saints-row-ivPOINTS POSITIFS :

  • Le côté carrément décalé
  • L’environnement global (BO, pouvoirs, costumes, décors, etc.)
  • Les nombreux clins d’oeils

POINTS NÉGATIFS :

  • IA faiblarde
  • Bugs
  • Map de Stillwater identique à SR3

Dans le genre complètement décalé et totalement déjanté, Deep Silver nous revient avec un nouvel épisode de Saints Row. On ne change pas une formule qui gagne, comptez donc sur ce nouveau Saints Row IV pour des bonnes heures de shoot et de loufoqueries. Sortie le 23 août, ce nouvel opus édité par KochMedia est disponible sur PC, XBOX360 et PlayStation 3.

C’est après avoir empêché une tête nucléaire contrôlée par un terroriste d’exploser sur la maison blanche, lors d’une de vos missions que, vous vous retrouvez propulsé au rang de président des Etats-Unis. Alors que vous pensiez vous la couler douce dans le fauteuil présidentiel, les aliens menés par un certain Zinyak envahissent le pays et après avoir capturé votre héros, le force à rejoindre une simulation de vie. Au final, un scénario tout aussi loufoque que le jeu qui vous attend !

Saints-Row-iv-4 Saints-Row-iv-0

A vous de définir et d’éditer dès le début du jeu, l’avatar que vous allez incarner par la suite. Une femme ou un homme aux attributs plus ou moins développés et aux traits physiques quasi-totalement personnalisables (cheveux, couleur des cheveux, barbe, moustache, forme du visage, yeux, bouche, couleur des yeux, etc.).

Shoot des aliens, des policiers et l’ensemble de l’environnement, conduite de bolides loufoques (enfin avant d’avoir vos pouvoirs car après elles s’avéreront plutôt inutiles) rythmeront vos parties sur Saints Row. Des passages ne manqueront pas de vous rappeler un certain GTA mais, dans une ambiance plus décalée, moins sérieuse puis ce que, vous aurez entre autre la possibilité d’acquérir petit à petit dans le jeu des pouvoirs dignes des plus grands super-héros.

Saints-Row-iv-1 Saints-Row-iv-2

Des pouvoirs et capacités physiques (courir et sauter plus vite, …) qui s’obtiendront et évolueront grâce aux petites boules bleues (clusters). A côté de ça, l’argent que vous cumulerez lors de vos missions ou en écrasant (>:@) quelques personnes avec votre bolide (bien sûr vous pouvez aussi les tuer de diverses autres manières) sera déboursée pour équiper votre président (armes déjantées, vêtements, compétences, etc.).

Nul besoin de vous faire comprendre que le jeu est à monde ouvert et donc qu’une multitude d’activités sont réalisables en surplus de la quête principale et des quêtes secondaires (et surtout si vous voulez tenter d’obtenir l’ensemble des trophées/succès liés au jeu). De très nombreux clins d’œil sont aussi glissés ici et là, à vous de les trouver principalement lors de vos missions 😉 Comptez donc une quinzaine d’heure pour finir la trame principale et plus du double pour compléter le jeu.

Saints-Row-iv-5 Saints-Row-iv-3

Graphiquement le jeu n’est pas terrible, les décors laissent souvent apparaître quelques défauts (heureusement il fait nuit presque tout au long du jeu ..) ou des pixels trop nombreux et la map de Stillwater n’est pas inconnue aux joueurs de l’opus précédent mais, l’ambiance du jeu est globalement très agréable. La BO est une tuerie qui rythmera votre partie, dès le début du jeu vous aurez notamment la possibilité d’écouter du Aerosmith !

CONCLUSION

Que vous soyez fou de GTA ou que vous ayez envie de tenter l’expérience d’un GTA-like moins sérieux, Saints Row IV est un pur défouloir dans un monde ouvert drôle. Prévu pour être un DLC (Enter the dominatrix) du précédent opus de la licence, Saints Row IV copie/colle la ville de Stillwater et c’est bien dommage pour les joueurs ayant déjà eu la chance de jouer à Saints Row III. Mais, SR4 est une petite perle à déguster en solo ou à deux et malgré les quelques bugs rencontrés et cette caméra parfois un brin déplaisante. Bref, tentez l’expérience !

margxt_tres_bon