Dans l’attente de la sortie de Final Fantaxy XV, repoussé sans cesse depuis 2006, Square Enix a offert aux fans un nouveau film d’animation 3D, Kingsglaive Final Fantasy XV. Co-réalisé par Takeshi Nozue (Final Fantasy VII : Advent Children), ce nouveau film de science fiction, le 3ème, est tourné avec la capture de mouvements et il offre une introduction au jeu vidéo Final Fantasy XV.

Obtenir chez :

fnac_commander priceminster_commander amazon_commander

Notez donc, que si vous souhaitez mettre la main sur le jeu vidéo, il est fortement conseillé de regarder le film. Si ce n’est pas le cas, c’est une bonne occasion de découvrir l’univers Final Fantasy, une petite partie de ses personnages et peut être même de finir par craquer pour le jeu vidéo. Si vous accrochez au film et que vous aimez l’animation basique, pensez à compléter cette expérience avec la série animée Final Fantasy XV Brotherhood.

Le royaume de Lucis abrite un Cristal qui en protège le territoire et sa cité, Insomnia. Mais un autre empire convoite l’objet magique, Nifheim. Son souverain compte bien s’emparer de l’artefact quitte à tout détruire pour arriver à ses fins. Le roi de Lucis, Regis commande une garnison d’élite, le Kingsglaive qui combat les forces ennemis et qui défendent la cité à l’aide de la magie qu’offre le roi. Mais un ultimatum lancé par son ennemi sous forme de mariage arrangé risque de bouleverser un peu plus cet équilibre précaire.

Alors que le précédent film s’attachait à offre une suite à un jeu, ce nouveau film propose cette fois une genèse au titre tant attendu (10 ans, merde !!). Techniquement c’est tout simplement époustouflant, beau et les scènes d’action sont sensiblement détaillées pour un rendu extrêmement propre, quasi-réaliste. Les personnages sont soignés autant graphiquement qu’au niveau comportemental même si ces derniers sont souvent de véritables clichés du héros et de la petite princesse un poil trop énervante.

Sans avoir joué à la démo du jeu ni même au titre, il est certain que quelques petites annotations du jeu, non liées à l’histoire ont fini dans le film même si elles ne sont pas aujourd’hui visibles des joueurs. Pour les joueurs qui ont déjà très largement profité des précédents jeux, de très nombreuses références à la saga sont glissés du début à la fin du film.

Kingsglaive Final Fantasy XV n’est pas dépaysant pour les fans, le scénario, tout comme l’ensemble des éléments qui font Kingsglaive Final Fantasy XV sont dans le même tracé que les jeux vidéo et films déjà disponibles. Nul doute que les fans seront ravis d’en apprendre un peu plus sur cette la saga et que les newbie y découvriront un univers qui risque fortement de les marquer et de donner envie à certains de lancer peut être, enfin, un Final Fantasy sur leur console. Promis, si vous êtes de ces gens là, vous ne serez nullement perdu en regardant ce film.

Film offert par Sony Pictures Home Entertainment.

[gallery_bank type= »images » format= »thumbnail » title= »true » desc= »false » responsive= »true » display= »all » sort_by= »random » animation_effect= »bounce » album_title= »false » album_id= »335″]
Sponsornot