ori-and-the-blind-forestPOINTS POSITIFS :

  • Une oeuvre d’art …
  • … pourvue d’une bande son saisissante
  • Le challenge qu’offre certains niveaux
  • Gameplay prenant

POINTS NÉGATIFS :

  • Eeee… rien !
Éditeur / Développeur :Support(s) :Obtenir chez :

microsoft moon-studios

ico32_XONE ico32_PC

xbox-store steam

Il était temps après ma preview de Ori and The Blind Forest déjà très détaillée de vous proposer un test du jeu Ori and The Blind Forest disponible sur Xbox One et PC. Développé par les indépendants de Moon Studio et édité par Microsoft, Ori and The Blind Forest est disponible depuis la mi-mars pour une vingtaine d’euros seulement et en version digitale uniquement.

Ori-And-The-Blind-Forest-1Ori and The Blind Forest compte l’histoire du petit Ori parti sauver la forêt de Nibel qui se meurt. Le héros doit trouver les trois éléments qui permettront de sauver l’Arbre des Esprits, lequel règne au centre de la forêt et s’est retrouvé privé de sa lumière, volée par l’étrange chouette Kuro. Assisté par l’Arbre des Esprits qui le guidera dans sa quête et lui permettra d’obtenir des compétences supplémentaires pour progresser, Ori devra faire face à d’étranges créatures qui tenteront de l’évincer.

Ori-And-The-Blind-Forest-3Si l’on devait ne retenir qu’une chose de l’univers de Nibel, ce serait la beauté des nombreux environnements dans lesquels est embarqué le joueur. Parfois très sombres ou extrêmement colorées, passant de teintes tristes à des couleurs plus joviales, en ajoutant les jeux de lumière et de brouillard, la forêt de Nibel prend vie à travers des tableaux aux rendus éthérés.

Ori-And-The-Blind-Forest-4Ori and The Blind Forest ne serait rien sans cette bande son saisissante qui s’associe parfaitement avec les œuvres réalisées par la direction artistique. L’histoire qui se veut souvent triste est bercée par des sonorités douces et envoûtantes, parfois brusques et mécaniques qui donnent un réel dynamisme à l’oeuvre. A noter que la map sur laquelle évolue le joueur, se dévoilera petit à petit, à force de progression dans le jeu.

Ori-And-The-Blind-Forest-2Le petit être de lumière dont vous prenez le contrôle ne sait malheureusement pas faire grand chose, au début de son aventure Ori ne peut que se déplacer latéralement et sauter. Au fil des niveaux, le héros va trouver plusieurs pouvoirs qui lui permettront de progresser et de venir récupérer quelques trésors dans les niveaux qu’il a déjà visité. Ori aura ainsi la possibilité de s’agripper aux murs, de lancer des projectiles, d’intervertir sa place avec un projectile, utiliser une feuille pour planer, etc. De plus un arbre des compétences, regroupe sur 3 branches (Mana, Attaque et Défense), des améliorations qui permettent de gagner en puissance. Pour améliorer ces compétences, il faut d’abord récupérer des points de compétences répartis de toute part du jeu. Outre les points de compétences, le joueur peut récupérer de la vie représentée par des sphères vertes et des sphères bleues qui permettent de générer des points de sauvegarde.

CONCLUSION

Ori and The Blind Forest est une petite perle vidéoludique comme seul les indépendants savent les faire. Propulsé par une sortie exclusive sur Xbox One et PC et par un éditeur de choix, Microsoft, Moon Studio s’offre une sortie de rêve, discrète mais remarquée dans le milieu du gaming. Un titre excellent de part sa direction artistique, son gameplay évolutif, son OST jouissif et le challenge qu’offre certains niveaux.

Test du jeu effectué sur Xbox One (version digitale) via une clé envoyée par l’éditeur.