POINTS POSITIFS :

  • Qualité des figurines
  • La coop plutôt amusante entre enfants

POINTS NÉGATIFS :

  • Temps de chargement trop longs
  • Graphiquement pauvre
  • Bestiaire médiocre
 disney-infinity-2
Éditeur : Disney Interactive
Développeur :
 Avalanche Software
 Disponible sur : ico24_X360 ico24_XONE ico24_PS3 ico24_PS4 ico24_PC ico24_WIIU  amazon_commanderpriceminster_commanderfnac_commandercommander

Après ma première preview de Disney Infinity 2 et l’achat de quelques nouvelles figurines, je vous propose aujourd’hui de découvrir mon avis plus complet sur le jeu pour enfants mettant en scènes les personnages de l’univers Disney et Marvel. Disney Infinity 2 est disponible sur la plupart des consoles depuis mi-septembre.

Figurines, discs et packs de démarrage

Le jeu est vendu en « kit », le joueur achète ainsi le pack de démarrage Marvel constitué du jeu, de 3 figurines (Thor, Iron Man et Black Widow), d’un trophée permettant de débloquer le mode Avengers et 2 Toy Box Game Discs. Un autre pack de démarrage Disney Originals sorti quelques semaines plus tard est lui composé du jeu, 2 figurines (Merida et Stitch) et 2 Toy Box Game Discs.

Disney-Infinity-2-1La plupart des autres figurines s’achètent soit à l’unité (entre 10 et 15€) soit en pack (environ 30€).  Les packs sont constitués soit de 3 figurines, soit de 2 figurines et d’un trophée soit de 2 figurines et des Power Discs. Les figurines de Disney Infinity 1 sont compatibles avec le second jeu, l’inverse n’est lui pas possible. Pour jouer aux mondes Avengers, Spider Man et/ou Les Gardiens de la Galaxie, le joueur doit obligatoirement posséder le trophée de chacun des mondes.

Chaque figurine dispose de son propre arbre de compétences, lié directement à la figurine qui permet de rendre plus puissant ses héros (augmenter la vie, les dégâts, apprendre une nouvelle attaque, etc).

Il existe deux catégories de « discs », les Game Discs sont en fait constitués chacun d’un mini jeu et les Power Discs débloquent des aptitudes, des outils de personnalisation et des jouets. Comme les figurines, ils s’achètent par lot de 2 en supplément du jeu (3 à 5€).

Trois aventures

Disney Infinity 2 se compose de 3 aventures Marvel, les Avengers, Spider Man et enfin les Gardiens de la Galaxie. L’ensemble des figurines ne peuvent être utilisées dans n’importe quelle aventure.

Disney-Infinity-2-01Ainsi, par exemple, il n’est pas possible de jouer avec Rocket Raccoon dans l’aventure Avengers sauf si, dans de rares cas et selon les figurines, le joueur a réussi à récupérer l’ensemble des pièces de jeu lié à un personnage dans l’aventure en question.

La première aventure qui s’ouvre à vous et celle des Avengers, l’histoire se déroule dans la ville de New-York et plus précisément dans Manhattan où des géants de glace ont pris le contrôle de la ville contrôlés par Loki.

Disney-Infinity-2-04Le joueur part à l’aide de sa/ses figurine/s à la rescousse de la ville et sur les traces du frère de Thor à travers diverses quêtes souvent très répétitives et dont le niveau de difficulté reste relativement faible.

L’aventure de Spider Man se déroule une fois de plus dans la ville de New-York où Spider Man et son équipe sont appelés à mettre fin aux plans de Mysterio et du Boufon Vert. La dernière aventure, celle des Gardiens de la Galaxie, prend part dans un tout nouvel univers où la Star-Lord et sa team tentent de prendre le contrôle des Sakaarans.

Quêtes, défis et contenu

Outre les nombreuses quêtes qui permettent d’aboutir à la fin du scénario de chacune des aventures, diverses quêtes secondaires donnent aux joueurs la possibilité de s’attarder un peu plus sur l’aventure.

Disney-Infinity-2-02C’est d’ailleurs au cours des nombreuses missions que vous découvrirez le faible bestiaire et la répétitivité des missions et des décors.

Des « trésors » peuvent être récupérées ici et là sur la map, ils permettent soit de débloquer le fait d’utiliser un autre personnage dans l’aventure soit des petits bonus en jeu. De plus, des défis qui se débloquent tout au long du jeu sont là aussi, un bon moyen de passer quelques heures supplémentaires à arpenter la map.

Enfin, pour les héros qui ne savent pas voler ou pour les plus jeunes qui veulent s’amuser avec, divers véhicules peuvent être pilotés par le joueur. Là aussi, ils se débloqueront au fil de l’avancée dans l’aventure. Des véhicules surpuissants qui permettent de faucher le moindre morceau de décor du jeu et dont le pilotage est loin d’être souple.

La Toybox

Très certainement l’espace où j’ai passé le moins de temps. Une zone qui trouvera toutefois son public à travers les plus jeunes.

Disney-Infinity-2-03Il s’agit tout simplement d’un immense coffre à jouet où le joueur peut créer une véritable ville via un éditeur plutôt bien foutu et extrêmement complet. La Toybox est un véritable bac à sable où chacun laisse libre cours à son imagination qu’il peut partager librement avec la communauté.

La Toy Box accueille de plus l’espace « mini-jeux » que vous obtenez à travers les Game Discs dont un Tower Defense, « Assalt d’Asgard » contenu dans le pack de démarrage.

CONCLUSION

On ne peut que saluer les quelques améliorations effectuées par Disney et le fait de pouvoir jouer avec des figurines Marvel de qualité mais, Disney Interactive a oublié l’essentiel, le contenu. Un contenu beaucoup trop faible, peu ambitieux qui créé rapidement une certaine répétitivité du titre.

Test du jeu effectué sur Xbox One (version CD) via un jeu envoyé par l’éditeur.