YS est une série de jeux vidéo japonais populaires en Asie. Moins connu eu Occident, une grande partie des jeux d’action-aventure ont toutefois eu la chance d’avoir une localisation Européenne avec un sous-titrage français. La série de jeux est basée sur une légende bretonne, celle d’une ville celtique engloutie par l’océan.

L’histoire se déroule dans une Europe médiévale fantastique et technologiquement avancée. Avec YS Origin, la licence s’offre un retour à l’origine du jeu, 700 ans avant la première aventure, et cette fois sans son personnage fétiche Adol.

Éditeur / Développeur :Support(s) :Obtenir chez :

 

   

fnac_commander  amazon_commander

Des démons débarquent sur terre et détruisent l’harmonie qui régnait depuis longtemps. Reah et Feena, deux déesses utilisent la magie pour envoyer dans les airs le temps dans lequel se trouve un artefact qui apporte la magie dans le monde. Mais les deux femmes sont poursuivies par les créatures malfaisantes qui construisent une tour pour les rattraper. Les déesses finissent par disparaître et pour leur venir en aide, YS envoie un bataillon pour les sauver.

En début de partie, le joueur peut choisir d’incarner deux personnages, Yunica Tovah la guerrière équipée de sa hache et Hugo Fact le magicien. Si le jeu reste le même, le gameplay évolue selon que vous ayez choisi d’incarner Yunica ou Hugo. Un des héros étant plutôt à favoriser si vous appréciez les combats à distance et la magie et l’autre si vous êtes plutôt bourrin, à l’image d’Adol. Si l’évolution est la même, chacun des personnages n’a pas le même background ni les même motivations ni la même palette de coups.

Les combats se déroulent en temps réel et non au tour par tour. L’escadron arpente les nombreux étages de la tour, poursuivi par des démons. Une fois les techniques maîtrisées les combats deviennent assez sympas et rapides, même face aux boss c’est un réel plaisir de pouvoir utiliser les meilleures techniques. Quelques puzzles viennent compléter l’aventure. Au fil des conversations et des étages, le joueur en apprendra plus sur les prémices de YS.

YS est extrêmement répétitif, le jeu a aussi pris un gros coup de vieux et les textures et animations sont d’une autre génération. Il faudra un peu plus d’une dizaine d’heures pour voir la fin de l’aventure et plus du double si vous souhaitez refaire l’aventure avec un autre personnage.

CONCLUSION

YS Origin n’est pas un mauvais jeu mais il s’adresse aux fans de la licence, ceux qui ont apprécié les premiers jeux ou qui souhaitent les découvrir. Le titre tourne vite en rond tant au niveau du gameplay que des décors, il se fait assez vieux, d’une autre génération de console.

  • YS Origin pour qui ? Les fans des jeux YS.

margxt_mwai

Test du jeu effectué sur PlayStation Vita via une clé envoyée par le distributeur.

L’avis des blogueurs et des pros :

  • OtakuGame: « Bref, vous l’aurez compris, si vous aimez les ARPG, et surtout les DRPG à l’ancienne, foncez ! » A  lire le test
  • ActuGaming : « Ys Origin est un must have des fans d’Ys qui souhaitent découvrir les prémices des premières aventure d’Adol 700 ans auparavant et il est aussi un jeu où les néophytes peuvent trouver leur bonheur. » B – lire le test
  • Millenium: « On mash le bouton X et on s’ennuie assez vite, même avec une aventure qui se finit en une huitaine d’heures (et qu’il faut refaire le jeu trois fois pour avoir l’intégralité du scénario). » 62/100 – lire le test

Quelques vidéos :