Dans la catégorie des instantanés, Fujifilm s’est fait une place de choix ces dernières années avec l’Instax Mini 8, ce petit appareil coloré que possède certainement au moins une de vos amis. Son grand frère, l’Instax Mini 90 est arrivé sur le marché, plus complet et avec un design largement plus rétro.

Obtenir chez :

fnac_commander priceminster_commander amazon_commander

Côté design, à première vu l’Instax Mini 90 fait très plastique/jouet et semble assez peu solide. Une impression confirmée lorsqu’on prend en main l’appareil. Il faudra donc s’équiper d’une housse pour protéger l’Instax sous peine, en cas de chute, de définitivement le perdre. Le reste du design est lui plus travaillé, plus adulte et vintage avec un revêtement imitation cuir, noir ou marron au choix à l’achat.

Le dos du boitier regroupe l’ensemble des fonctionnalités de l’appareil et le slot qui permet d’installer les cartouches de films. On y retrouve notamment les fonctionnalités :

  • Activation automatique et on/off du flash
  • Correction de l’exposition
  • Modes (Fêtes, Double exposition, Pose longue, Paysage et Portrait)
  • Retardateur
  • Correction de l’exposition
  • Macro

L’ensemble des informations sont affichés sur un petit écran en dessous duquel se trouve les touches et le slot pour insérer la batterie (rechargeable sur secteur/usb).

Le bouton pour allumer l’appareil est situé à l’avant de l’appareil. Sur les côtés on y trouve aussi des encoches pour glisser une lanière et sur la bordure du dessous de l’Instax, un pas de vis pour trépied.

Il faudra judicieusement jongler entre l’ensemble des fonctionnalités afin de pouvoir prendre de véritables clichés. Les premiers essais sont forcément brouillons et l’exposition n’est pas très bonne mais passé les premières les clichés gagnent en qualité.

Seul bémol, le prix des packs de films. Il faudra compter environ 10€ pour un pack de 10 films et 17€ pour un pack de 20 films. Il existe d’ailleurs plusieurs films, simples, effet rainbow, hello kitty, comic, candy et j’en passe.