[PREVIEW] Portal Knights

Les titres orientés sandbox sont de plus en plus nombreux depuis le succès de Minecraft. Même Square Enix s’y est attardé pour dévoiler récemment son jeu Dragon Quest Heroes. Plus enfantin, plus coloré et avec un aspect RPG omniprésent et des familiers, Keen Games et 505 Games ont dévoilé récemment leur Minecraft-like, Portal Knights.

Keen Games est un studio Allemand plutôt discret. Le studio de développement fondé en 2005 est à l’origine de quelques portages du jeu Anno sur Nintendo DS et plus récemment, Sacred 3. Toutefois, Portal Knights signe une toute nouvelle aventure pour le studio qui se décharge de ses anciennes créations, dont la dernière était plutôt mauvaise.

Déjà disponible en accès anticipé sur Steam, le jeu vidéo devrait paraître sur PlayStation 4, Xbox One et PC le 25 février.

Éditeur / Développeur : Support(s) : Obtenir chez :

 

ico32_PS4  

Si vous n’avez jamais joué à Minecraft, Portal Knights c’est à quelques détails près, la même idée. Un monde généré aléatoirement avec divers environnements dispersés en plusieurs petites îles (terres enneigées, désertiques, verdoyantes, …), un grand nombre de créatures ennemies et amies et des ressources plus ou moins rares à récolter.

Le joueur peut établir ses constructions, créer son propre stuff via un système de crafting. Chaque arme, chaque objet est le résultat de l’addition de plusieurs ressources entre-elles. L’univers 3D est très coloré et enfantin et même les monstres ont tendance à être plutôt mignons, loin du titre aux créatures sombres.

Portal Knights intègre surtout une véritable mécanique inspirée des jeux de rôle. Plusieurs classes de personnage sont disponibles, le guerrier, le mage et le rôdeur. L’équipement, les attaques et les compétences peuvent sensiblement différer d’une classe à l’autre. Les combats sont aussi plus tactiques et demandent une approche plus réfléchie ou il faut aussi bien gérer l’attaque que l’esquive. L’approche diverge ainsi selon les monstres. Notons aussi que le joueur a la possibilité d’obtenir un familier qui l’accompagnera dans son aventure.

Portal Knight repose sur un multijoueur coopératif jusqu’à 4. L’occasion de réunir les efforts du groupe pour construire d’immenses structures et de battre les monstres les plus imposants et puissants.

Avec sa direction artistique, son gameplay et peut être sa trop grande simplicité, Portal Knights se veut plutôt tourné vers un public jeune. La construction est moins présente dans le titre qui privilégie la découverte des îles, les combats et la personnalisation du stuff de son personnage. Se balader de nuit sur la map s’avère tout aussi calme que de jour, il reste donc à espérer que le titre ne tourne pas trop en rond et que cette facilité lors de ma première session de jeu ne soit qu’apparente.

 

Invitée à la présentation.

Sponsornot

Envoyer à un ami