godofwarascensionPOINTS POSITIFS :

  • Visuellement  toujours aussi beau
  • Toujours plus d’énigmes
  • Le style graphique des cinématiques *.*

POINTS NÉGATIFS :

  • Sentiment d’essoufflement de la licence (opus moins riche)
  • QTE + Roulade + Glissade = Combo lassant !
  • Un peu trop court :/

Qu’on se le dise d’avance, Kratos est l’un des héros emblématique de PlayStation, ses premières aventures sorties en 2005 et 2007 sur PlayStation 2 puis en 2010 sur PlayStation 3, nous avaient fait découvrir ce « Dieu de la Guerre » au passé douloureux. Ancien capitaine de l’armée Spartiate et possesseur des Lames du Chaos que lui avait offert Arès, dieu de la guerre. Kratos, devenu le jouet de ce même dieu tue sa femme et sa fille se retrouvant la peau teinté de blanc par les cendres de celles qu’il a aimé d’où son surnom de « Fantôme de Sparte »  jure de venger ces deux morts orchestrées par Arès lui même.

Mais alors que l’histoire a vu sa fin, comment les studios de Santa Monica pouvaient une fois de plus faire revivre ce personnage emblématique ? Et bien il fallait fouiller avant, le futur étant déjà tracé, le passé pouvait lui remonter et faire alors l’objet d’un opus. Ainsi dans ce nouveau Beat’em all Kratos réapparaît dix ans avant ses premières aventures.

Le jeu commence doucement, pour ceux qui n’ont pas eu la chance de l’obtenir, la démo de God Of War : Ascension commence là où débute le jeu. Quelques combats, un peu de marche un petit boss de départ assez simplet quelques coups contre l’adversaire et des roulades pour éviter de se manger des patates, une petite séance de QTE et une de glissade. C’est un peu le rythme infernal que va prendre Kratos tout au long de ce nouvel opus.

GodofWarAscension-0 GodofWarAscension-2

Heureusement quelques énigmes bien placées prennent part petit à petit et sont là pour corser l’affaire, il faudra donc user de son propre cerveau et des pouvoirs du héros pour parvenir à avancer.

Certaines scènes sont parfois graphiquement tout aussi époustouflantes que son grand frère (notamment le passage dans la montagne avec les dragons) mais, la caméra n’est pas là non plus pour nous aider et se place parfois à des endroits inappropriés préférant nous montrer le sublime paysage que le héros, dans des coins ou trop loin de Kratos empêchant le joueur de voir où sont disposés les ennemis par rapport au héros. De plus certains passages font aussi l’objet de quelques bugs de textures assez gênants.

GodofWarAscension-3 GodofWarAscension-5

La véritable difficulté du jeu vous la rencontrerez dans le chapitre 28 qu’il faudra donc refaire plus d’une fois afin de parvenir à supprimer vos assaillants qui foncent sur vous en masse dans un espace assez étroit et sans pouvoir régénérer votre vie car aucun coffre ne se trouve à votre porté. Le reste du temps le jeu se jouera plus ou moins à la cool, une fois débloqué quelques combos et après avoir compris les manipulations à effectuer pour vaincre tel ou tel ennemi. Et puis les Erenys ne sont franchement pas très douées, se laissant battre facilement après quelques coups et une petite QTE par Kratos.

GodofWarAscension GodofWarAscension-7

Le multijoueur n’est pas franchement très réussi bien qu’il augmente la durée de vie du jeu, celui-ci devient très vite lassant et s’avère vraiment très pauvre, quelques maps et la customisation du personnage ne sauvant pas l’affaire  … Dommage !

Plus cours que son prédécesseur un peu moins d’une dizaine d’heures suffiront à boucler ce God Of War : Ascension, les collectionneurs de trophées y passeront bien sûr un peu plus de temps car ils devront notamment refaire le jeu pour débloquer le Platine.

CONCLUSION

Kratos n’aurait-il pas donner tout son savoir dans les opus précédents ? Un certain essoufflement de la licence se ressent tout au long du jeu, bien que ce God Of War soit un bon jeu dans la longueur, il apparaît bien moins riche et sans véritable panache contrairement à ses grands frères. Le jeu plaira aux fans de la première heure mais, risque de laisser sur le faim grand nombre de joueurs. A noter que le jeu est toujours interdit au moins de 18 ans, Kratos faisant preuve d’une rage sanguinaire, les nombreuses bestioles du jeu se faisant découper en deux, arracher la tête et j’en passe des meilleurs !