Ce week-end s’est tenu pour la troisième année consécutive le Redbull Kumite, un tournoi axé autour du jeu Street Fighter V. Plus de 1,4 million de personnes se sont connectées durant le week-end pour regarder en streaming la compétition diffusée en direct en français, anglais, coréen, japonais et chinois.

En 2015, c’est « Bonchan », de son vrai nom Takahashi Masato (Japon) qui avait remporté la coupe puis Seonwoo Lee sous le pseudo « Infiltration » (Corée du Sud) en 2016. En 2017, la coupe retourne au Japon, entre les mains de Naoki Nemoto alias « Nemo », suite à une finale 100% nippon. Une première place bien méritée après une éclatante remontée au classement.

« Nemo » ayant d’abord perdu en finale du winner bracket contre Kanamori Tsuneko alias « Gachikun », son compatriote qu’il a ensuite retrouvé en grande finale avec forcément un match de retard. Le résultat est sans appel, 3 – 1 pour le premier match puis 3 – 0. une victoire écrasante qui a brisé les rêves de « Gachikun » et laissé quelques larmes dans les yeux du jeune homme.

Cette année ce sont les outsiders qui ont mené la barque. Les joueurs n’ont pas manqué de surprendre le public et les stars du jeu ont arraché difficilement des positions dans le classement final. Avec les playoffs de l’Eleague qui se sont déroulées la veille à Atlanta et le décalage horaire, nombre de joueurs sont arrivés déjà très fatigués dans la cage.

Les Français n’ont malheureusement pas brillé cette année. « Luffy », « Mister Crimson » et les deux qualifiés du samedi, « Verdoyance » et « Jacvinjack » se sont rapidement fait terrasser en winner puis en looser bracket. Retrouvez l’ensemble du bracket sur le site du Redbull Kumite.

Invitée à l’événement.