dragons-crownPOINTS POSITIFS :

  • Six personnages différents
  • Multi
  • Character-design (bon oui c’est un peu beaucoup mais, j’aime !)
  • Les Boss

POINTS NÉGATIFS :

  • Anglais uniquement
  • Répétitif

Enfin et quelques mois après le Japon et les Etats-Unis, nous avons eu la chance de voir débarquer en France Dragon’s Crown. Un titre développé par Vanillaware (papa notamment de Muramasa) et édité par Atlus. Dans ce jeu de rôle mélange d’action et Beat’em all 2D, le joueur peut incarner l’un des héros féminins ou masculins aux atouts démesurés ou plutôt sur-développés.

Le jeu commence donc autour d’une tablée de mercenaires issu du royaume d’Hydeland où il faut alors choisir le héros que l’on va incarner, mage, sorcière, guerrier, nain, elfe ou amazone. Chacun étant plus ou moins complexe à manier et donc, la difficulté dépendra entre autre du héros que vous choisirez, de plus, chaque héros dispose de ses propres attaques et caractéristiques liés à sa classe. Il faudra donc choisir avec grande attention votre héros sous peine de vite tomber face aux ennemis … heureusement un petit tutoriel vous aide à prendre en main le personnage que vous incarnez. De bout en bout des missions vous en viendrez à devoir sauver le monde (Oh yeah \o/).

dragons-crown-3 dragons-crown-2

Graphiquement très réussi et totalement cliché, Dragon’s Crown dispose d’un character-design qui a très vite été critiqué (gros seins et muscles sur-développés) mais bon cet univers médieval-fantasy en 2D est totalement assumé et on aime ce style, les environnements ainsi que les divers artworks qui animent les cinématiques du jeu. On regrettera toutefois les combats quelque peu bordéliques.

Bah et le gameplay ? Beat’em al et jeu de rôle votre mission consistera principalement à traverser les nombreux donjons du jeu qui vous permettront de réaliser les quêtes que viendra à vous confier la guilde. Entre temps il faudra bien sûr faire évoluer votre héros en engrangeant un maximum de points d’expérience qui vous permettront de faire évoluer les caractéristiques de votre personnage et s’armer plus ou moins confortablement selon l’argent récolté au cours de vos missions. Mais Fu…. le jeu est uniquement en Anglais >.> Et puis c’est très vite répétitif …

dragons-crown-1 dragons-crown-0

Les bourrins devront s’armer de patience et faire preuve d’un minimum de réflexion avant de se lancer sur certains monstres très coriaces qui une fois qu’ils vous auront abattu trois fois de suite ne vous raccompagnerons pas au début du niveau qu’il faudra alors repasser entièrement. Besoin d’un peu d’aide ? Récupérez les os que vous trouvez sur votre passage, il se peut qu’en les donnant au prêtre celui-ci ressuscite quelques compagnons de route. (Moi qui vous parlez de combat bordélique …)

Le multijoueur fait parti des points positifs du jeu, en coop avec un pote ou en ligne et puis c’est souvent plus facile ensemble que solo surtout jusqu’à 4 joueurs. La bande originale est, elle, plus que potable et sinon, il faudra compter une vingtaine d’heures pour finir totalement le jeu.

CONCLUSION

Dragon’s Crown est un petit bijou visuel, une histoire un peu craignos, un système de jeu répétitif mais voilà un jeu de rôle et Beat’em al cross play PlayStation Vita et PlayStation 3. Le multijoueur est surement le bon point de cet opus même si en ligne il faudra d’abord avoir parcouru un bon morceau de l’opus avant de pouvoir s’entraider.

margxt_bon