Ultimate-Jan-Ken-PonPOINTS POSITIFS :

  • Modernisation du shifumi bien pensé
  • Gratuit et accessible
  • Pas de système pay-to-win

POINTS NÉGATIFS :

  • Tourne vite en rond, sympa à petites doses
  • Manque de contenus (mais, c’est en développement)
Éditeur / Développeur :Support(s) :Obtenir chez :

bakcorp-studio

ico32_TELico32_TBLT

google-play

La Japan Expo a accueilli dans le hall jeux vidéo en plus des AAA, plusieurs titres indépendants dont le tout récent Ultimate Jan Ken Pon. Le jeu de combat inspiré du célèbre pierre-feuille-ciseaux développé par BakCorp Studio est déjà disponible gratuitement sur Android et sortira prochainement sur iOS.

BakCorp Studio a était influencé par l’univers japonais médiéval pour développer Ultimate Jan Ken Pon. Environnements, musiques et personnages animaliers prennent place dans un monde farfelu où l’objectif du joueur est de passer du statut de simple apprenti à celui de combattant qui parviendra à rétablir l’équilibre. Ultimate Jan Ken Pon repose sur uniquement sur un mode multijoueur permettant d’affronter d’autres joueurs en ligne et des amis.

L’apprenti doit rapidement choisir un des 3 symboles disponibles pour attaquer, au choix, la pierre, la feuille ou les ciseaux. Si le duel est remporté il doit choisir d’attaquer son adversaire et si le duel est perdu, de se défendre. Plus le, joueur est rapide, plus il enlèvera des points de vie ou se protégera face à l’adversaire.

Si les combattants ont sélectionné le même symbole, un duel de rapidité est engagé. Pour le gagner il faut soit couper le plus de fois une feuille, tapoter le plus grand nombre de fois l’écran ou faire le plus de cercle autour des ciseaux.

Le joueur choisit un esprit pour le représenter lors des combats. Les esprits sont divisés en 3 catégories, les attaquants, les défenseurs et les tanks. Point de vie, attaque, défense et puissance des symboles utilisés sont équilibrés différemment selon les personnages. Chaque combattant doit ensuite attacher des capacités (Jin’rai) à l’esprit sélectionné ainsi que des bonus passifs. Une fois que la barre de Doki est assez chargée, la capacité peut être utilisée après la sélection d’un symbole. Les esprits et capacités ainsi que les bonus passifs sont à débloquer tout au long du jeu.

Deux années de développement auront été nécessaires au studio Montpelliérain pour finaliser le développement de son jeu. Distribué gratuitement, c’est grâce à quelques bandeaux publicitaires glissés discrètement dans l’application et aux bonus (gemmes qui n’offrent aucun avantage en jeu) que le studio monétise Ultimate Jan Ken Pon. Avec son univers inspiré, son gameplay bien pensé et largement accessible, Ultimate Jan Ken Pon modernise à sa manière le shifumi. Une totale réussite qui se confirme après plusieurs heures à affronter d’autres joueurs en ligne.

Invitée à l’événement.

[gallery_bank type= »images » format= »thumbnail » title= »true » desc= »false » responsive= »true » display= »all » sort_by= »random » animation_effect= »bounce » album_title= »false » album_id= »289″]