Éditeur / Développeur :Support(s) :Obtenir chez :

omega-force koei-tecmo

ico32_PSV ico32_PS3 ico32_PS4 ico32_X360 ico32_XONE ico32_PC

fnac_commander  amazon_commander

Si vous comptez vous attaquer au jeu l’Attaque des Titans, sachez avant tout qu’il est fortement recommandé de regarder au moins l’animé. L’animé japonais est disponible sur Netflix et c’est certainement un des meilleurs de ces dernières années. Les 25 épisodes se dévorent facilement en un week-end et je vous les recommande vivement.

Adapté du célèbre manga et de la série, après un petit jeu flash et quelques autres essais sur la scène vidéoludique, après le film enfin, le jeu vidéo AAA. L’Attaque des Titans : Les Ailes de la Liberté est disponible depuis mi-février au Japon, il aura fallu attendre six mois pour voir le titre débarquer en France. Une longue attente pour  les fans, qui vient se cumuler avec celle de la saison 2 de l’animé … Le résultat est au rendez-vous un titre de qualité, respectueux de la création de Hajime Isayama.

Le jeu vidéo reprend morceau par morceau l’ensemble de la trame scénaristique qu’on divisera en trois chapitres. N’espérez donc aucune exclusivité si ce n’est dans les costumes parfois un peu exubérants que peuvent porter les personnages jouables et encore ce n’est que pour ajouter une pointe de fun au titre.

Le système de combat est très nerveux et peut paraître complexe à maîtriser au premier abord. Mais , après avoir lu le tutoriel, le joueur se rendra vite compte de la simplicité de la prise en main de l’armement, ressources et accessoires. Si durant le premier chapitre, la découverte de quelques petites nouveautés dans le gameplay permet de ne pas trop tourner en rond, arrivé dans la seconde partie du jeu, l’impression de tourner en rond commence largement à se faire ressentir. Le joueur, qu’importe le personnage qu’il incarne est équipé d’un armement tridimensionnel qui comprend des sabres permettant d’attaquer les Titans et dont les lames s’usent au fil des combats. Comptez aussi sur un système de déplacement à l’aide de grappins et d’un propulseur à gaz. Là aussi les bonbonnes de gaz, s’usent au fil des déplacements et des combats. Le gaz et les lames demandent donc à être rationnés durant les combats, à l’aide des PNJ indiqués sur la map. Attention toutefois, plus l’histoire avance plus il est parfois difficile d’en obtenir et il n’est pas rare de devoir recommencer certains niveaux ou de taper avec des lames qui ne coupent pas un Titan.

Les PNJ ne servent heureusement pas qu’à vous rationner. Certains peuvent aussi vous aider lors des combats. Une notation S, A, B, C, etc. (comme pour la note finale de la mission) indique le niveau du PNJ qui peut rejoindre votre équipe et vous aider à vaincre les Titans selon les ordres donnés par le joueur. Dans les campements, ils donnent les quêtes annexes, vendent des ressources supplémentaires et offrent la possibilité de payer l’amélioration de son armement. Il est vivement recommandé de s’intéresser une fois les premiers niveaux passés à l’achat d’un équipement plus performant.

Les quêtes sur la carte sont indiquées par plusieurs signalétiques. Les points d’exclamations verts indiquent les quêtes secondaires, limitées dans le temps elles permettent d’augmenter la note finale de réussite de la mission et sont l’occasion de looter des ressources supplémentaires directement sur les Titans. Chaque Titan possède plusieurs points de faiblesse dont le plus important est situé derrière la nuque. La nuque tranchée, le Titan décède mais, les Titans les plus forts ne se laissent pas attaquer si facilement et il faudra parfois couper une jambe ou un bras pour accéder à la nuque de la bête. Une fois que le héros a chargé son pouvoir, indiqué par une jauge jaune à gauche de l’écran, il peut l’utiliser pour faire un maximum de dégâts. Eren a la particularité de pouvoir, comme dans le manga sortir de sa forme humaine et détruire les Titans d’un simple coup, les attraper et les balancer à terre. Mais, face aux Titans, Eren, Mikasa, Armin et même Livaï ne peuvent presque rien faire lorsqu’ils se font attraper. Une QTE permet de se libérer au plus vite de l’emprise du Titan, il faut ensuite utiliser une grenade assourdissante ou un fumigène le temps de prendre la fuite et/ou d’avaler une potion de soin.

CONCLUSION

Les fans seront certainement ravis de découvrir la très bonne adaptation du manga en jeu vidéo. Le système des combats est une totale réussite même si ce dernier, une fois maîtrisé se répète beaucoup trop, allant jusqu’à lasser le joueur. Arrivé au second chapitre, les sessions se font donc moins longues et la gestion des ressources prend plus d’importance. Il n’est pas rare de se retrouver en fin de niveau sans ressources et de tenter difficilement de finir d’abattre les derniers Titans, voir même de recommencer. L’adaptation est très fidèle à l’animé, voix, décors et personnages auront vite fait de vous embarquer dans la peau des personnages des bataillons d’exploration.

  • Attaque des Titans : Les Ailes de la Liberté pour qui ? Les joueurs qui ont apprécié le manga et/ou l’animé.

margxt_tres_bon

Test du jeu effectué sur PC (Steam) via un jeu envoyé par l’éditeur.

L’avis des blogueurs et des pros :

  • Gamingway : « A.O.T. Wings of Freedom est donc un titre d’action plutôt grand public, qui plaira aussi bien aux fans qu’aux autres, mais qui manque un petit peu de challenge et de contenu pour être grandiose. » 15/20 – lire le test
  • Otakugame : « Test : 3h avec Attack on Titan : Wings of Freedom, le jeu qui fait honneur à son manga ! » Classe B – lire le test
  • N-Gamz : « L’Attaque des Titans: Les Ailes de la Liberté constitue une bonne adaptation vidéoludique du manga. » 4/5 – lire le test

Quelques vidéos :

[gallery_bank type= »images » format= »thumbnail » title= »true » desc= »false » responsive= »true » display= »all » sort_by= »random » animation_effect= »bounce » album_title= »false » album_id= »347″]