Après avoir conquis le cœur des gamers avec sa gamme de casques Siberia, au design de trop nombreuses fois copié, mais jamais vraiment égalé, SteelSeries sort une nouvelle gamme de casques. Son petit nom, Arctis. J’ai déjà eu l’occasion de tester le SteelSeries Arctis 3 et c’est désormais au milieu de gamme, le Arctis 5 de passer au bloc.

Obtenir chez :

fnac_commander priceminster_commander amazon_commander

Côté compatibilité, l’Arctis 5 se limite à une utilisation PC/Mac, PlayStation et Mobile là où l’Arctis 3 avait la possibilité de se brancher sur Xbox. Deux branchements sont disponibles, soit en jack 3,5 mm analogique soit en mini USB. On trouvera dans le packaging :

  • le casque SteelSeries Arctis 5 (noir ou blanc) équipé de son bandeau et un micro amovible bidirectionnel
  • un bouton ChatMix qui se connecte en USB et permet de régler le volume du jeu par rapport au son des voix (tchat)
  • un câble mini USB vers mini USB
  • un adaptateur jack 3,5 mm vers mini USB

Arctis 3-bis ?

Les boutons de réglages du volume, d’activation/désactivation du micro, la connectique jack 3,5 mm et mini USB sont toutes situées sur l’oreillette gauche.

Côté design, le casque ressemble trait pour trait à son petit frère. Enfin après l’avoir branché, l’Arctis 5 s’illumine au niveau des oreillettes, du logo et du micro. L’utilisateur peut d’ailleurs configurer la couleur de l’éclairage des oreillettes depuis le logiciel SteelSeries Engine et ce indépendamment l’une de l’autre.

ChatMix et 7.1

C’est au niveau technique que les deux casques diffèrent. Tout d’abord grâce à un petit accessoire, le bouton ChatMix qui permet en glissant la molette vers la droite ou la gauche d’équilibrer, de rehausser ou de réduire le volume du jeu et/ou celui du logiciel de discussion utilisé. Ce petit bouton très léger se balade facilement sur le bureau, dommage qu’il n’y ait pas de possibilité de le maintenir sur le bureau ou que son design ne soit pas pensé pour être plus vagabond.

Sur PC et uniquement sur cette plateforme, il est possible d’activer la simulation Dolby 7.1 à condition que le logiciel SteelSeries Engine (gratuit) soit installé. Son installation est d’ailleurs fortement recommandé pour paramétrer des profils et « personnaliser » le casque selon ses jeux et son utilisation.

Sur les oreilles

L’Arctis 5 englobe très bien les oreilles et s’avère plutôt léger. Niveau son, pour son prix, ne vous attendez pas à la qualité d’un casque haut de gamme mais c’est très largement suffisant pour jouer et le ChatMix est une bonne idée dommage son design est un poil mal pensé. Comme l’Arctis 3, il est possible d’en personnaliser le bandeau, plusieurs modèles étant disponibles sur le store de SteelSeries (mais un poil trop cher). Le casque ne serre pas trop la tête et ne glisse pas pour aller se perdre sur le sol. Le design passe bien, plus moderne et fait moins tête de Mickey comparé aux modèles Siberia.

130€ c’est le prix de lancement du SteelSeries Arctis 5 qui est un poil trop cher vis à vis du Arctis 3 et de ses quelques améliorations. Pour 30€ de moins, n’hésitez pas à changer votre ancien Siberia pour un Arctis 5.

Avis réalisé via un produit envoyé par le constructeur.