Développé par les Français de Big Bad Wolf et édité par Focus, The Council est un jeu vidéo narratif, épisodique d’aventure et de réflexion. Le titre se décompose en 5 épisodes et les trois premiers sont déjà disponibles sur PC, PlayStation 4 et Xbox One.

Ce test concerne l’épisode 1, 2 et 3 du jeu The Council. Un autre test sera réalisé pour les épisodes 4 et 5.

Éditeur / Développeur :Support(s) :Obtenir chez :

 

  

  

L’aventure se déroule en 1793, quasi-intégralement sur une île britannique, dans la demeure de Lord Mortimer. Le mystérieux bâtiment est le repère d’une société secrète où semble se décider l’avenir de l’humanité entre les grands noms de ce monde dont George Washington et Napoléon Bonaparte. Louis de Richet, le personnage que vous incarnez tout au long de l’aventure est membre de cette énigmatique cercle et se rend sur l’île pour retrouver sa mère qui a mystérieusement disparu.

Le premier épisode est l’occasion de poser le scénario et les bases du gameplay. Chacun des choix du joueur aura des incidences par la suite sur l’aventure et sur la relation entretenue avec tel ou tel pnj. Les choix durant les dialogues et les interactions avec certains objets seront différents selon que vous ayez choisi à vôtre arrivée sur l’île, d’être plutôt un détective, un diplomate ou un occultiste et selon que vous ayez disposé vos points de compétence sur une branche plutôt qu’une autre. Chaque voie se divise en 5 branches soit un total de 15 compétences à faire évoluer au fil du jeu. A la fin des missions, le joueur disposera de points de compétence à répartir sur les différentes branches. Il peut les cumuler avec l’utilisation des livres trouvés ici et là dans la demeure qui permettent d’alimenter des compétences ainsi que les talents qui sont en quelque sorte des objectifs liés à l’utilisation des compétences permettant d’obtenir des nouveaux points de compétence.

Chaque échange avec les autres membres de la société secrète est l’occasion de dévoiler petit à petit les forces, les faiblesses et les traits de chacun. Vous le comprendrez assez rapidement, ici tout le monde cache un secret plus ou moins important.

Malheureusement certains choix enclenchent le fait de devoir renoncer à d’autres facettes du scénario. A la fin de chaque épisode, vous aurez ainsi un résumé de ce que vous avez réussi, raté et des alternatives que vous n’avez pas emprunté.

Autre point clé des échanges avec les autre protagonistes, les confrontations. Comprenez par là qu’il faudra choisir la bonne ligne de dialogue pour répondre à votre interlocuteur afin de remporter l’échange. Selon les confrontations, vous avez plus ou de moins de maladresses possibles avant d’arriver à vos fins. Il est bien sûr primordial de bien lire l’ensemble des dialogues et de comprendre la manière de faire et de penser de son interlocuteur ainsi que trouver ses faiblesses pour arriver à remporter la confrontation.

Le second épisode ouvre lui une nouvelle facette du jeu, l’apparition d’énigmes parfois extrêmement complexes. Enfin seulement si vous ne prenez pas le temps de lire les éléments que vous avez à votre disposition. Car même si certains puzzles sont difficiles, que le manoir est très grand, le jeu bloque le joueur systématiquement dans un espace prédéfini pour qu’il ne se perde pas.

L’épisode 2 est d’ailleurs extrêmement long et c’est pour ma part celui qui m’a le moins convaincu des 3. L’épisode 1 est un épilogue, une introduction, l’épisode 3 est équilibré avec des bons puzzles et des dialogues assez intenses, certaines intrigues y trouvent même des réponses.

Techniquement le jeu n’est pas dingue, si le doublage est de très bonne qualité, les animations surtout faciales sont forcées et pas très belles à regarder. On notera toutefois le travail effectué sur certains détails, des traits du visage des PNJ en passant par les décors soucieux de respecter le style du XVIIIe siècle. Comptez pour le moment entre 3 et 5 heures par épisode.

CONCLUSION

The Council c’était le titre inattendu. Le jeu vidéo narratif dont je n’attendais rien et qui m’a surprise à travers son gameplay et la construction de ses énigmes. Si l’histoire est assez complexe, elle est aussi riche d’un grand nombre d’éléments narratifs. Chaque joueur vivra sa propre aventure, profitant de certains chemins plutôt que d’autres. Seul bémol pour le moment, quelques défauts techniques et un épisode 2 un peu mou.

  • The Council pour qui ? Les fans de jeux vidéo narratif et de réflexion.

margxt_tres_bon

Test du jeu effectué sur PC via une clé envoyée par le distributeur.

L’avis des blogueurs et des pros :

  • FactorNews: Episode 1 « Avec une direction artistique et une technique de bon niveau, quelques belles promesses narratives et une couche de gameplay supplémentaire dans le système de dialogue, ce premier épisode de The Council. »  lire le test
  • GeeksAndCom: Episode 1 « Si vous êtes le moindrement fans de jeux à la Telltale Games ou Life is Strange, vous devez à tout prix essayer The Council. » 8,5/10 – lire le test
  • GameLove: Episode 1, 2 et 3 « En affichant l’ambition de vouloir secouer l’univers des jeux narratifs, Big Bad Wolf se lance en direction d’une quête aussi téméraire et risquée que celle de Louis » 7/10 – lire le test

Quelques vidéos :