J’ai joué à Yooka-Laylee and the Impossible Lair

Yooka-Laylee (ou Ukulélé), développé par des anciens de RARE réunis sous l’étendard Playtonic Games et successeur spirituel de Banjo-Kazooie a été financé sur Kickstarter en 2015. En 2017, le jeu de plateformes et d’aventure sort sur PC, PlayStation 4, Xbox One et quelques mois plus tard sur Nintendo Switch. Fin 2019, la suite du jeu de plateformes Yooka-Laylee and the Impossible Lair est publié sur les mêmes consoles, mais le jeu a un peu changé …

Éditeur / Développeur : Support(s) :
     
20,34€
39,99
in stock
10 new from 20,34€
1 used from 29,95€
as of 28 janvier 2020 4 h 38 min
Amazon.fr
Free shipping
40,22€
in stock
3 new from 38,09€
1 used from 26,20€
as of 28 janvier 2020 4 h 38 min
Amazon.fr
23,70€
out of stock
5 new from 23,70€
as of 28 janvier 2020 4 h 38 min
Amazon.fr
Free shipping

Yooka-Laylee and the Impossible Lair est une suite assez différente de ce que l’on aurait pu imaginer à Yooka-Laylee. Les développeurs ont fait face aux critique du précédent jeu et ont ainsi travaillé sur un titre différent en apparence, en gardant les codes et les bonnes idées du premier jeu. C’est ainsi qu’on passe d’un jeu 3D à un jeu en 2.5D, et d’un monde ouvert à un mélange entre ce que Yooka-Laylee avait déjà pu faire avec une carte et des mécaniques très largement inspirées des jeux Donkey Kong.

Notre duo de héros compte Yooka le caméléon vert et personnage central que vous déplacez à travers les niveaux et Laylee, la petite chauve-souris au nez rouge épinglée à son épaule, qui viendra en support dans l’équipe. Viennent s’ajouter une multitude de PNJ loufoques, déjà rencontrés dans le premier jeu comme Trowzer le vendeur, Nimble le nuage, Blasto le canon, Vendi le frigo des tonifiants et bien d’autres. L’histoire fait une nouvelle fois apparaître Capital B, le grand méchant du premier jeu qui après avoir volé l’ensemble des livres du monde a cette fois pris le contrôle de la ruche de Phoebee et a capturé ses soldabeillles. Yooka et Laylee vont donc aider la Reine à récupérer son Royaume et ses abeilles. Pour y parvenir, nos deux héros doivent sauver les abeilles dans chacun des niveaux afin de créer un bouclier d’abeilles qui leur permettra d’affronter Capital B et de résister à ses attaques.

Pour les joueurs qui n’ont pas fait le premier Yooka-Laylee, je vous invite vivement à découvrir ce jeu d’aventure en 3D plutôt réussi. Si vous préférez la 2.5D, vous pouvez toujours passer directement à Yooka-Laylee and the Impossible Lair, mais vous passerez à côté de certaines références au premier jeu !

La carte est structurée à la manière de Donkey Kong, le joueur choisit les niveaux qu’ils souhaitent parcourir et il est d’ailleurs possible à tout moment d’affronter Capital B. mais le résultat sera le même au début du jeu, vous allez tout simplement vous faire massacrer surtout que le dernier niveau est long et sans checkpote. Il faudra donc parcourir plusieurs niveaux et disposer d’un bouclier d’abeilles assez puissant pour arriver à ses fins. Une quinzaine d’heures seront d’ailleurs nécessaires pour boucler la trame principale et ses 40 niveaux.

Les niveaux sont matérialisés sous la forme de livres dans lesquels vos deux personnages peuvent se téléporter. Selon l’emplacement du livre sur la carte, le monde sera différent et il sera aussi possible de modifier certains livres et donc certains niveaux, en laissant s’écouler de l’eau dessus, en y apposant un élément de neige ou de feu. En bref, de créer des niveaux réversibles, 17 au total. L’objectif est toujours le même sauver l’abeille en toute fin de niveau et en bonus, récolter un maximum de plumes, la monnaie du jeu et en bonus récupérer cinq pièces dans chacun des niveaux, comme les lettres dans Donkey Kong, il y en a 200 au total à récupérer dans l’ensemble des niveaux.

Une fois téléporté dans le livre et donc dans le niveau le duo représente vos deux vies, lorsqu’un ennemi vous touche, vous perdez d’abord Laylee, mais vous pouvez la récupérer durant quelques secondes et donc récupérer votre vie. Si vous n’y parvenez pas Yooka continuera seul et s’il se fait toucher, vous reprenez au dernier checkpote (ou point de sauvegarde) avec le duo. Quand Laylee se fait toucher sur une plateforme amovible ou un grand nombre d’ennemis sont présents, il sera impossible de la récupérer. Toutefois dans le niveaux, des sonnettes ailées permettent de récupérer un nouveau Laylee. Encore une fois comme dans Donkey Kong, à l’image de Donkey et Diddy Kong son support. De plus certains niveaux sont vraiment difficiles à parcourir, mais en cas d’échec répété le checkpote vous proposera de vous téléporter plus loin dans le niveau. Une bonne idée pour les joueurs qui n’ont pas le skill nécessaire et sont bloqués dans le jeu.

Car si la carte apparaît au fil de la progression du joueur et que des nouveaux niveaux et des nouveaux mondes viennent s’y ajouter, elle regorge de secrets parfois bien cachés. Il sera toutefois possible d’acheter à Planker, le panneau vivant quelques astuces pour trouver les tonifiants cachés. Il faudra aussi se débarrasser des ennemis, utiliser des bombes, des trappes, des clés, des interrupteurs, des éléments de feu, de neige ou acheter des PNJ pour avancer. Bref, si les niveaux regorgent d’informations, la carte a aussi un réel intérêt avec ses 62 tonifiants à trouver et ses raccourcis et mécaniques à activer.

Les tonifiants sont des potions qui ont auront un impact dans les niveaux et octroient des bonus ou des malus lesquels ont ensuite une incidence sur multiplicateur de plumes. Par exemple si je choisis le « Chope-me » qui permet à Laylee de moins paniquer et de rester plus longtemps sur place quand je me fais toucher, mon bonus de plumes passe à *-0,1 à la fin du niveau, mais si je choisis d’avoir moins de checkpotes j’obtiens un bonus de plumes de *+1 à la fin du niveau. Vous pouvez activer jusqu’à 3 tonifiants dans chacun des niveaux. Avant de les activer il faudra d’abord les trouver et ensuite les acheter contre des plumes.

CONCLUSION

Un jeu sorti dans la pire période de l’année et qui doit faire face à des AAA qui manquent parfois cruellement d’ambitions. Dommage car Yooka-Laylee and the Impossible Lair est une pépite, le titre à ses défauts dont le plus gros reste ses pics de difficulté inexpliqués, mais sur lesquels vous pouvez vite passer. Avec the Impossible Lair, Playtonic Games a trouvé le format parfait pour son jeu de plateformes, entre le Banjo-Kazooie et le Donkey Kong.

  • Yooka-Laylee and the Impossible Lair pour qui ? Pour tous !

margxt_excellent

Test du jeu effectué sur Nintendo Switch via une clé envoyée par le distributeur.

L’AVIS DES BLOGUEURS ET DES PROS :

  • Chromabox : « Au delà d’une gigantesque chasse au trésor ce sera l’occasion de rencontrer de nombreux personnages, une histoire riche et un gameplay qui font plaisir de découvrir (ou redécouvrir) en 2019. » 8,7/10  lire le test
  • XboxSquad : « Si Playtonic n’était pas parvenu à nous offrir la suite de Banjo-Kazooie que nous attendions tous avec Yooka-Laylee, on peut se réjouir de la sortie de ce Yooka-Laylee and the Impossible Lair, qui lui arrive à proposer une suite spirituelle à hauteur de la trilogie Donkey Kong Country. Mieux, le studio réussit le tour de force d’apporter du neuf à ce genre pourtant déjà vu et revu. » – lire le test
  • MaXoe : « Impossible de ne pas s’extasier devant toutes ces idées comme ce mélange de double lecture du Level-Design allant de la création de niveaux alternatifs variés à un monde 2,5D réalisé comme un soft d’aventure. » 8/10 lire le test

QUELQUES VIDÉOS :

About the Author /

margxtp@gmail.com

Margot 28 ans. Blogueuse depuis 2012. Je voyage beaucoup et je travaille dans la communication dans l'industrie des jeux vidéo. Je vis à Tokyo ⛩

1 Comment

  • Barrière-escalier
    13 décembre 2019

    Bonjour Margot,
    Ton blog/site est très intéressant, je passerai souvent pour lire tes nouveaux tests.
    Bon travail et du courage.

Post a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.