Toujours plus petits, toujours plus puissants, nos ordinateurs de bureau continuent d’évoluer sans pour autant nous proposer un réel changement depuis quelques années et perdent leur intérêt au profit des appareils mobiles pour de nombreux utilisateurs. Pourtant, l’ordinateur du futur est déjà là et pourrait bien être la rupture que l’on attendait.

L’ordinateur du futur est déjà disponible

L’ordinateur comme un service

Un petit boitier, un écran et une connexion internet pour un ordinateur complètement dématérialisé, c’est ce que propose la start-up Blade avec son produit Shadow. Le principe consiste à héberger la puissance de votre ordinateur dans les serveurs d’un centre de données comme le font déjà les nombreux hébergeurs tels que 1&1 pour les sites Web et les applications par exemple, puis de le faire parvenir chez vous grâce au Cloud et votre connexion internet contre un abonnement mensuel. Si ce service n’en est qu’à ses débuts, il est déjà largement apprécié, notamment par les joueurs qui y trouvent une solution idéale pour garder une configuration optimale de manière économique.

Bien qu’encore difficile d’accès puisqu’il faut s’inscrire sur une liste d’attente, la solution proposée par Blade semble être l’avenir idéal pour nos appareils informatiques puisqu’il offre un outil modulable qui s’adapte rapidement aux besoins de l’utilisateur sans pour autant demander un budget important lors de l’achat. Avec le principe de service, l’utilisateur paie mensuellement et à la garantie de garder une machine répondant aux critères du moment, si ce n’est plus, sans même devoir changer son boitier physique.

Les avantages et inconvénients du cloud

Cependant, même si Shadow est d’ores et déjà disponible et annonce les prochaines tendances, un point important à ne pas négliger est tout de même présent : la qualité de votre connexion internet ! Et même si les fondateurs de Blade ont pensé à tout et garantissent une latence quasiment inexistante, vous devrez tout de même avoir une connexion décente pour pouvoir en profiter chez vous, ce qui n’est pas le cas de tout le monde. La question est encore plus problématique lorsque vous décidez d’utiliser Shadow en déplacement via votre tablette ou votre smartphone en utilisant le réseaux 4G.

La réalisation du plan très haut débit à l’horizon 2022 et l‘arrivée de la 5g en Europe prévue pour 2020 (les tests de SFR dont nous vous parlions dans cet article se montrent d’ailleurs prometteurs) devraient donc être les éléments déclencheurs pour voir l’ordinateur dématérialisé se généraliser.