La Paris Games Week date un peu et je n’ai pas encore eu l’occasion d’évoquer mon coup de cœur du salon, Little Nightmares. Si ce titre ne vous dit rien, c’est plus ou moins normal. Little Nightmares se fait plutôt discret, éclipsé derrière les géants, Dragon Ball Xenoverse, Naruto Shippuden, Darks Souls et autres titres AAA de l’éditeur japonais, Bandai Namco Games.

Ce titre qui pourrait sortir tout droit d’un studio de production indépendant est en réalité le bébé de Tarsier Studios. Le papa de quelques DLC de LittleBigPlanet, sa ré-édition PlayStation Vita et d’autres créations, plus discrètes.

Éditeur / Développeur :Support(s) :Obtenir chez :

 

ico32_PS4  

fnac_commander  amazon_commander

Sur le stand de l’éditeur, parmi les nombreux titres connus et reconnus, un soupçon de nouveauté a attiré mon regard. Déjà présent à la Gamescom, impossible par manque de temps d’y jouer, j’ai cette fois eu l’occasion de mettre la main sur le sombre Little Nightmares. Il faut dire que Bandai Namco Games n’avait pas fait les choses à moitié. La décoration du stand étant largement inspirée de la démo, qui se déroule principalement dans une cuisine. De plus des personnages déguisés animaient le stand dont l’héroïne principale, une jeune fille au manteau jaune qui escaladait un meuble, à plusieurs mètres de hauteur.

L’aventure embarque le joueur dans une prison sous-marine. Un lieu habité par des entités cauchemardesques et des monstres géants. La jeune et minuscule fille encapuchonnée dans son manteau jaune, qui ne dévoile qu’une infime partie de son visage, porte le nom de Six. Affamée, le joueur doit l’aider à sortir de ce qui semble bien être, un cauchemar pour enfant. Pour y parvenir il faudra réussir à déjouer le regard des monstres en s’infiltrant dans les endroits sombres et surélevés ainsi qu’en trouvant la solution aux nombreuses petites énigmes qui se glisseront votre chemin.

La direction artistique empruntée est plutôt sombre et surtout extrêmement soignée. Il ne s’agit là ni d’un survival horror ni d’un titre trop enfantin. Seule véritable contraste avec les décors, Six, sa petite taille et son manteau jaune. Impossible de profiter de l’OST avec la musique extrêmement forte durant le salon. Mais, le trailer et le site officiel du jeu donne un avant goût des musiques qui viendront prochainement embellir l’aventure.

La démo, malheureusement bien trop courte, débute dans une chambre. La petite taille de Six est à la fois un atout et un inconvénient. Six peut se glisser facilement dans les conduits, se cacher sous les meubles mais, n’a malheureusement pas la possibilité d’accéder facilement aux poignets des portes et dessus des meubles. Quelques objets, parfois déplacés et meubles peuvent heureusement, être utilisés pour accéder aux recoins les plus élevés afin d’activer à des mécanismes. La seconde zone, occupée par un monstre boucher est une vaste cuisine où il va falloir faire preuve de rapidité et de discrétion afin de ne pas finir dans la marmite de la bête. Nombre de recoins sous les meubles permettent de se cacher de la bestiole qui n’aura aucun mal à vous entendre lorsque vous déciderez de faire un peu trop de bruit. Pour vous en sortir comptez aussi sur la très bonne capacité de Six pour escalader les meubles (lorsque c’est possible). La dernière salle jouable est constituée comme une énigme, plutôt accessible, si vous observez attentivement l’environnement. Il est d’ailleurs nécessaire de bien observer l’ensemble des éléments qui constituent les salles pour progresser dans le jeu.

Une jolie mise en bouche avant la sortie du jeu vidéo dans quelques mois. Une sortie que j’attends avec impatience et l’envie d’en savoir rapidement plus sur Little Nightmares dont la durée de vie est d’environ 6 à 8 heures. De plus, le titre ne contiendra aucun dialogue afin de forcer sur l’immersion du joueur dans cet univers tout droit sorti des pires cauchemars d’enfants.

Little Nightmares sortira le 28 avril sur PC, PlayStation 4 et Xbox One. Une édition collector dénommée « Six Edition » contenant le jeu, l’OST, une figurine de 10cm, un poster et des stickers sera bientôt disponible en pré-commande. Cette dernière aura certainement le droit à son unboxing sur le blog.

[gallery_bank type= »images » format= »thumbnail » title= »true » desc= »false » responsive= »true » display= »all » sort_by= »random » animation_effect= »bounce » album_title= »false » album_id= »375″]