POINTS POSITIFS :

  • Les nombreux défis
  • Multijoueur

POINTS NÉGATIFS :

  • Répétition des environnements
  • Conduite hasardeuse
  • Manque de contenu (voitures, options, etc.)
 driveclub
Éditeur : Sony
Développeur :
 Evolution Studios
 Disponible sur : ico24_PS4 amazon_commanderpriceminster_commanderfnac_commandercommander

Cela fait déjà un petit moment que le jeu DriveClub est sorti sur PlayStation 4. Après mon compte-rendu de la soirée de lancement de DriveClub, je vous propose aujourd’hui de découvrir mon avis sur le jeu de course de voitures développé par Evolution Studios, édité par Sony et disponible exclusivement sur PlayStation 4.

DriveClub-3DriveClub est un jeu tourné plutôt vers l’arcade où le joueur, dans le mode solo, prend le contrôle d’un bolide qu’il doit mener jusqu’à la victoire dans chacune des nombreuses épreuves qui lui sont proposées. Les épreuves sont assez diversifiées et vont de la simple course au record de temps en passant par le contre la montre, le drift, etc. De plus, le circuit est parsemé de nombreux défis supplémentaires disséminés dans quelques unes des sections du circuit.

DriveClub-1L’ensemble des épreuves sont classées sur une échelle de 3 objectifs (chrono, position en fin en fin de course, vitesse maximale réalisée, …) soit 3 étoiles à remporter selon que vous réussissiez à les atteindre ou non. Les étoiles cumulées permettent ainsi de débloquer d’autres épreuves et donc de progresser dans le solo.

Au fil du jeu, même si les objectifs ne sont pas atteints et selon divers critères de conduite, la jauge de réputation du joueur augmente. Elle permet ainsi de débloquer un nouveau véhicule à chaque fois qu’elle est remplie, 50 véhicules au total sont à débloquer et ce chaque fois que le joueur réussi à remplir la jauge donc, chaque fois qu’il arrive à passer un niveau.

DriveClub-4DriveClub est principalement tourné vers le multijoueur et notamment la coopération des joueurs qui forment des Club de six personnes maximum qui s’affrontent entre eux. Les épreuves proposées aux joueurs sont aléatoires et limitées dans le temps, le joueur peut d’ailleurs choisir de tracer son chemin seul ou avec ses amis. Là aussi, une jaune permet de faire monter le niveau de votre Club, de débloquer quelques outils de personnalisation pour votre Club, votre voiture et des nouveaux bolides.

CONCLUSION

DriveClub est au final une déception de part le peu de contenu que propose le jeu. Les défis sont certes nombreux mais n’arrivent pas à combler le manque de voitures et d’outils de réglages et de personnalisation. Le mode multijoueur, « Club » manque lui cruellement d’intérêt, handicapé par un gameplay trop hasardeux, une conduite exigeante et bien trop complexe à cerner. L’univers graphique du jeu et lui plutôt correct et raffiné mais là aussi, manque de renouveau et les environnements se répètent sans cesse.

Test du jeu effectué sur PlayStation 4 (version CD) via un jeu envoyé par l’éditeur.

  • J’ai exactement le même avis que toi je suis vraiment déçu, j’étais ‘presse’ que le jeu sorte car il avait l’air pas mal et surtout c’était l’un des seuls jeux de course sur PS4 et j’ai était vraiment déçu ! Il y a aussi la pluie que les développeurs avaient vantée et qui n’est pas disponible !

  • john

    Hello,

    Alors là, je suis scotché. Ces voitures paraissent
    plus vraies que nature.

    Ciao