pokemon-x-yPOINTS POSITIFS :

  • Vue à la troisième personne
  • Map largement inspiré de notre belle France
  • Personnalisation du héros
  • Un très large bestiaire

POINTS NÉGATIFS :

  • On a vu mieux côté histoire
  • Caméra capricieuse dans certains coin de la map

La sixième génération de Pokémon s’offre enfin aux joueurs à travers les deux nouveaux opus made in Nintendo, Pokémon X et Pokémon Y qui sont sortis le 12 octobre 2013 sur Nintendo 3DS exclusivement. A cette occasion, Nintendo a proposé sur le marché des consoles Nintendo 3DS XL Collector estampillées avec les Pokémon Légendaires des deux versions, Xerneas et Yveltal. Dix-sept ans de Pokémon sont passés alors qu’en est-il aujourd’hui ?

L’aventure Pokémon débute sur une toute nouvelle map largement inspirée de la France, Kalos. Première rencontre avec le Professeur Platane qui vous permettra de choisir tout d’abord le nom de votre héros puis son sexe et qui par la suite vous offrira la possibilité de choisir un Pokémon de début d’aventure au choix, Marisson (plante), Feunnec (feu) ou Grenousse (eau). Outre le scénario catastrophique et farfelu de l’opus sachez juste que votre aventure s’effectuera en compagnie de quatre de vos voisins qui seront aussi vos rivaux et que l’objectif est d’obtenir l’ensemble des badges d’arènes puis d’atteindre la ligue Pokémon en écrasant la totalité des dresseurs et des méchants qui se trouvent être sur votre chemin.

Pokemon-X-Y-3 Pokemon-X-Y-4

La bonne surprise au cours de l’aventure c’est le fait de rencontrer un nombre conséquent de Pokémon des générations précédentes et un nouveau genre de Pokémon, Fée. Côté combat, pas de grosse nouveauté si ce n’est la méga-évolution, une attaque spéciale qui fait changer l’aspect de votre Pokémon durant un laps de temps et qui le rend plus puissant. A savoir que l’ensemble des Pokémon ne sont pas touchés pas cette caractéristique et n’ont donc pas tous la possibilité de « Méga-évoluer ». Ajoutez à cela le fait de vous faire attaquer par des hordes de 5 Pokémon moins puissant que vous et heureusement.

Outre le fait de capturer des Pokémon et de les collectionner afin de compléter le Pokédex, vous serez aussi appelé à bichonner vos bestioles à travers la Poké Récré ou le système de perfectionnement virtuel qui permet d’améliorer les compétences de votre Pokémon en participant à des mini-jeux.

Diverses activités autre que la capture des Pokémon et le scénario de base sont à vivre dans Pokémon. Entre autre vous pourrez faire du shopping, acheter des fringues pour personnaliser votre personnage car oui que vous choisissiez dès le début d’incarner une fille ou un garçon, tout au long du jeu, vous aurez l’occasion de le modifier de la tête aux pieds. L’appareil photo ou la petite vidéo a créée dans la ville d’Illumis permettront au joueur de mettre en avant sa « création ».

Pokemon-X-Y-1 Pokemon-X-Y-2

Visuellement et alors que les joueurs avaient pris peur lors de l’annonce d’un opus non plus entièrement en vue du dessus mais aussi en vue à la troisième personne, Pokémon X/Y s’avère tout aussi bon et légèrement plus dynamique. Une remarque qui se compile au fait que désormais votre personnage ne passera pas son temps « que » dans les broussailles mais aussi, dans les villes et tout particulièrement dans la ville d’Illumis centre de cette map à la manière de Paris capitale de la France. Toutefois la problématique se pose notamment dans cette même ville lorsque la caméra change de plans de manière assez capricieuse mais, c’est une problématique qui reste très minime.

Un opus court ? Oui et non, enfin pour souvenir afin de compléter entièrement Pokémon Noir ou Blanc 2, le joueur devait parcourir le jeu pendant au moins 200 heures, un peu plus d’une trentaine d’heures pour finaliser uniquement le scénario. Pokémon X ou Y vous demandera quelques heures en moins pour finaliser le scénario et une quarantaine d’heures en moins pour compléter l’opus. C’est beaucoup mais, c’est toutefois moins par rapport à l’opus précédent.

CONCLUSION

Du renouveau forcément très attendu et fortement apprécié pas les fans de la licence. Marre de ces anciens opus répétitifs où les nouveautés ne se limitaient qu’à quelques petits ajouts peu utiles et pas forcément très estimés par le public. Le gameplay reste le même mais après tout c’est ce qui marche depuis plus de dix-sept ans alors pourquoi s’arrêter là ? Pokémon rejoint sans difficulté la liste des jeux qu’il faut posséder avec sa Nintendo 3DS que l’utilisateur soit un enfant ou une personne plus âgée. On regrette toutefois le scénario vraiment trop farfelu …

Le jeu s’avère assez conséquent mais, on espère malgré les nombreuses petites choses à faire après avoir fini le scénario du jeu quelques DLC pour compléter le jeu, une heure par ci, par là pour quelques euros ou gratuitement. Sinon je vous propose de lire plus en détail l’article d’un ami blogueur Que faire après avoir terminé l’histoire de Pokemon X Y ?

 

Test du jeu effectué sur Nintendo 3DS (Cartouche et version digitale)