Invité par Electronic Arts, j’ai pu découvrir le Jeu Titanfall un jour avant la sortie de la Bêta ! La soirée a tout d’abord débuté avec une présentation du titre Titanfall par des développeurs du jeu. Dix minutes de présentation plus tard, nous avons été dirigé vers la salle de test avec à notre disposition un bon nombre de consoles Xbox One et PC afin d’essayer le jeu sur la plateforme qui nous convenait au mieux !

Il n’y avait malheureusement pas assez de machines, j’en ai donc profité pour prendre quelques clichés, voir en bas de l’article. Un peu moins d’une heure plus tard, une Xbox One s’est enfin libérée et j’ai ainsi pu en profiter pour (enfin) prendre en main le FPS que tous attendent en ce début d’année.

J’avais hâte de découvrir le jeu et pourtant n’étant pas un joueur de FPS (sauf rares occasions) j’ai vraiment pris mon pied à découvrir le petit bébé de chez Respawn Entertainment ! Ce jeu est vraiment très dynamique et dispose d’une certaine agressivité dans le gameplay. On sent une certaine proximité du titre avec la licence CoD, Crysis mais aussi Halo. Les joueurs s’affronteront ainsi sur pas moins de 15 maps dont une exclusive au tutoriel, 6 modes de jeux et à l’aide de 3 Titans.

 

Le joueur est tout d’abord invité à se familiariser avec le jeu à l’aide d’un tutoriel dans lequel il est possible de contrôler son propre personnage mais aussi et surtout un titan. Les contrôles sont assez simplistes même si sur PC il est préférable de régler ses propres touches de clavier afin de ne pas contorsionner ses doigts dans tous les sens. On retient notamment que notre titan peut activer un bouclier , se déplacer rapidement dans tous les sens et lancer des missiles en plus de son arme principale. Ces quelques super-pouvoirs doivent toutefois pouvoir se recharger et ne peuvent être utilisés en permanence ! Le pilote dispose lui d’un jetpack qui permet notamment d’effectuer des sauts plus importants, il peut aussi sur déplacer sur les murs et se rendre invisible un court instant.

Durant la parties et après avoir choisi la classe, l’armement, etc (plus le joueur XP, plus il gagne des niveaux et plus il débloque divers classes et autres caractéristiques), le joueur aura à faire à des bots aussi intelligents que des minions, relativement facile à vaincre donc et qui permettront de cumuler des XP (plutôt intéressant pour les débutants mais, c’est à la fois une idée à double tranchant car le joueur ne pourra pas vraiment faire évoluer ses capacités si les bots sont trop facile à tuer en espérant, peut-être, une mise à jour sur l’IA des bots ?).

Au bout d’un certain laps de temps et à force de kills notamment, il est possible d’invoquer son titan. Lequel il faut rejoindre à un point précis le plus rapidement possible. Une fois installé dedans le meha il n’y a plus qu’à dézinguer tout ce qui passe. C’est marrant et bourrin.

 

Pour ma part, je me suis plus intéressé tout principalement au mode de jeu Attrition dont le but est d’obtenir le plus rapidement possible 250 points en tuant notamment des ennemis, un mode de jeu vraiment très intéressant à découvrir !

Ces derniers temps les FPS étaient à peu près tous semblable et Titanfall apporte un certain renouveau du genre. Pendant la soirée, nombreux sont ceux qui ont utilisé le mot « fraîcheur » pour décrire le jeu et tout principalement le gameplay. C’est en tout cas avec grand plaisir que j’ai découvert et que j’ai joué à Titanfall, une fois rentré je me suis d’ailleurs empressé de d’allumer mon ordinateur afin de continuer à explorer le titre.

Un grand merci a EA ainsi que Microsoft France pour l’accueil et l’invitation à cette soirée.

La béta nous montre ainsi les bons points de l’opus comme ses imperfections. A premières vues et pour diverses raisons, Titanfall n’est entre autre pas adapté pour l’eSport, à voir si une évolution permettra par la suite au jeu d’entrer dans le milieu compétitif.  Outre ce fait, l’IA des bots est extrêmement faiblarde et les parties ne durent souvent que trop peu de temps ! Toutefois, Titanfall est un bon gros défouloir qui ne devrait tenir comme pour la plupart des FPS que de par son multi dans l’attente de voir ce que nous réserve véritablement cette campagne multijoueur !

[nggallery id=124]

Article réalisé par Asgard et Margxt.