J’ai joué à Ni No Kuni : La Vengeance de la Sorcière Céleste sur Nintendo Switch

Sorti en 2011 au Japon puis en 2013 en Europe, Ni No Kuni : La Vengeance de la Sorcière Céleste a eu récemment le droit à un Remaster sur PlayStation 4 et Nintendo Switch. L’occasion pour les joueurs qui ont fait l’acquisition de la console portable de Nintendo de découvrir ce chef d’oeuvre du JRPG signé Bandai Namco Entertainment et développé par les prestigieuses équipes de Level 5. Un projet auquel s’est aussi greffé le célèbre studio d’animation Ghibli pour réaliser les cinématiques et Joe Hisaishi, compositeur japonais de renom qui a déjà travaillé avec Hayao Miyazaki sur des projets comme Le Château dans le ciel, Mon voisin Totoro, Princesse Mononoké, Le voyage de Chihiro, etc. Bref, il ne pouvait en résulter qu’une véritable pépite vidéoludique.

Éditeur / Développeur : Support(s) :
 
33,73€
49,99
in stock
13 new from 29,99€
2 used from 26,40€
as of 28 janvier 2020 2 h 29 min
Amazon.fr
Free shipping
41,34€
59,99
in stock
14 new from 34,99€
as of 28 janvier 2020 2 h 29 min
Amazon.fr
Free shipping

Dans la lignée des J-RPG, Ni No Kuni a dû s’affirmer en Asie avant de se voir paraître en Europe avec des sous-titres et des menus entièrement traduits en France. Une chance incroyable qui a permis à bien des joueurs de découvrir ce JRPG et qui a aussi permis de lancer une suite et même un film qui sortira le 16 janvier sur Netflix.

Oliver a une vie tout à fait banal, mais lorsque sa maman est tuée, l’enfant se retrouve projeté dans un univers parallèle et magique où sa peluche devenue fée fait de lui un magicien. Oliver n’a désormais plus qu’un objectif en tête, ramener sa mère à la vie. Au cous de son aventure dans cet univers fantastique, Oliver rencontra des amis et viendra en aide à bien des personnes, tourmentées par une mystérieuse Sorcière Céleste. Le jeune magicien découvre rapidement un grimoire, lequel sera son meilleur allié durant l’aventure pour apprendre des nouvelles runes que le joueur pourra ensuite utiliser durant l’aventure afin de résoudre des énigmes.

L’aventure repose sur une histoire de 45 à 50 heures et des quêtes annexes pour environ 40 à 50 heures de plus, allant de la simple recherche d’un ingrédient sur la carte du monde, à la recherche d’objets dans une ville ou même de combats à remporter. La durée de vie du jeu est assez impressionnante et le titre ne manque pas de recoins à parcourir, de monstres à découvrir. L’univers est grand, coloré, magique et le doublage japonais renforce un peu plus cette ambiance de conte.

Si vous avez découvert Ni No Kuni 2 avant le premier opus, chose qu’il est tout à fait possible étant donné que les deux jeux peuvent se jouer dans n’importe quel ordre sans avoir peur d’être perdu, sachez que les combats du premier sont assez différents du second jeu. Ainsi dans le premier jeu si le système de combat est assez perfectible, il n’en reste pas moi assez intéressant. Les combats se déroulent dans une arène ou le joueur et ses compères peuvent librement se déplacer. Oliver, à travers le joueur reste maître de la stratégie et peut choisir qui viendra interagir dans le combat et comment. Il peut ainsi envoyer ses familiers lancer des attaques contre les ennemis, des attaques simples, des coups spéciaux ou des sorts. Il est bien sûr ici question de sélectionner le bon familier et les bonnes attaques pour contrer les adversaires. Toutefois, ce système repose entièrement sur l’endurance de chacun des acteurs et le mana d’Oliver qui sont limités, il n’est donc pas possible de lancer des coups spéciaux à répétition.

S’il n’est pas possible de passer à côté de certains combats qui font partie intégrante de l’histoire, notamment les combats face aux boss, vous pouvez éviter l’affrontement sur la carte du monde étant donné que les ennemis sont visibles. Le niveau de difficulté augmente relativement vite, parfois inégalement et il n’est pas rare de se retrouver désabusé face à un boss ou face à un ennemi. Il faudra donc passer par la case cumul d’expérience à travers les combats pour pouvoir être assez solide face à l’ennemi.

CONCLUSION

Si il y a une oeuvre du RPG qu’il ne fallait pas sauter ces dernières années, c’est bien Ni No Kuni. Désormais disponible sur la quasi-totalité des consoles du marché, vous n’avez plus aucune raison de passer à côté. Véritable chef d’oeuvre résultant de la combinaison des meilleurs acteurs de l’animation et des meilleurs créatifs de l’industrie, Ni No Kuni saura convaincre les fans de RPG et les joueurs qui n’ont jamais été vraiment attirés par le genre de jeux. Il faut dire que tout est maitrisé, de la BO en passant par les mécaniques de jeu, la direction artistique, l’animation et l’histoire. Le portage sur Nintendo Switch accuse quelques bugs minimes, mais rien qui n’entache vraiment l’expérience de jeu.

  • Ni No Kuni pour qui ? Pour tous !

margxt_excellent

Test du jeu effectué sur Nintendo Switch via une clé envoyée par l’éditeur.

L’AVIS DES BLOGUEURS ET DES PROS :

  • NintendAlters : « Comme tout bon JRPG, il saura vous occuper pendant des dizaines à des centaines d’heures, et son monde enchanteur ne donne qu’une envie, celle de l’explorer en long en large et en travers. » Excellent  lire le test
  • GeekGeneration : « Ce portage est convainquant et donne une amélioration technique sur le plan visuel très rapidement. » 4,5/5 – lire le test
  • CulturellementVotre : « Une note élevé pour un RPG japonais qui la mérite pleinement. Ni No Kuni remastered est un pur plaisir, même s’il ne touche pas à un iota de son contenu. » 17/20 lire le test

QUELQUES VIDÉOS :

About the Author /

margxtp@gmail.com

Margot 28 ans. Blogueuse depuis 2012. Je voyage beaucoup et je travaille dans la communication dans l'industrie des jeux vidéo. Je vis à Tokyo ⛩

Post a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.