Après avoir fait le tour du monde, l’escape game itinérant Zelda : Gardiens de la Triforce s’est installé quelques jours en France, à Paris, durant la Japan Expo. L’occasion rêvée de tester cette nouvelle formule d’escape game thématisé autour d’un jeu vidéo de légende, The Legend of Zelda.

Cet escape a été entièrement pensé par Nintendo et la société Scrap. Que vous maîtrisiez ou non l’univers de Zelda, l’ensemble des énigmes sont réalisées de manière à ce que tous puissent avancer sans problème.

Pour faire bref, l’histoire vous met dans la peau d’un Kokiri en quête de l’Épée de Légende qui permettra de tuer le seigneur du mal, Ganondorf.

Plus d’informations sur le site officiel de l’escape game Zelda.

Un escape game en équipe dans un salon

L’aventure se déroule dans le salon, dans une zone délimitée, un stand fermé, accessible uniquement aux joueurs. Contrairement aux escapes games plus traditionnels, l’espace de jeu peut accueillir plus d’une dizaine d’équipe composées de 6 joueurs. Si vous êtes un groupe moins nombreux, les organisateurs se chargent de vous regrouper avec d’autres joueurs pour former une équipe complète.

Avant de commencer la partie, un bonnet vert et une carte avec le numéro de votre équipe donc de la table de jeu est attribuée aux joueurs.

Entre table de jeu et mini-stands

La résolution des énigmes se fait quasi-essentiellement sur papier. À l’image des cahiers de vacances, plusieurs fiches sont attribuées aux équipes en début de partie. Elles contiennent les premières énigmes qui une fois résolue demanderont de se déplacer sur des « stands » où des PNJ vont vous octroyer des nouveaux éléments et des nouvelles énigmes (pas toujours sous forme de papier). Il y a ainsi un peu moins d’une dizaine de stands qui représentent essentiellement les grands peuples du Royaume d’Hyrule. En cas de besoin, un maître du jeu, qui prend la forme d’une fée peut venir en aide aux joueurs.

Une heure de jeu plutôt coûteuse …

Les énigmes sont bien construites, malignes et il faut bien se mettre en tête dès le début, que les éléments papiers peuvent être détériorés. Avec le grand nombre d’équipes présentes, une course s’installe, à qui trouvera l’épée en premier. Notons d’ailleurs qu’il est interdit d’aller voir ce que font les équipes voisines et de toute manière vous n’en aurez pas vraiment le temps. Outre les PNJ et les mini-stands, l’escape game itinérant soufre d’une décoration un peu juste et d’un prix trop élevé. En sus du prix du billet pour entrer à la Japan Expo, il faudra ajouter environ 40€/personne pour une expérience de jeu qui ne dure qu’une heure, au maximum et qui se partage à 6. Avis aux fans et aux curieux ayant prévu un bon budget pour la Japan Expo.

Avec ma team, nous avons pu finir le jeu en un peu moins de 45 minutes, un record selon les organisateurs. Nous avons surtout pu plus ou moins nous faire tous entendre même si quelques personnalités plus vigoureuses que d’autres sont vite entrées dans une course dans l’objectif de finir en premier.

Invitée à tester le jeu.