tiny-brainsPOINTS POSITIFS :

  • Multi coopération
  • Univers assez sympa

POINTS NÉGATIFS :

  • Trop court
  • Trop simple

Tiny Brains est un jeu développé par Spearhead Games et édité par 505 Games. Disponible depuis mi-décembre ce jeu s’adresse principalement à un public très jeune de par son univers et la simplicité de son gameplay. Une aventure dans laquelle il faudra faire preuve de réflexion afin de parvenir à finaliser chacun des niveaux et de faire avancer vos cobayes. Le jeu est disponible en téléchargement sur PC, PlayStation 3 et 4 !

Le joueur prend la main de quatre cobayes étranges Minsc, un hamster bleu capable de constituer et détruire des blocs de glace, Dax, une chauve-souris violette qui pousse des objets, Pad, une souris qui à le pouvoir de se téléporter et Stew, un lapin vert qui peut déplacer les objets en les attirant vers lui.

L’histoire se veut simple, un scientifique à créer quatre bestioles disposant chacune d’un pouvoir surnaturel. Voilà que ce monsieur désire tester ses petites créations en les envoyant à la manière de Portal dans des salles énigmatiques ou l’objectif est d’ouvrir la porte et de passer à la prochaine pièce.

Tiny-Brains-1 Tiny-Brains-4

Le joueur devra donc utiliser les pouvoirs des animaux afin bien souvent de déplacer un cube sur un interrupteur pour ouvrir la porte. D’autres pièces demanderont plus de dextérité comme celles où il sera demandé de déplacer une bille de part en part d’un circuit piégé. De plus quelques autres salles seront infestés d’ennemis poussins (oui ce sont les méchants) qu’il faudra combattre à l’aide de vos pouvoirs afin ou non de sauver la vie d’un ami.

Tiny Brains n’est pas vraiment complexe, une fois les mécaniques du jeu bien appréhendées, il n’est vraiment pas difficile d’avancer dans le jeu même si certains niveaux notamment ceux avec la bille s’avèrent particulièrement énervants.

Tiny-Brains-3 Tiny-Brains-2

Le gros point noir de l’opus c’est bien la durée de vie, légèrement plus de deux heures suffiront à boucler Tiny Brains et sûrement moins si vous jouez en coopération. Côté bande son, les voix et les diverses sonorités impliquent aux mieux le joueur dans le décor assez déjanté du jeu.

Le jeu vie par son mode coopératif « Troll », son mode « Jules » ou ses Défis réellement bien plus complexes que le mode scénario de l’opus. Le but étant d’effectuer le meilleur score possible notamment pour débloquer les quelques succès et trophées du jeu.

CONCLUSION

Si vous devez craquer pour Tiny Brains c’est pour son univers, pour son mode coopératif mais, l’aspect réflexion assez simpliste et la durée de vie de l’opus ne sont pas présents pour aider le jeu, loin de là et c’est bien dommage car le style à la Portal qui a largement influencé l’opus est très bien repris dans le jeu.

Test du jeu effectué sur PC (Steam)