C’est dans le centre de Paris, il y a quelques jours que j’ai eu l’occasion de prendre en main Shadow of War (L’Ombre de la Guerre), la suite très attendue de Shadow of Mordor (La Terre du Milieu) qui sera disponible le 30 septembre sur PC, PlayStation 4 et Xbox One.

Comme son prédécesseur, le jeu vidéo d’aventure et d’infiltration s’imprègne très largement de l’univers de fantasy créé par J. R. R. Tolkien, Le Seigneur des Anneaux.

Éditeur / Développeur :Support(s) :Obtenir chez :

 

    

fnac_commander  amazon_commander  

Nos deux compères font de nouveau équipe. Celebrimbor, l’elfe dont il ne reste qu’une présente magique prête de nouveau ses capacités à Talion le rôdeur. Et une fois de plus, tout deux ne font qu’un, un être surhumain, rapide et aussi extrêmement puissant qui contrôle un anneau de pouvoir. Les deux hommes vont devoir de nouveau s’unir pour mettre fin aux agissement des montres corrompus.

Le titre est conçu comme un monde ouvert, avec des territoires à découvrir et à conquérir. Le joueur peut utiliser la force pour arriver à ses fins ou peut plus subtilement conquérir un territoire en se faufilant jusqu’aux gradés dans les forteresses et en les soumettant à sa volonté ou en les tuant. D’ailleurs notre héros reste fragile et utiliser la force face à une armée d’orcs est une très mauvaise idée et ne mènera qu’à la défaite.

Personnellement je vous recommande de vous attaquer au premier opus avant de vous lancer dans cette seconde aventure. Il permet entre autre d’en savoir plus sur les deux héros. Attention aussi même si le titre s’avère maniable, le gameplay regorge d’un grand nombre d’enchaînements, de techniques et de contenu qu’il faudra maîtriser, petit à petit. Lâché directement sur la map serait un suicide pour les joueurs n’ayant pas l’habitude de ce genre de titre.

Le système Némésis sur lequel repose la licence est de nouveau de la partie. Pour les novices, il s’agit en fait d’un système de cause à effet. Par exemple, lors de l’assaut, si le joueur est tué, le PNJ qui aura tué le joueur sera gradé. Si au contraire il tue un ennemi ou si il le soumet à sa volonté, la formation évoluera et vous pourrez même voir votre ancien ennemi devenir votre allié. De même, si il vient en aide à un ami de son armée ou si il le laisse mourir sur le champ de bataille.  En bref, chaque joueur vivra une aventure totalement différente et c’est une des forces du titre.

Point sur le jeu mobile

Notez que la version mobile de Shadow of War est déjà disponible. Attention toutefois le titre qui sortira sur console et PC est largement plus ambitieux et le gameplay est très différent même si dans les deux cas il s’agit d’un jeu d’aventure et de conquête.

Dans le jeu mobile, vous incarnez toujours Talion/Celebrimbor, qui à l’aide de ses amis, issus de l’ensemble des créations de Tolkien, doivent renverser Sauron. Le système Nemesis est toujours présent et vos choix auront des conséquences sur la formation de vos équipes et sur la relation que vous entretenez avec vos adversaires et vos (futurs) amis. Le joueur peut aussi améliorer son équipe et son équipement.

Invitée à la présentation.