cuphead

CupHead

Inspiré des fils d’animation des années 30, Cuphead est un jeu indépendant d’aventure qui mélange subtilement les courses effrénées dans les niveaux et l’utilisation du tir pour éviter les obstacles et ennemis. Le joueur incarne une petite tasse animée qui doit rembourser un pari fait avec le diable. Ne vous fiez pas aux mignonnes animations que vous verrez à l’écran, le jeu est bien plus hardcore qu’il n’y parait et s’adresse à un public de joueurs qui n’a pas peur du game over.

Sur les quelques niveaux testés (et avec beaucoup de fatigue accumulée durant la Gamescom), impossible d’en finir un seul. Cuphead demande de la réflexion et une approche méticuleuse, à observer ce qui va arriver dessus votre petite tasse animée et à y faire face rapidement. Sur les deux approches que j’ai pu exécuter dans les niveaux, c’est souvent le fait de déplacer rapidement le personnage d’une plateforme à une autre, que j’ai mangé le moins de dégâts. Si vous vous entêtez à taper sur l’ensemble des ennemis, qui réapparaissent sans cesse et qui tirent sur votre héros, impossible d’avancer.

CupHead sera disponible en fin d’année sur Xbox One et PC.

gwent

Gwent : The Witcher Card Game

Le célèbre jeu de cartes issu de l’univers The Witcher s’offre un spin-off free-to-play. Au programme un TCG complet avec une aventure d’une dizaine d’heures, une gestion et collection des cartes complète ainsi qu’une arène pour affronter d’autres joueurs.

CD Projekt ne souhaite pas réaliser un système pay-to-win et promet que l’ensemble des cartes des cinq factions du jeu seront distribuées au joueur dés le départ. Il pourra compléter sa collection avec des cartes spéciales durant la campagne mais ne pourra pas les utiliser dans le mode JcJ.

Comme l’ensemble des TCG, la première prise en main est assez complexe et surtout pour ceux qui n’ont jamais joué à The Witcher. Le joueur doit gérer son plateau et positionner ses cartes sur 3 zones que sont les attaquants à distance, centraux et au corps-à-corps. Chaque joueur dispose de points d’attaque cumulés qui s’affichent sur les 3 lignes. L’objectif en fin de partie est d’avoir le plus de points d’attaque cumulés pour remporter la partie. Le joueur doit gagner 2 manches pour remporter la partie et ne dispose que d’un nombre limité de cartes. Une fois qu’il pense avoir placé le nombre juste de cartes, il peut passer son tour et ainsi si l’adversaire décide d’en faire de même voir qui gagnera la manche.

Date de sortie inconnue sur next-gen et PC.

sea-of-thieves

Sea of Thieves

Éditeur / Développeur :Support(s) :Obtenir chez :

rareware

ico32_XONE ico32_PC

 fnac_commander  amazon_commander

Sea of Thieves est un jeu d’action open world dans lequel les joueurs entrent dans la peau d’un pirate et découvrent l’univers de la piraterie. Le titre se veut principalement axé sur la coopération entre des groupes 5 joueurs en ligne.

La démo nous a embarqué directement dans la peau d’un des pirates dont l’équipage a accosté sur une petite île. Après quelques explications sur le fonctionnement du jeu et la découverte de sa DA cartoonesque, direction le navire en marchant plus ou moins droit pour ceux qui n’avaient pas bu leur chope de boisson alcoolisée.

Dans le navire, les joueurs doivent se répartir les tâches, il y a celui qui va prendre le gouvernail, ceux qui vont organiser un petit concert de musique à l’aide des instruments équipés et ceux qui vont se positionner non loin des canons ou tout en haut du bateau à observer l’horizon.

Les batailles sont épiques et pas de chance pour nous, nous tombons face à 3 bateaux. Désorganisés nous finirons par faire couler notre navire après une bataille épique à se déplacer entre chacun des canons, d’un côté à l’autre du bateau et après avoir tenté, tant bien que mal de tirer sur les navires ennemis. Mais l’expérience était fun, amusante et l’envie de reprendre la mer est omniprésente. Seul bémol, où veux en venir le titre ? 

Sea of Thieves sera disponible durant le 1er semestre 2017.

Sponsornot