bilbolehobbitPOINTS POSITIFS :

  • Histoire
  • Personnage
  • Format d’image

POINTS NÉGATIFS :

  • 3D inutile
  • Attente avant de voir enfin sortir le film !

Bilbo le Hobbit, la trilogie tant attendue enfin au cinéma et ce n’est pas pour déplaire aux nombreux fans du Seigneur des Anneaux puisque Bilbo le Hobbit se déroule dans le même univers, le même monde mais avant la trilogie de l’anneau.

Alors que dans le Seigneur des Anneaux l’histoire se concentrait sur l’aventure qu’avait entrepris Frodon et ses compagnons pour détruire un anneau magique symbole de la fin de la terre du milieu, dans cette nouvelle épopée nous retrouvons Bilbo, celui qui si vous avez déjà vu le Seigneur des Anneaux avait volé l’anneau magique à Gollum et l’avait remis par la suite à Frodon. Bilbo se retrouve bien malgré lui, embarqué dans une aventure en compagnie de Gandalf et d’une bonne brochette de nains à la quette d’un trésor couvé par un dragon et anciennement détenu par le royaume des nains.

Dans UN VOYAGE INATTENDU, Bilbon Sacquet cherche à reprendre le Royaume perdu des Nains d’Erebor, conquis par le redoutable dragon Smaug. Alors qu’il croise par hasard la route du magicien Gandalf le Gris, Bilbon rejoint une bande de 13 nains dont le chef n’est autre que le légendaire guerrier Thorin Écu-de-Chêne. Leur périple les conduit au cœur du Pays Sauvage, où ils devront affronter des Gobelins, des Orques, des Ouargues meurtriers, des Araignées géantes, des Métamorphes et des Sorciers…

 

Bien qu’ils se destinent à mettre le cap sur l’Est et les terres désertiques du Mont Solitaire, ils doivent d’abord échapper aux tunnels des Gobelins, où Bilbon rencontre la créature qui changera à jamais le cours de sa vie : Gollum.
C’est là qu’avec Gollum, sur les rives d’un lac souterrain, le modeste Bilbon Sacquet non seulement se surprend à faire preuve d’un courage et d’une intelligence inattendue, mais parvient à mettre la main sur le « précieux » anneau de Gollum qui recèle des pouvoirs cachés… Ce simple anneau d’or est lié au sort de la Terre du Milieu, sans que Bilbon s’en doute encore…

Source : Allociné

bilbolehobbit-0

CONCLUSION

Bien que je fus une grande fan du Seigneur des Anneaux, Bilbo le Hobbit ne m’attirait pas vraiment, trop d’attente ayant fini par me faire passer le cap et découvrir bien d’autres films et séries fantastiques. Quand le film a enfin été daté, une fois de plus je n’étais pas vraiment tenté et la bande annonce n’était pas très parlante à mon goût mais, bonne surprise ! (Oui bon au final quand tout le monde veut aller voir un film tu fais le mouton et tu y vas aussi …).

Moins sombre que le seigneur des anneaux, quelques petites chansons par ci par là et une petite dose d’humour bien placé ont su me convaincre mais pas que les effets spéciaux sont époustouflants, l’histoire attirante et les personnages attachants mais aussi et surtout ce format d’image 48/seconde au lieu de 24/seconde rend le film plus fluide et agréable, l’immersion est totale. Et non pas d’impressions de mal de mer. En fait 3H de pur bonheur même si j’aurais préféré regarder la VO du film et peut être sans la 3D aussi qui comme j’ai l’habitude de le dire ne s’avère pas très prometteuse … en tout cas à mon sens.