lost-in-harmonyPOINTS POSITIFS :

  • Les musiques
  • L’éditeur de niveau
  • Les niveaux de la communauté

POINTS NÉGATIFS :

  • Histoire qui manque de profondeur
  • Trop court
Éditeur / Développeur :Support(s) :Obtenir chez :

Digixart

ico32_TEL ico32_TBLT

apple-store google-play

Il y a deux ans, j’ai eu la chance de travailler avec des gens formidables dans le sud de la France. C’est chez Ubisoft que j’ai fait la rencontre de l’équipe de Soldats Inconnus. Depuis chacun a vogué à ses aventures et une partie de l’équipe a quitté Ubisoft et s’est lancée dans un nouveau projet. Digixart c’est l’histoire de 7 passionnés qui lancent en 2015 leur studio indépendant de création de jeux vidéo. Le premier bébé né du travail des indépendants Montpelliérains se nomme Lost In Harmony. Un runner musical déjà disponible sur tablettes et smartphones Android et iOS.

Kaito, jeune adolescent mélomane prend chaque jour par sms des nouvelles de son amie Aya. La jeune fille atteinte d’un cancer, partage avec lui l’effroi, la peur et les quelques bonnes nouvelles qui font de sa vie une véritable aventure. Souvent enfermée, la jeune rouquine rêve du monde extérieur. C’est dans les rêves de Kaito, sur un skate, bercée par la musique, qu’elle aura l’occasion de voyager à travers le monde et bien au-delà.

C’est sur un skate et en vue de face que ce jouera les 13 niveaux de l’aventure. Kaito devra notamment manier sa planche sur une îles somptueuse, un volcan en éruption et dans zone de guerre. Autant de décors variés souvent inspirés de la culture geek qui participent à élargir l’univers dans lequel évolue nos deux héros. Parfois même, les niveaux se décomposent en deux grandes parties, avec d’un côté des sonorités graves, des décors sombres et de l’autre des décors plus colorés et des sonorités plus radieuses. Comme la maladie qui ferait face à la beauté de la vie.

La bande son du jeu est basée sur des œuvres classiques remixées et des œuvres originales. Au total plus d’une heure de sonorités qui viennent sublimer le jeu. Aucune fausse note, l’OST est splendide est se juxtapose parfaitement aux décors et au gameplay.

Mais qu’en est-il du gameplay ? L’évolution du joueur se fait en surveillant trois paramètres. Le premier, le ciel. C’est là qu’apparaissent brièvement les étoiles au rythme de la musique. Il y a 3 catégories d’étoiles, celles qui nécessitent un appui bref, celles qui qui sont reliées ensemble et sur lesquelles il faut appuyer en même temps et enfin les dernières sur lesquelles il faut rester appuyé et switcher dans un sens donné. Plus le geste est précis et réalisé dans les temps, plus le score réalisé est important.

Le second paramètre, c’est l’ensemble des obstacles qui arrivent derrière, devant et sur les côtés de Kaito là aussi, au rythme de la musique. Il faut donc déplacer le skate de manière à les éviter. Soit en passant à côté soit en sautant par-dessus lorsque c’est possible voir nécessaire.

Enfin le dernier paramètre, la poussière d’étoiles. Le joueur doit faire rouler Kaito sur les traînées pour la récupérer. Il ne faut pas oublier les 3 sphères de poussière d’étoiles qui sont réparties dans chacun des niveaux.

L’ensemble de ces paramètres définissent le score final et le % de réussite du niveau affiché en haut à droite de l’écran. Plus vous vous prenez des obstacles et plus le % de réussite baisse, plus vous réussissez à progresser sans faire d’erreurs et plus il augmente. Pour visualiser la durée du niveau (environ 4 minutes), il suffit de regarder le compteur en haut à gauche de l’écran.

Le contenu de Lost in Harmony repose aussi sur sa communauté. Le jeu compte toute une partie édition et partage de niveaux créés par les fans pour les fans. Vous pouvez importer une musique depuis votre appareil ou choisir un titre sur Soundclound pour le transformer en niveau. L’interface est à première vue assez complexe à maîtriser, mais après avoir lu le tutoriel (en Anglais) et quelques essais, vous vous rendrez compte de la simplicité d’utilisation de l’outil. L’ensemble des créations de la communauté sont jouables et on y découvre quelques petites perles, plus ou moins difficiles.

Notons aussi qu’une nouvelle histoire basée sur un nouveau personnage sera débloquée lorsque 100 000 joueurs auront téléchargé le jeu. Il y a encore beaucoup de travail à effectuer car la moitié n’est même pas atteinte.

CONCLUSION

On ne peut regretter qu’une chose à Lost In Harmony, le manque de profondeur de l’histoire et la faible véritable présence d’Aya. C’est pourtant le point central de l’histoire, c’est sa maladie qui fait naître les rêves de Kaito. L’histoire pourrait être touchante mais elle ne l’est pas ou du moins pas assez. Le joueur n’a pas le temps de s’attacher à Aya et les développeurs ont manqué de nous la présenter véritablement, sa présence est malheureusement minimisée. La direction artistique est de toute beauté avec des décors resplendissants et des musiques qui s’y collent parfaitement. Malgré le faible nombre de niveau, vous pouvez compter sur la partie communautaire pour allonger la durée de vie de Lost In Harmony avec les nombreux niveaux créés par les fans.

  • Lost in Harmony pour qui ? Les passionnés de jeux musicaux et de jeux vidéo d’inspirations Asiatiques.

margxt_tres_bon

L’avis des blogueurs et des pros :

  • KickmyGeek : « On sent très clairement la patte des créateurs de Soldats Inconnus dans Lost in Harmony, avec un esprit plus lumineux et porté sur le manga, bien que le côté psychologique soit tout aussi sombre.. » 8,5/10 – lire le test
  • iPhoneAddict : « Vous l’aurez compris, Lost in Harmony est un coup de coeur, un vrai, et comme tous les coups de coeur, cela signifie qu’il y a des chances que ce titre ne plaise pas à tous. » 8,5/10 – lire le test
  • DaddyGamerChief : « Lost in Harmony est l’archétype du jeu qui me plonge dans un autre monde, qui me fait oublier qui je suis le temps d’une partie. » 4,5/5 – lire le test

Quelques vidéos :

[gallery_bank type= »images » format= »thumbnail » title= »true » desc= »false » responsive= »true » display= »all » sort_by= »random » animation_effect= »bounce » album_title= »false » album_id= »233″]