POINTS POSITIFS :

  • Combats bien violents et sanglants
  • Bande son réussie
  • Sans complexe
  • Ambiance maîtrisée
  • Stéréotypes et clichés sympas

POINTS NÉGATIFS :

  • Progression trop linéaire
  • IA parfois aveugle et sourde
  • Assez court
  • Pas de multi

wolfenstein-the-new-order

Éditeur : Bethesda Softworks
Développeur : Machine Studios

 Disponible sur : ico24_PC ico24_XONE ico24_X360 ico24_PS4 ico24_PS3  

Le 5ème opus de Wolfenstein est sorti il y a 5 ans. N’ayant pas fait « Fürher », Bethesda décide de sortir un autre opus en mai 2014 et essaie ainsi de relever la situation.

Wolfenstein-the-new-order-2

Charmantes demoiselles.

Dans Wolfenstein : The New Order, l’Allemagne nazie remporte la seconde guerre mondiale et domine le monde ! Le héros, le capitaine William Blazkowicz, décide de rejoindre la résistance, et renverser le régime allemand. C’est donc une alternative de l’Histoire que l’on visite dans ce jeu.

Blazkowicz se réveille en 1960, amnésique dans un asile. Il est recueilli ensuite par la famille d’un médecin polonais. Après toutes ses années, l’Allemagne a pu conquérir l’Europe, l’Amérique et l’Asie. Il est maintenant l’heure pour Blazkowicz de partir pour prendre sa revanche contre Strasse, alias Le Boucher et de résister à l’occupation.

Profitant de cette domination,  l’Allemagne a pu raser des villes entières dans le monde, et reconstruire dans un style totalitaire favorisant le béton. Se balader dans Londres ou alors à Berlin ne fait plus grande différence.

Wolfenstein-the-new-order-3

TU-ER !

De plus, de nouvelles armes technologiques ont fait leur apparition : chiens robotisés, des mechas, des super-soldats…

C’est simple, le héros passe son temps à buter des nazis, et il en est content ! Les stéréotypes pervers et dépravés y sont bien présents n’hésitant pas à tout charcuter sous le scalpel ! Ceci étant dit, c’est gore mais plaisant car cela est bien réalisé. De plus, les développeurs sont décomplexés sur le sujet et ont opté pour une petite touche d’humour avec une bande son moderne.

Wolfenstein-the-new-order-1

Des méchants nazis.

Tout au long du jeu, vous aurez le choix entre une approche furtive ou alors bourrine. Blazkowicz est aussi doué pour dégommer du méchant à la chaine que pour se faufiler et glisser quelques coups de couteau. Cependant, Wolfenstein : The New Order n’est pas un jeu d’infiltration !

Dans certains passages, l’IA vous aidera car elle n’est pas toujours très réactive, et se montre parfois sourde et aveugle à nos actions.

Vous n’allez pas échappés aux mechas ou super-soldats surblindés. Vous serez obligés de sortir votre fusil d’assaut à lance-roquette et le fusil laser pouvant découper de la taule afin de venir à bout de cette nouvelle technologie.

Wolfenstein-the-new-order-4

Coucou.

En ce qui concerne les compétences, vous pourrez les débloquer en atteignant certains objectifs durant la campagne et ainsi être plus performant, ou alors plus discret. Votre façon de jouer déterminera les atouts déloqués.

La progression est assez linéaire dans le sens où si on se balade hors du chemin principal, cela est essentiellement pour récupérer des items spéciaux ou des trésors. Une façon de ne pas s’ennuyer des sombres couloirs même si dans ce jeu, « tous les chemins mènent à Rome ». Vous arriverez toujours face à pleins de nazis que vous dégommerez avec plaisir.

L’ambiance y est idéale pour un bon gros FPS, bourrin sans réflexion. Pour se défouler, c’est comme cela qu’on les aime, non ?