La bestiole Japonaise revient dans un film de science-fiction américano-japonais disponible à partir d’aujourd’hui, le 14 mais au cinéma. Réalisé par Gareth Edwards avec la participation d’Aaron Taylor-Johnson et Bryan Cranston notamment, ce film est en fait un reboot de la série des 28 films Japonais.

Le spectateur découvre l’histoire de Joseph Brody, physicien nucléaire qui enquête quinze ans après un incident nucléaire qui a ravagé la ville de Tokyo et sa propre vie. Accompagné par son fils, Ford, soldat, ils découvrent ensemble que ce qui s’est déroulé sur le territoire Japonais il y a plus de quinze ans n’est nullement lié à une catastrophe naturelle mais bien à des monstres réveillés le lendemain de la Seconde Guerre Mondiale par des essais nucléaires dans l’Océan Pacifique. Des créatures surveillés jusqu’alors par une organisation mais qui n’attendent que de pouvoir se libérer …

Tantôt méchant, tantôt gentil dans les nombreux films qui lui sont dédiés le célèbre lézard géant va une fois de plus révéler une facette de son identité. Dans ce nouveau film qui lui est dédié d’une durée d’environ deux heures même s’il s’axe aussi tout particulièrement sur la famille Bordy, la bête va utiliser ses forces afin de rétablir la paix sur terre alors que l’humanité se retrouve impuissante et prête à périr.