gravity-rush-remastered-ps4POINTS POSITIFS :

  • Revivre l’expérience sur console de salon
  • Un univers, un gameplay et un style qui manque en VF sur nos consoles
  • 1080p 60fps

POINTS NÉGATIFS :

  • Un portage qui manque de saveurs
Éditeur / Développeur :Support(s) :Obtenir chez :

sonysiren

ico32_PS4 ico32_PSV

fnac_commander priceminster_commander amazon_commander

Les faibles ventes de la PlayStation Vita poussent Sony a abandonné cette dernière, aux mains des indépendants et des éditeurs de jeux Japonais. Alors forcément, comme la critique pour Gravity Rush était plutôt élogieuse, l’éditeur s’est demandé si pour les joueurs et avant la sortie d’un second opus, il ne serait pas inintéressant de proposer un portage de la version Vita sur PlayStation 4. Dans l’attente de Gravity Rush 2 qui sera exclusif à la PlayStation 4, le premier opus s’offre une version -remastered-.

Disponible depuis début février 2016 sur PlayStation 4, il aura toutefois fallu attendre presque 4 ans pour pouvoir profiter du titre renversant sur PlayStation 4. Une bonne surprise pour certains, une mauvaise pour les joueurs PlayStation Vita. Et si le portage apporte son lot d’améliorations techniques, 1080p et 60 fps ainsi qu’un gameplay adapté à la manette dualshock, l’aventure n’a, elle, pas changé d’un poil.

Une fois de plus, le joueur prend le contrôle de la fascinante Kat, une jolie blonde amnésique, toujours accompagnée de Poussière, un petit chat mystérieux qui semble lui apporter la capacité de jouer avec la gravité. Sur la cité flottante qui lui sert désormais de terrain de jeu, la jeune femme va devoir prouver au villageois que ses capacités et sa personnalité font d’elle un personnage bienfaiteur, qui souhaite les aider à faire s’estomper l’assaut des créatures Névis.

Kat peut se déplacer librement sur la map, en marchant et surtout en planant grâce à son pouvoir gravitationnel lié à l’utilisation des gâchettes et du stick directionnel. Représenté sous la forme d’une jauge cerclée bleue qui se vide à force d’utilisation et finit par se remplir lorsqu’on arrête de l’utiliser, ce pouvoir lui permet un libre déplacement dans tous les sens. Un point rose au centre de la jauge, signale la possibilité d’utiliser une capacité. Très pratique sur les boss, ce dernier se recharge toutefois bien plus lentement que la jauge gravitationnelle.

Lorsque vous ne l’utilisez pas, vous pouvez donner des coups en effectuant une simple pression sur la touche prévue à cet effet ou en jouant avec la gravité, la vitesse et la précision pour taper dans le(s) point(s) faible(s) de votre adversaire. Un viseur apparaît à l’écran pour vous aider à taper au bon endroit. La barre de vie est représentée par une jauge horizontale verte qui se vide à force de prendre des coups. L’ensemble de ces éléments peuvent être améliorés au fil du jeu et à force de récupérer des artefacts violets et de les échanger contre des améliorations.

De missions en missions, Kat va en apprendre un peu plus sur elle, sur sa terre et découvrir que cette dernière est divisée en plusieurs couches et plusieurs cités. La jeune femme devra venir en aide aux villageois et aux dirigeants de l’île afin de sauver ces derniers, beaucoup trop méfiants vis-à-vis d’elle. Son aventure l’embarquera dans une université, sur le toit d’un tram entre deux morceaux de terre, sur des champignons géants, guidée par le flux coloré de fleurs, sous la terre, dans les tréfonds d’une cité et même dans une tribu de gamins isolés. Un univers riche et sublime où les dialogues prennent souvent la forme de mini-BD annonçant le début ou la fin d’un chapitre.

Les chapitres, symbolisant la progression dans l’histoire sont aux nombre de 22 pour une durée de vie d’une dizaine d’heures. S’ajoute à cette dernière, les défis, quêtes pour débloquer quelques capacités supplémentaires et les améliorations des pouvoirs. Soit entre 5 et 6 heures supplémentaires pour atteindre le graal, le platine.

CONCLUSION

Gravity Rush Remastered n’apporte rien de nouveau au jeu PlayStation Vita. Mais, si vous n’avez jamais eu l’occasion de profiter du titre sur PlayStation Vita alors foncez. Gravity Rush arrive à compiler une histoire sympa, un personnage attachant et un gameplay unique pour en faire l’un des rares titres Japonais qui a passé avec brio les frontières occidentales. En plus, le jeu est intégralement disponible en Français et très accessible.

  • Gravity Rush Remastered pour qui ? Pour tous, dès le moment où vous avez une PlayStation 4 et surtout si vous n’avez pas joué à la version PlayStation Vita.

margxt_bon

Test du jeu effectué sur PlayStation 4 (version CD) via un jeu envoyé par l’éditeur.

L’avis des blogueurs et des pros :

  • The New Pixel : « Finalement, Gravity Rush remastered est un bon jeu. De toute manière cela n’aurait pas pu en être autrement puisque c’est une copie conforme d’une version Ps Vita déjà excellente. » 16/20 – lire le test
  • Site Geek : « Indispensable sur Vita, le jeu a malheureusement vieilli, et doit faire face à la concurrence plus étoffée de la PS4. » 3/5 – lire le test
  • CoupleOfPixels : « Il conserve l’esprit de l’oeuvre originale tout en transcendant son aspect visuel et en réussissant à adapter à la perfection l’expérience ressentie sur la PS Vita. » 8/10 – lire le test

Quelques vidéos :

[gallery_bank type= »images » format= »thumbnail » title= »true » desc= »false » responsive= »true » display= »all » sort_by= »random » animation_effect= »bounce » album_title= »false » album_id= »247″]
Sponsornot