paris-games-week-2013Le voilà enfin mon compte-rendu de la Paris Games Week 2013 avant d’entrer dans le sujet de manière plus poussé c’est à chaud dans le train du retour (d’ailleurs j’ai raté de trente secondes celui que j’étais censé prendre mais, OSEF) que j’ai commencé à écrire cet article et que je l’ai fini hier soir à froid.

J’ai bien souvent assisté à des évènements de type conventions/salons en France, Toulouse Game Show, Japan Expo, AnimAsia, Montpellier In Game et j’en passe … c’était toutefois pour ma part la première fois que je me rendais à la Paris Games Week.

A cause du boulot et des cours (cc mon prof, ma classe et mes collègues … >.>) je n’ai pu me rendre au salon que du vendredi au dimanche. Donc pas de soirée presse et donc je n’ai pas eu la possibilité de rencontrer l’ensemble des gens de la com et blogueurs que j’espérais retrouver sur place.

Activision et son Calloufs !

Plusieurs blogueurs m’avaient refroidi concernant cet évènement, trop de « wesh wesh » de joueurs de COD ayant laissé quelques neurones derrière eux. D’ailleurs si vous vous êtes déjà renseigné sur l’évènement, vous avez surement entendu parler de l’émeute qu’a créé Activision en offrant aux 500 premiers devant leur stand un collector du jeu Call Of Duty Edition Prestige.

D’ailleurs je ne féliciterais ni le SELL, ni l’ensemble des organisateurs ni Activision ni même CERTAINS fans de la licence (ou pas …) d’avoir accepté qu’un tél K.O se produise surtout après que nombre de personnes joueurs et presse pro ou non est prévenu l’éditeur à l’avance que cela susciterait des débordements. Je vous laisse admirer les diverses vidéos et mèmes qui ont tourné sur internet à cette occasion … Youtube, Twitter tout ça. En tout cas le plus beau c’est ci-dessous :

pgw-meme-cod pgw-meme-cod-1

Bref, chez amis gamers, on est plutôt mal barré pour redorer notre image auprès des médias. Et au fait cher Activision que fout ces petits non accompagnés de -16ans à jouer à COD sur ton stand ?

PlayStation 4 VS XBOX One

Malgré cette petite gue-guerre permanente entre PlayStation et XBOX One (le fait de ne pas ajouter Nintendo est totalement voulu pour diverses raisons et non ce n’est pas le fait que l’éditeur ne vende pas de WiiU).

Les joueurs ne sont pas tous des demeurés n’en déplaise à certains, partir de la Paris Games Week les larmes aux yeux ce n’est pas une question de consoles …

Bon et sinon 245 000 visiteurs plus tard que dire ? Que je n’ai pas pu tester grand chose malgré mon accréditation, par manque de temps et à force de courir ici et  là dans la foule. Merci toutefois tout spécialement à PlayStation qui avait créé un espace fermé en hauteur afin de tester Knack, Assassin’s Creed IV et le dernier KillZone sur PlayStation 4. Pour le reste, il fallait passer devant les visiteurs et je dois vous avouer que c’est une pratique qui me déplaît fortement par respect pour la personne qui devant moi a acheté son billet. Bien sûr j’ai quand même doublé quelques personnes afin notamment de jouer à un jeu d’aviation vraiment très moyen mais visuellement très réussi.

Derrière le stand un espace permettait de tester Tearaway réaliser un héros de Tearaway en papier ayant vos traits de visage. Une petite dizaine de minutes pour réaliser votre petit héros, le temps de passer dans le photomaton se faire prendre en photo, que l’équipe génère votre papercraft (C’est quoi le papercraft ?) et qu’elle le monte. Respect aux personnes qui ont passé la journée dedans ce petit espace à couper et coller des morceaux de papier !

 

Du côté de chez Microsoft j’ai donc essayé cette nouvelle Kinect et avec Asgard nous nous sommes amusés à tenter de la faire buguer et d’inverser le premier et second joueur … ce qui n’a pas été très difficile en passant simplement mes mains devant celle du second joueur. Toutefois, la reconnaissance et la réactivité de l’appareil se sont nettement améliorés et le jeu de jet-ski sur lesquels nous nous sommes amusés, bien qu’enfantin était plutôt sympa. Ma grosse déception reste Ryse, la démo ne m’a pas convaincu (se battre dans une arène contre des ennemis toujours plus coriace et manche après manche), j’attends vraiment de pouvoir tester véritablement le jeu avant de véritablement donner mon avis.

 

La Paris Games Week Junior

Que dire de la Paris Games Week Junior si ce n’est l’unique endroit du salon où il était possible (enfin) de respirer et où il était enfin possible de s’approcher des manettes dont l’espace « Jeux Made In France » que je vous ferais découvrir à travers un prochain article. Sinon côté stand s’affrontaient Skylanders Swap Force et Disney Infinity. Pour le reste quelques jeux utilisant notamment le PlayStation Move et le WonderBook (ils seront d’ailleurs prochainement en test sur le blog …).

 

Et sinon des autres stands ?

Je ne me suis pas intéressée au stand Ubisoft déjà parce que la quasi-totalité des jeux présentés étaient déjà sorti, qu’attendre devant le stand Watch Dogs pour regarder une vidéo de gameplay c’est vraiment moyen et que je ne comptais pas demander à une collègue de passer devant tout le monde pour tester un jeu Ubi (The Crew).

Bref, sinon j’ai essayé Call Of Duty Ghost pendant 5 minutes (en évitant la file de 3/4 heures). N’était pas fan de base des FPS, le nouveau COD ne changera pas mon jugement sur ce type de jeux et encore moins sur le public (malheureusement …).

Par ci par là j’ai mis la main sur quelques jeux notamment sur le stand BigBen mais, je n’ai bien souvent pas eu le temps de découvrir les autres gros et petits titres présents sur le salon.

En bref …

Bref, que dire de la Paris Games Week si ce n’est un salon trop fermé, trop cher et  mal agencé. Aussi, dommage certains éditeurs n’étaient pas présents ! Si vous aimez les jeux vidéo que vous n’avez pas la chance d’assister à des soirées de lancement ou de tester en avant première certains jeux, la PGW, si vous habitez dans la région Parisienne s’avère être un bon compromis encore faut il être patient avant de mettre enfin les mains sur une manette.

Et sinon pour les familles avec des enfants, la PGW est l’occasion ou jamais d’occuper vos enfants pendant un week-end et de les essayer aux Skylanders, Disney Infinity et autres jeux qui sont plus facilement accessibles que les autres dans l’espace Paris Games Week Junior.

[nggallery id=103]

  • Whiskas4520

    Ah le compte rendu, je savais que tu serais allé à la PGW ! Fallait s’y attendre qu’il allait avoir une « émeute » de la part des fans de Call of Duty: Ghost, le pire, c’est que dans la foule, on voit majoritairement des ados de -16 ans, et le truc qui me déplaît vraiment, c’est que les parents autorisent aux enfants de jouer à ce genre de jeu, certes ce n’est pas interdis, mais les parents devraient l’interdire. ( Les jeux vidéos rendent violent? En partie, oui…) Bref, c’est la deuxième fois que ça se passe cette année, je crois que la première fois s’est déroulé à Milan?

    Sinon, tu n’as pas fait tout le tour de la PGW? Tu as pu visiter la Cyprien Gaming? As-tu rencontrée des Youtubeurs en particulier? 🙂

    • On va dire que la partie « Youtubeur » ne m’inspire pas … x’)

  • 3ck0

    Cette année encore je n’ai pu m’y rendre mais au final je ne sais pas si j’y perds au change. J’ai vraiment l’impression que les organisateurs sous estime le salon, et quand en tant que simple visiteur a moins de faire 2h de queue tu ne joues à rien ^^

  • Pingback: payday loans vancouver()

  • Pingback: direct i need a payday loan lender()

  • Pingback: drugrehabcentershotline.com alcohol rehab centers()