le joueur/dresseur est embarqué dans une aventure à travers les contrées Pokémon, à la rencontre d’un grand nombre d’espèces du Pokédex, des plus anciennes au plus récentes.

L’écran de combat se divise en plusieurs zones, la première sur l’écran du dessus permet de visualiser tout un ensemble d’informations sur le Pokémon adversaire et sur la partie en cours : le score qui permet d’accroître nos chances de capture, le niveau, les coups restants, la barre de vie du Pokémon adversaire ainsi que son nom et son type (eau, feu, plante, vol, etc.). Le score évolue selon une bonne réalisation des coups, les combos permettent tout naturellement de ré-hausser plus rapidement ce dernier.

Pokemon-Shuffle-2Plus le dresseur aura un score élevé et plus il aura de chance en fin de niveau de capturer le Pokémon si toutefois il parvient à vaincre ce dernier. Le type du Pokémon permet de bien choisir avant une attaque les Pokémon que l’ont va utiliser pour l’attaquer (les têtes qui apparaîtront) puisque comme dans le jeu d’aventure, certains types l’emportent sur d’autres et permettent de réaliser des attaques qui font plus de dégâts que d’autres. La barre de vie s’abaisse au fil des attaques, l’objectif étant de la vider avant que les coups restants ne tombent à zéro.

L’écran tactile contient quant à lui la grille de jeu de 6 Pokémon de large sur 6 en hauteur, un onglet permet d’observer les Pokémon choisis pour la partie, leur niveau et leur efficacité au combat ou tout simplement d’abandonner la partie. Une jauge se recharge au fil de la partie, c’est celle du Pokémon disposant de la méga-évolution que vous avez choisi (plusieurs sont à débloquer en début de jeu). Une fois rechargée et à chaque nouvelle suite utilisant la méga-évolution du Pokémon, son pouvoir prendra effet.

Pokemon-Shuffle-4Avant chaque combat, le dresseur choisi les Pokémon qu’il souhaite utiliser, un disposant d’une méga-évolution et 2 ou 3 autres monstres selon les niveaux. Chaque niveau n’est forcément pas construit de la même manière, certains permettent d’obtenir plus de coups que d’autres, les Pokémon adversaires se défendent eux aussi et handicapent parfois la grille de jeu. Les Pokémon capturés en fin de partie, plus ils sont utilisés plus ils augmentent de niveau et gagnent en puissance d’attaque. Rater la capture d’un Pokémon à la fin d’un niveau, ne bloque pas la progression du dresseur puisqu’il est possible de continuer son chemin et de retenter sa chance plus tard.

Pokemon-Shuffle-5Pokémon Shuffle intègre comme tout bon Free-To-Play des micro-transactions, lesquelles permettent d’obtenir des coups et des coeurs supplémentaires (un coeur = une partie) ou de garantir la capture d’un Pokémon (via l’achat de pièces). La boutique permet ainsi d’acheter des joyaux à 0,99€/unité, lesquels s’échangent contre ces avantages. Les dresseurs peuvent en déplacement, via la fonction StreetPass obtenir gracieusement des joyaux supplémentaires.

En surcroit du mode normal, deux modes de jeux permettent pour l’un, « mode spécial », de capturer des Pokémon uniques (Mew et Motisma par exemple) durant un certain laps de temps. Le second « mode EX » (disponible après le niveau 12) où le nombre de coups limites est remplacé par un chronomètre, il faut donc forcément être le plus rapide possible à mettre à terre le Pokémon adversaire. Le butin en pièce obtenu via ces niveaux et forcément bien plus conséquent que dans le « Mode Normal ».

CONCLUSION

Pokémon Shuffle est une réussite, les mécaniques et le gameplay sont simplistes et accessibles à tous. L’achat de joyaux n’est pas obligatoire et l’utilisation de la fonctionnalité StreetPass pour en obtenir en supplément est un véritable atout pour le joueur qui souhaiterait collecter l’ensemble du Pokédex sans dépenser une fortune. A noter d’ailleurs que pour le moment Pokémon Shuffle compte 159 niveaux (normaux + ex + spéciaux). Dommage, le temps de recharge des coeurs est vraiment long et le compteur se limite malheureusement à 5. De plus, une fonctionnalité de « partage » du score ou du Pokédex avec ses amis aurait pu être un petit plus …