POINTS POSITIFS :

  • Scénario
  • Système des combats
  • Bande originale

POINTS NÉGATIFS :

  • Temps de chargement parfois très long
  • Et ça tourne en rond …
  • Pas très beau

castlevania-los2

Éditeur : Konami
Développeur : MercurySteam Entertainment

 Disponible sur : ico24_PS3 ico24_X360 ico24_PC  

Marre des gentils vampires des films romantiques ? Castlevania va vite répondre à l’attente des vrais fans de vampires, amoureux de la noirceur et de l’envie perpétuelle de sang de la bestiole. Trois ans après le premier opus, Konami et MercurySteam Entertainment nous propose enfin une suite à la licence et plus précisément à l’opus « Lords of Shadow » avec un second numéro tout aussi sombre. Castlevania : Lords of Shadow 2 est à découvrir sur PlayStation 3, PC et Xbox360 depuis le 27 févrierAcheter Castlevania Lords of Shadow 2 chez mon partenaire GocleCD.

Castlevania-Lords-of-Shadow-2-3
Des décors sombres.

Après avoir tué son propre fils, Dracula alias Gabriel Belmont, cherche à se séparer de son immortalité. Zobek le nécromancien lui fait alors la promesse de lui retirer ce « fardeau » et lui promet le repos éternel en échange, le suceur de sang devra venir à bout de Satan et ses acolytes.

Castlevania-Lords-of-Shadow-2-2
Des cinématiques sublimes.

Au final, nous voilà dans la peau du célèbre Dracula torturé et affaibli plus que jamais, lequel se retrouve tantôt dans un univers moderne fait de béton et de ferrailles à vadrouiller dans une ville moderne tantôt dans un paysage fait de broderies, d’or et de pierres propice à son rang et son univers gothique. Des environnements toujours très sombres, tristes, grisés laissant un arrière goût de monotonie au joueur.

Castlevania-Lords-of-Shadow-2-4
Taper, taper, taper, …

Mais c’est principalement le côté beat them all du jeu qui va en intéresser plus d’un, car dans Castlevania vous n’aurez de cesse de taper ici et là sans arrêt. Dracula est d’ailleurs équipé d’une petite panoplie d’armes idéalement choisies disposant pour chacune de ses atouts et de ses faiblesses.

Outre l’épée du néant qui permet de drainer la vie de ses ennemis, Belmont peut aussi s’équiper du fouet de l’ombre et ses poings qui lui permettront d’attaquer soit à distance soit de manière rapprochée. Pour ma part j’ai passé la plupart de mon temps équipée de l’épée … Les combats demandent toutefois à faire preuve d’un minimum d’attention surtout quand une série de QTE apparaît à l’écran.

Castlevania-Lords-of-Shadow-2-1
Les boss ont la classe.

Outre les combats, quelques phases d’infiltration dans le jeu demanderont à faire preuve de réflexion et il faudra user des pouvoirs du vampire pour se glisser ici et là sans se faire repérer (se transformer en rat ou envoyer une nuée de chauve-souris sur ses ennemis).

D’ailleurs les compétences du suceur de sang augmenteront à force d’utilisation de vos armes, sinon grâce au sang récupéré ici et là en fracassant quelques monstres et quelques objets. Une quinzaine d’heures suffiront à boucler ce Castlevania, au final ce n’est ni trop ni trop peu car le jeu devient vite lassant et tourne vite en rond.

CONCLUSION

Je suis vraiment loin d’être convaincue par ce Castlevania qui manque terriblement d’un petit plus pour me combler. Au final, cet opus ravira les fans de la licence, les joueurs qui ont apprécié God Of War ou ceux à la recherche d’un jeu sombre où le sang coule à flot et où il faut bourriner pour gagner. Qu’on se le dise une fois équipé de l’épée du néant, l’arme légèrement cheatée qui permet de récupérer de la vie, notre héros devient quasiment invincible. On ne peut toutefois que saluer le scénario toujours aussi bien ficelé, où le système des combats (malgré que certaines armes soient bien plus puissantes que d’autres) ainsi que la bande originale et le doublage véritablement très réussi.