Financé sur Kickstarter à hauteur de 909 000$ le 12 juillet 2017, Pathfinder Kingmaker l’adaptation du jeu de rôle du même nom était présenté à la Gamescom, l’occasion de découvrir le RPG.

Éditeur / Développeur :Support(s) :Obtenir chez :

Pathfinder c’est d’abord un jeu de rôle populaire paru en 2009 et basé sur les règles d’un autre jeu de rôle encore plus populaire, Donjons et Dragons. Comme une grande majorité des jeux de rôle, Pathfinder se déroule dans un univers médiéval fantastique et plus précisément dans le monde de Golarian.

Le jeu vidéo Pathfinder Kingmaker reprend nombre des éléments qui ont fait le succès du jeu de rôle. Il se déroule dans le même monde à l’exception que vous êtes seul à jouer derrière votre ordinateur. Vous l’aurez donc compris, Pathfinder Kingmaker est un jeu solo, là où le jeu de rôle peut se jouer de 4 à 7 joueurs.

Jetée en plein cœur de l’aventure, dans le second chapitre, je n’ai pu que rapidement découvrir le titre, le système de combat principalement et les choix de DA. Difficile donc de dire aujourd’hui et après dix minutes de jeu si le titre est bon ou non.

Après plusieurs dialogues aux choix multiples (choix/conséquences), direction la « Tour de Guet ruinée ». Notons que l’aspect choix avec des conséquences mènera le joueur sur six scénarios différents. Le premier combat (et malheureusement le seul) se fera donc face à des trolls, à assister un PNJ en détresse. Si les combats se déroulent en temps réel, il est possible de mettre en pause le jeu, le temps de donner à chacun des combattants des ordres. Cette pause permet aussi de faire un tour dans son inventaire, et de préparer une stratégie pour venir à bout des ennemis. Les trolls étaient toutefois d’un niveau assez faible et donc inutile de tergiverser durant des heures.

L’inventaire regorge de données sur le jeu et les personnages jouables. Il est ainsi possible comme tout bon RPG de choisir le stuff qui accompagnera les héros et grâce à ce dernier d’augmenter les statistiques qui lui sont liées (défense, magie, etc.). 500 items pourrons ainsi être récupérées tout au long du jeu. Malheureusement je n’ai pas eu le temps de trop observer le menu des sorts mais ce dernier devrait compter au total de 300 sorts. Les personnages jouables sont répartis sur 10 classes.

Pour en savoir un plus sur le titre, je vous invite à la fois à consulter le launch trailer du Kickstarter et cette vidéo de gameplay de 2 heures réalisée par Owlcat Games durant la Gamescom. Le début du jeu étant celui de la démo que j’ai pu prendre en main.