ratchet-et-clank-ps4POINTS POSITIFS :

  • Graphiquement et techniquement très réussi
  • Diversités des activités tierces
  • L’arsenal déjanté

POINTS NÉGATIFS :

  • Une licence qui tourne en rond
  • Manque de diversités dans les phases de gameplay avec Clank
Éditeur / Développeur :Support(s) :Obtenir chez :

sony-computer-entertainment Insomniac-Games

ico32_PS4

fnac_commander priceminster_commander amazon_commander

Ratchet et Clank est une des licences que j’affectionne particulièrement sur les supports PlayStation. Tout comme Jack et Daxter, j’apprécie le fait de pouvoir jouer avec des duos de héros atypiques. Le dernier épisode du jeu d’action remonte à 2013 sur PlayStation 3 avec le très bon Ratchet & Clank : Nexus.

Trois ans plus tard et avec la sortie de la PlayStation 4, Insomniac Games revient sur le devant de la scène avec un film et un jeu basé sur le scénario du film tiré lui du premier jeu Ratchet et Clank. Si le film a fait beaucoup de bruit en raison des personnalités choisies pour le doublage Français, les critiques et retours chiffrés sont loin d’être bons. Pour ma part je n’ai pas souhaité le voir et j’attendrais une sortie en DVD. Ratchet et Clank est donc disponible depuis le 15 avril 2016 sur PlayStation 4 exclusivement.

Techniquement sublime

Dans la catégorie « remake », ce Ratchet et Clank est sûrement ce qu’il y a de plus surprenant et réussi ces derniers temps. Insomniac Games n’a pas simplement proposé une version rénovée de leur création initiale mais a créé un nouveau jeu se basant sur l’ancien titre.

Esthétiquement le travail réalisé est surprenant, coloré, propre, plaisant à regarder et à jouer. Les planètes à explorer sont inspirées d’univers variés et peuvent aussi bien prendre place sur une planète enneigée, un espace volcanique ou un vaisseau interstellaire dans l’espace.

Un arsenal fou-fou

Là aussi la diversité s’exprime à travers l’arsenal à débloquer au fil du jeu, constitué de nombreuses armes toujours dans l’esprit fun de la licence. Vous aurez toutefois vite fait le tri dans l’armurerie pour privilégier certains jou-jous plus puissants, maniables et surtout plus utiles que d’autres (M.Zurkon et le lance missile seront certainement dans la première vague de vos raccourcis, une fois débloqués).

Vos armes ont la possibilité d’être améliorées à chaque fois que vous trouvez l’espace de vente qui vous permettra d’échanger quelques cristaux amassés un peu partout sur les planètes contre des améliorations. Pour débloquer la possibilité de faire évoluer vos armes, il faudra au-préalable les utiliser afin d’en faire augmenter le niveau.

Ratchet VS Clank

Les phases de jouabilité de Clank sont peu nombreuses, au départ plutôt agréables puis vite répétitives. Clank, plus petit à tendance à être poursuivi par ses ennemis et à se glisser dans les conduits pour débloquer des portes ou activer des mécanismes. La première phase, celle de la poursuite consiste tout simplement à éviter les attaques ennemis et les obstacles qui apparaissent sur la map.

La seconde phase est une suite de puzzles dont l’objectif est d’activer des mécanismes en s’aidant de petits robots qui peuvent se transformer au choix du joueur en source d’alimentation, en pont, en trampoline, etc. Ces deux phases se répètent en haussant la difficulté des puzzles jusqu’à ce que l’ennemi qui poursuit notre petit héros mécanique finisse par abandonner. Le reste du temps Clank servira de jet-pack pour accéder à des corniches en hauteur.

Les phases de gameplay avec Ratchet sont plus rapides et donc forcément bien plus nombreuses et plus longues. Ratchet utilise ses armes, son équipement, ses capacités et sa clé à molette pour évoluer dans le jeu et répondre aux missions qui lui sont confiées. Si certaines sont obligatoires pour avancer dans l’histoire, d’autres sont facultatives comme l’exploration de zones secondaires, l’obtention d’une médaille d’or lors des courses d’Hoverboard ou la récupération de certains trésors cachés sur les planètes.

Les activités galactiques

Notons d’ailleurs que la galaxie compte de nombreuses activités liées ou non à la progression dans l’histoire. Les courses d’Hoverboard dont l’objectif est de remporter pour chaque nouveau parcours l’ensemble des médailles sur chacun des circuits regorgeant de raccourcis, bonus et obstacles sont plaisantes à parcourir et assez nerveuses. Le contrôle d’un petit vaisseau armé sur certaines planètes offre aussi un réel plaisir visuel et de jouabilité avec la possibilité de tirer sur l’ennemi, d’utiliser des missiles ou un aimant pour attraper et jeter des robots sur l’ennemi.

Ajoutons aussi les activités tierces dont les phases de déplacement à l’aide des bottes magnétiques qui sont l’occasion de prendre quelques magnifiques screens des décors du jeu. Ratchet et Clank regorge aussi de puzzles dont l’objectif est de déplacer, activer/désactiver des anneaux de lasers afin d’alimenter des ports permettant d’ouvrir des portes. Sans oublier la possibilité de collecter les trésors cachés, boulons en or ou cartes.

Des cartes à collectionner

Les Holocartes s’obtiennent un peu partout sur les planètes. Elles sont parfois cachées où apparaissent simplement de manière aléatoire après avoir tué des ennemis ou après avoir réalisé un objectif.

Ces fragments de codex sont à collectionner par série de 3 cartes. Chaque série complétée débloque des bonus et avantages. En cas de doublon, vous avez la possibilité d’échanger vos cartes afin de compléter les séries qui ne sont pas finalisées.

CONCLUSION

Ratchet et Clank est techniquement sublime et esthétiquement propre. Si la licence a tendance à tourner en rond elle offre toujours une aventure intéressante d’une dizaine d’heures voir plus du double pour parvenir à compléter le jeu. Les nombreuses activités et le ton toujours fun de la licence sont omniprésents et permettent aux joueurs de ne pas trop tourner en rond malgré le manque de véritables nouveautés dans le titre et le fait que Clank passe bien souvent au second plan.

  • Ratchet et Clank pour qui ? Les joueurs PlayStation 4 à la recherche d’un petit jeu simple et fun pour toute la famille.

margxt_bon
Test du jeu effectué sur PlayStation 4 (version digitale) via un jeu envoyé par l’éditeur.

L’avis des blogueurs et des pros :

  • Metatrone : « Un remake des plus satisfaisant avec des graphismes au delà de nos espérances. » 9,4/10 – lire le test
  • SiteGeek : « Ratchet et Clank est superbe, agréable à jouer, plein de folie et de maîtrise technique et offre une durée de vie correcte pour un jeu pareil, le tout pour un prix de 40 euros. » 4,3/5  lire le test
  • Transhumaniste : « Un reboot correctement réalisé donc, même s’il manque un peu de charme et de passion, cette même passion qui transpirait littéralement de certains titres du même genre comme Jak & Daxter, Sly Raccoon… ou encore le Ratchet & Clank original. » 7,9/10 – lire le test

Quelques vidéos :

[gallery_bank type= »images » format= »thumbnail » title= »true » desc= »false » responsive= »true » display= »all » sort_by= »random » animation_effect= »bounce » album_title= »false » album_id= »266″]
Sponsornot