Dragon Quest XI : Les Combattants de la destinée sortira le 4 septembre sur PlayStation 4 et PC en Europe, plus tardivement sur Nintendo Switch.

Le jeu de rôle est déjà disponible au Japon et il était présent à la Japan Expo avec deux démos, l’occasion de le prendre en main et de voir ce qui nous attendra à la rentrée.

Éditeur / Développeur :Support(s) :Obtenir chez :

  

fnac_commander  amazon_commander

La première démo se déroule au tout début du jeu, le joueur incarne l’élu, un jeune homme portant sur sa main une marque qu’une légende destine à être un héros. Arrivé au château, lorsque vous vous présentez au roi et à votre grand étonnement, il décide de vous envoyer derrière les barreaux. La prise en main se déroule avant votre enfermement alors que votre personnage gambade à cheval, librement entre son village, Cobblestone et le château de Gallopolis.

La seconde démo se déroule plus tardivement dans le jeu, le joueur accompagne un futur monarque peureux et son escadron. Le prince doit prouver sa valeur lors d’une course à cheval où vous le remplacerez et l’aventure se finira sur un combat contre un monstre des sables. Dans cette seconde démo, le héros est accompagné de 3 de ses compatriotes.

Premier constat le jeu est sublime. Les décors sont très colorés, les animations tout comme les cinématiques sont travaillées, lissées, bref c’est beau et c’est un réel plaisir pour les yeux.

Comme tout bon JRPG, les combats s’effectuent au tour par tour et le joueur peut choisir d’attaquer, de se défendre, d’utiliser la magie et des objets. Bref la recette est la même depuis de nombreuses années. Toutefois afin de ne pas passer son temps à flooder un bouton, il est possible de régler la manière dont chacun des personnages interagira tout au long des combats, se concentrer sur les attaques, les PM, la survie des autres ou écouter les ordres. Une fois qu’on a bien compris le fonctionnement et surtout qu’on a bien analysé les personnages, leurs atouts et leurs faiblesses, en réglant les actions de chacun, les combats passent rapidement et deviennent plus plaisant.

Les ballades à cheval sont l’occasion de progresser plus rapidement et surtout de se débarrasser des petits monstres sur lesquels vous pouvez foncer afin de leur faire subir des dommages. Nul doute que le titre s’avère tout aussi prometteur que ses prédécesseurs. Il faudra toutefois attendre encore quelques semaines avant d’avoir la chance d’y jouer sauf si vous parlez japonais et que vous optez pour l’import !