Totalement charmée par les vidéos que j’ai pu voir il y a désormais plusieurs années, au début de son développement par ARK, j’ai craqué pour la version early-access du titre et j’ai déjà passé plus de 40 heures dessus. L’équipe de développement qui se cache sous le nom de Studio Wildcard s’est depuis trouvée un distributeur pour porter plus loin son projet et notamment sur console.

Éditeur / Développeur :Support(s) :Obtenir chez :

  

fnac_commander  amazon_commander

ARK si vous l’avez raté c’est le jeu de survie qui a fait du bruit à son lancement. Le joueur incarne un personnage qui se retrouve à poil, naufragé sur une île hostile. Alors forcément il va falloir survivre, récupérer des ressources, chasser, se nourrir et fabriquer des armes, une maison et bien d’autres items qui seront utiles pour vivre convenablement. Car l’île est infestée de dinosaures et d’autres très nombreuses créatures mythologiques qui vont fous faire vivre l’enfer durant les premières tentatives d’exploration.

ARK c’est avant tout et surtout un jeu multijoueur. Si vous comptez jouer seul, lâchez l’affaire, essayez de trouver un serveur sur lequel débuter l’aventure ou créer votre propre serveur pour accueillir des joueurs. Vous pouvez ainsi choisir de faire du PVP avec des clans qui s’affrontent ou simplement choisir de vous unir dans le but de gouverner ensemble l’île sur laquelle vous avez pu atterrir et qui regorge de bien des secrets.

Même si le titre n’a pas réellement d’objectifs, le joueur est invité à « tamer », c’est à dire à capturer et à dompter les occupants de l’île afin de se créer une armée digne de ce nom. Véritable jeu d’aventure à la sauce Minecraft le titre est bien pensé, propre et depuis sa sortie sur console un poil moins bugué, avec un plus large contenu et surtout enfin l’aventure s’est trouvée une fin digne de ce nom. Une fin qui permet notamment de répondre à bien des questions que peut se poser le joueur lorsqu’il avance dans l’histoire et qu’il découvre certains éléments plutôt étranges disséminés sur la map.

Vous l’aurez compris le ARK compte un très large contenu, des nombreuses possibilités de crafting et de taming sur une île assez grande pour accueillir un bon nombre de joueurs et contenter chacun. Partir à la chasse aux T-Rex seul et de toute manière un suicide durant les premières heures de jeu. Commencez petit avant de voir trop grand et de mourrir puis de repartir à zéro.

ARK est influencé par les jeux de rôle, le joueur a un niveau qui augmente au fil du temps et de ses déplacements, combats, craftings et tamings. Un niveau passé signifie aussi un gain d’engrammes et donc des nouveaux objets à débloquer pour les crafter. Et ça passe de la simple hache, au tee shirt, à la rambarde et ainsi de suite. En bref, si vous ne passez pas de niveau, vous ne pouvez rien crafter et notez qu’il faudra même faire des choix parmi les objets à débloquer.

ARK je l’ai connu ultra-bugué, parfois injouable, des patchs qui s’enchaînent chaque jour, les premiers dinosaures dans le bestiaire et depuis le titre n’a pas beaucoup évolué, pas encore optimisé et vraiment pas ergonomique, dommage car à côté de ça l’ensemble est beaucoup plus riche qu’au lancement.

CONCLUSION

ARK est une belle réussite au niveau du contenu, en espérant que le titre prospère à l’aide de mises à jours régulière car il s’est malheureusement essoufflé avec son early-access beaucoup trop long et ses trop nombreux soucis d’ergononie et d’optimisation.

  • ARK pour qui ? Les fans des jeux de survie en équipe en ligne.

margxt_bon

Test du jeu effectué sur PlayStation 4 via un jeu envoyé par l’éditeur et sur PC.

L’avis des blogueurs et des pros :

  • KissMyGeek : « Et pourtant sur le papier, tout était réuni pour faire un jeu bougrement palpitant, mais deux ans d’early access n’ont pas suffi pour transformer l’essai. » 3/10 – lire le test
  • GeekGeneration : « Ark: Survival Evolved est un MMOFPS ambitieux mais qui souffre d’un manque crucial de moyens. » 7,6/10 – lire le test
  • JeuxVideo-World : « ARK Survival Evolved est le genre de titre que l’on aimerait recommander les yeux fermés mais il est soumis à beaucoup de conditions pour espérer obtenir cette petite étincelle qui va vous plonger dans le jeu sur le long terme. » 15/20 – lire le test

Quelques vidéos :