the-last-of-usPOINTS POSITIFS :

  • Scénario digne d’un film
  • Qualité des décors
  • Ambiance générale

POINTS NÉGATIFS :

  • Quelques bugs
  • IA faiblarde
  • Infiltration pas top

Naughty Dog est un habitué des très bons opus sur consoles PlayStation. Les joueurs doivent déjà à la société Californienne les excellents opus Uncharted, de Jak and Daxter et de Crash Bandicoot. Alors qu’en est il de The Last of Us qui fait tant de bruit, le dernier jeu de chez Naughty Dog sorti en exclusivité sur Playstation 3 en juin dernier ?

Au premier abord et si vous avez notamment vu « Je suis une Légende », un film sorti en 2007 dans lequel Will Smith incarne un survivant des ravages d’un virus qui a frappé le monde est transformé les humains en bestiole mutante alors, vous ne serez pas dépaysé. Le scénario de départ est à peu de chose prêt le même. The Last of Us est un jeu de type survival-horror dans lequel le joueur retrace l’aventure de Joël et Ellie qui devront s’entraider afin de survivre à un mystérieux virus qui a décimé la population américaine. De plus nos héros devront faire face aux survivants rendus fous et qui cherchent à survivre à tout prix.

the-last-of-us-4 the-last-of-us-1

Tout commence un soir à Boston lorsqu’un virus dérivé du champignon parasitique cordyceps s’empare de la ville et transforme les hommes en créatures sauvages assoiffées de sang. Vingt-ans plus tard, Joël devenu contrebandier passe un deal avec  les Lucioles, une faction terroriste qui lui demande de faire sortir la jeune Ellie de Boston …

Un jeu riche en émotions, du début à la fin, les héros nous font découvrir une histoire complexe dans un pays fragilisé. Une ligne droite qui se vie à la manière d’un film dont vous contrôlez le héros.

The Last of Us propose en plus d‘une aventure en solo qui peut se jouer selon plusieurs niveaux de difficultés, un multijoueur dans lequel après avoir choisi d’incarner au choix les Hunters (Chasseurs) ou les Fireflies (Lucioles), vous devrez décider de jouer en mode Supply Raid ou Survivors. Dans le premier, le but étant de survivre et de ravitailler ses équipiers, les vies au nombre de 20 sont partagées entre les 4 joueurs de chacune des équipes. Dans le second mode de jeu, l’objectif est de tuer vos adversaires. La bataille se déroule en 7 manches, la première équipe à gagner 4 manches remporte la partie.

the-last-of-us-2 the-last-of-us-0

Au choix, dans The Last of Us, vous pouvez vous la jouer gros dur avec vos armes et vos poings (attention à vos munitions …) ou optez pour une solution plus discrète, l’infiltration. Afin de faciliter les sessions d’infiltration, Joël dispose d’un « pouvoir » qui lui permet de repérer les diverses bestioles du jeu. Toutefois ces passages ne sont pas extrêmement réaliste et Ellie aura la fâcheuse tendance à courir dans tous les sens, à se positionner sur le chemin d’une des créatures sans jamais se faire repérer. Il en est d’ailleurs de même pour la lampe torche qui n’attire aucunement les monstres. Attention toutefois même s’ils sont aveugles, ceci ne sont nullement sourds et il faudra bien souvent utiliser les briques et bouteilles afin de faire partir ceux qui tenteraient de trop s’approcher.

Joël commencera son aventure avec le strict minimum dans son sac, il faudra tout au long du jeu ramasser des armes ainsi que divers accessoires qui vous permettront de construire des armes, des kits pour se soigner mais aussi d’améliorer vos armes. A noter que se soigner prend du temps et que Joël devra être à l’abri avant de pouvoir réaliser cette action.

the-last-of-us-3 the-last-of-us-5

Le bestiaire du jeu se trouve amoindri, quatre espèces tenteront de vous bloquer le passage, dans l’ordre du plus facile au plus complexe à terrasser, les Coureurs (Runners), Rôdeurs (Stalkers), Claqueurs (Clickers) et Colosses (Bloaters).

Graphiquement le jeu est sublime, les décors sont travaillés et l’environnement assez diversifié. La bande son est tout aussi belle et s’accorde parfaitement à l’ambiance du jeu. Même les héros ont la chance d’être assez fidèlement doublé, dommage toutefois lors de mon test le son était légèrement en décalage par rapport à l’image …

La durée de vie varie selon la difficulté choisie allant d’une dizaine d’heures à quelques heures supplémentaires, selon votre facilité à prendre en main le jeu et la manière dont vous arpenterez les niveaux (infiltration ou non).

Conclusion

Le clap de fin de la PlayStation 3 à travers un titre sublime en tout point, un scénario majestueux accompagné d’un environnement diversifié et des décors soignés. L’immersion est totale, le jeu une fois les bases acquises apparaît ni trop complexe ni vraiment trop facile. Des personnages attachants et une réelle envie de voir l’évolution de la relation entre Joël et Ellie vous pousseront sans cesse à avancer l’opus.