The-Purring-QuestPOINTS POSITIFS :

  • Un pourcentage des bénéfices qui revient à une association pour le bien-être des animaux
  • Prise en main agréable dans un univers poétique

POINTS NÉGATIFS :

  • Durée de vie
  • Sans grande ambition
Éditeur / Développeur :Support(s) :Obtenir chez :

valhalla-cats

ico32_PC

steam

Si les chats sont les rois d’internet, ils sont pourtant assez délaissés des jeux vidéo, au profit, bien souvent d’autres créatures et de héros humanisés. C’est donc bien souvent les indépendants qui se permettent de faire des minous, de véritables petits héros.

The-Purring-QuestThe Purring Quest est un jeu vidéo développé par Valhalla Cats, fondé en 2013, une équipe de jeunes Espagnols, amoureux des animaux. Que ce soit sur le forum communautaire Steam ou sur le site, la petite équipe à plus tendance à mettre en avant ses chats que le reste de sa team.

The Purring Quest est disponible depuis le 12 novembre 2015 uniquement sur PC.

Valhalla Cats s’engage à reverser une partie des bénéfices des ventes à une association qui lutte pour le bien-être des animaux.

Trois petits chats, trois petits chats …

Le petit jeu d’aventure repose sur uniquement sur un mode solo jouable au clavier ou à la manette, je vous conseille d’ailleurs d’utiliser cette dernière pour une meilleure prise en main. Le joueur peut aussi dès le début, choisir le mode de saut à adopter tout au long du jeu, saut long ou double saut. Une fois de plus et pour une question de prise en main, je vous recommande le double saut même si pour le défi et le réalisme, j’ai choisi le saut long.

L’aventure, c’est celle de ce petit chat, Kimchi qui, adopté par un couple depuis plusieurs années, voit sa maîtresse mourir et son maître dépérir. Kimchi va donc parcourir 5 niveaux à la recherche de son maître, afin de lui apporter cet amour et ce réconfort que peut offrir un chat.

Une aventure trop courte

Du cimetière à la ville, Kimchi va parcourir plusieurs univers, à la recherche de son maître, en sauvant et en aidant des chats sur son passage ainsi qu’en ramassant des arêtes de poissons. Dans chacun des niveaux, il y a un objet caché à ramasser, un chat à sortir de sa cage et 200 arêtes de poissons à collecter. Si vous n’êtes pas obliger de réaliser ses missions pour finaliser le jeu, vous pouvez toutefois facilement le faire pour réellement profiter du titre, y ajouter quelques heures à jouer et réunir les 100% de succès. Notez d’ailleurs que l’écran titre évoluera au fil des succès débloqués afin de finir par se remplir complètement.

Le petit chat va sauter par-dessus les trous, évitez de prendre le jus sur des câbles électriques, s’agripper aux herbes grimpantes, se faufiler derrière des haies pour éviter des chiens ou tenter de les semer, se défendre face aux pigeons et aux souris afin de finir par arriver jusqu’au boss du niveau. Le gameplay évolue très légèrement petit à petit, même si globalement on découvre la quasi-totalité des mécaniques du jeu dès le départ, d’autres viendront se débloquer avec le temps comme le fait de pouvoir utiliser un carton pour se protéger des mouettes qui vous font caca dessus ou des caméras de surveillance qui vous suivent et même de déplacer certains objets pour progresser.

Des boss et des vies

A la fin de chacun des niveaux, le joueur se retrouve face à un boss qui peut prendre diverses formes. Dans le premier niveau, vous devez lutter cotre une corneille, alors que dans un autre vous devez arriver à la fin du niveau avant qu’un faisceau lumineux ne vous rattrape. Au final 5 boss, tous différents à défaire au fil des niveaux, de manières totalement différentes les uns des autres.

Notre petit chat dispose de 7 vies, qui lorsque le compteur arrive à 0, transforme la boule de poil en fantôme et demande au joueur s’il souhaite continuer ou non l’aventure. Le joueur qui choisira de continuer est ainsi renvoyé au dernier jouet pour chat, qui servent de point de passage dans les niveaux.

CONCLUSION

Un jeu mignon, pas très complexe à prendre en main ni à finir. Au total, 3 heures d’aventure attendent le joueur s’il souhaite compléter l’aventure et réellement prendre plaisir à parcourir le jeu. Si au contraire vous souhaitez uniquement vous « amusez » à aller d’un point à l’autre du jeu, une heure suffira amplement, au regret de ne pas du tout profiter du titre. Même si graphiquement The Purring Quest ne peut pas plaire à tous, même si sa durée de vie reste relativement trop courte et le jeu sans véritable ambition, il s’avère plutôt sympathique avec son environnement et son histoire très poétique.

  • The Purring Quest pour qui ? Les joueurs à la recherche d’un petit simpliste, poétique et sympathique à petit prix.

margxt_tres_bon
Test du jeu effectué sur PC (Steam) via une clé envoyée par l’éditeur.

L’avis des blogueurs et des pros :

  • Fureur : « L’univers de ce jeu m’a particulièrement plu car il reste agréable et très mignon. » – lire le test
  • Teamaupif : « The Purring Quest est un jeu qui est chouette, la possibilité d’incarner un chat étant une idée plutôt originale en mélangeant le genre de plateforme en résulte d’un jeu amusant. » Bon pif – lire le test
  • Aquab0n : « The Purring Quest se veut assez basique en terme de Gameplay mais terriblement mélancolique, le tout saupoudré de mignonitude grâce à tous ces chats qui viennent l’embellir. » – lire le test

Quelques vidéos :

 [gallery_bank type= »images » format= »thumbnail » title= »true » desc= »false » responsive= »true » display= »all » sort_by= »random » animation_effect= »bounce » album_title= »false » album_id= »259″]