Les développeurs indépendants s’intéressent de plus en plus à la Nintendo Switch. C’est notamment le cas de Neckbolt qui vient de sortir son jeu d’aventure et puzzle game sur PC via Steam et sur Nintendo Switch, Yono and the Celestial Elephants. Derrière Neckbolt, Niklas Hallin un suédois qui a réalisé seul, son propre jeu. Le titre est édité par Plug In Digital, un éditeur français basé dans la région Montpellieraine qui ne cesse ces derniers mois de dénicher des pépites.

Éditeur / Développeur :Support(s) :Obtenir chez :

 

 

Yono s’inscrit comme un zelda-like mignon. Le joueur incarne une éléphanteau descendante d’une lignée d’éléphants protecteurs. Arrivée sur terre grâce à un astéroïde, la jeune éléphant a la mission d’aider l’humanité et de préserver la paix. Yono est perçue comme un animal sacré sur la planète, elle peut donc compter sur ces habitants les humains féodaux, les Bonewights et les Mekani qui l’aideront à en savoir plus sur ses capacités et n’hésiteront pas à la guider dans sa quête.

L’aventure prend la forme d’une ballade poétique, d’une contrée à une autre entre fights contre des monstres et petits puzzles bien pensés. Pour les résoudre et aussi pour se battre, Yono devra utiliser sa trompe qui lui permet de déplacer de l’eau ou de lancer des cacahuètes ainsi que son corps qui lui offre la possibilité de pousser des objets et de foncer dans des ennemis. Rien de bien compliqué au niveau de la prise en main.

Outre la trame principale, le joueur pourra croiser des PNJ qui lui donneront quelques quêtes annexes. Un objet à transporter d’un point A vers un point B, des plantes à arroser et quelques énigmes à résoudre. Chaque quête bien menée permettra d’obtenir des pièces et de les échanger contre des skins pour personnaliser son éléphant ou les morceaux de réceptacles de cœur. Plus tard dans le jeu en brisant des objets, Yono pourra obtenir des lettres qui révéleront les pages d’anciens textes liés à l’histoire.

Côté direction artistique, Neckbolt a fait le choix de rester dans un univers coloré et enfantin, un parti-pris qui au départ peut sembler difficile à cerner mais le titre ne s’adresse pas qu’aux plus jeunes. C’est mignon mais pas forcément si facile pour les plus jeunes.

CONCLUSION

Mignon, pas vraiment très original dans le style plutôt dans le gameplay, Yono se boucle en 5 heures tout au plus. Une aventure poétique et surprenante qui devrait satisfaire les joueurs à la recherche d’un petit jeu d’aventure qui demande un minimum de réflexion.

  • Yono and the Celestial Elephants pour qui ? Les joueurs à la recherche d’un jeu d’aventure de type Zelda-like, simple et mignon.

margxt_bon

Test du jeu effectué sur Nintendo Switch (version digitale) via une clé envoyée par l’éditeur.

L’avis des blogueurs et des pros :

  • OtakuGame : « Un jeu qui partait d’un bon fond, avec un éléphant trop mignon et un style de jeu, le action-Rpg, que j’adore, mais qui au final se veut trop simple ! » Classe C – lire le test

Quelques vidéos :