C’était certainement le Minecraft-like le plus attendu durant ces dernières années enfin … deux années d’early access et de nombreux autres titres tout aussi prometteurs auront eu raison de LEGO Worlds, au point de très rapidement le chasser, dans l’ombre.

Mais TT et Warner n’ont pas dit leur dernier mot et ont continué pas à pas à collaborer pour sortir en mars dernier le titre qui ravira certainement les fans des petites briques rouges. Avant de consulter mon test, je vous invite à lire la preview de LEGO Worlds.

Éditeur / Développeur :Support(s) :Obtenir chez :

 

  

fnac_commander  amazon_commander

LEGO Worlds est actuellement disponible sur PC, PlayStation 4 et Xbox One. Le jeu vidéo sortira en fin d’année sur Nintendo Switch.

Le joueur incarne un astronaute qui s’écrase sur une planète à la suite d’une attaque de météorites. Pour repartir dans les airs, et visiter petit à petit l’ensemble des planètes du système solaire (divers biomes), vous devrez réparer votre vaisseau.

Un gros manque d’ambition

Forcément ce n’est pas si simple, puisque pour réparer le vaisseau il faudra récupérer des briques dorées données en récompense des quêtes par les PNJ. Des quêtes qui nécessiteront d’apprendre à utiliser l’un des nombreux outils de création et transformation LEGO.

Ces dernières sont souvent assez répétitives sur l’ensemble des binômes avec le même cheminement : atterrir, découvrir un outil, accepter une quête, utiliser l’outil pour finaliser la quête, récupérer les briques, réparer le vaisseau, foncer vers une nouvelle planète … ce qui donne vite l’impression de tourner en rond.

Chronophage solo, en coop et en ligne

De plus les biomes sont assez petits et l’environnement n’y est que peu très animé, on a vite fait de se lasser et ce même en coop et en ligne.

Dommage car l’aspect construction qu’on aurait peut-être vu plus minutieux et ambitieux s’avère très brouillon et trop simplet. Ce dernier point peut toutefois s’avérer positif pour le grand public. Ajoutons la caméra ultra-nerveuse qui causera du tort à bien des joueurs.

Problème pour débloquer la création libre, il faudra récupérer 100 briques dorées, qui prend énormément de temps et vous aurez vite fait d’abandonner avant.

CONCLUSION

LEGO Worlds est une déception. Avec le travail qu’à réalisé précédemment le studio et l’éditeur, je m’attendais personnellement à un titre plus ambitieux, moins brouillon et bugué. Dommage car l’idée de base était clairement très bonne mais au final trop limitée.

  • LEGO Worlds pour qui ? Les fans des briques LEGO.

margxt_mwai

Test du jeu effectué sur PlayStation 4 (version CD) via un jeu envoyé par l’éditeur.

L’avis des blogueurs et des pros :

  • Geekbecois : « LEGO Worlds offre un monde ouvert où vous pouvez construire ce que vous voulez. Dommage que ce monde ouvert ne sois pas très intéressant à explorer. » Moyen lire le test
  • GameHope : « Généreux dans son contenu, facile dans sa prise en main et bourré de potentiel, Lego Worlds réussit à atteindre son but premier : le fun. » 6/10 – lire le test
  • JeuxvideoBel : « LEGO WORLDS propose un jeu de construction et d’exploration et renvoie vers quelques licences bien connues dans le monde vidéo ludique comme Minecraft ou No Man’s Sky. » 6,6/10 – lire le test

Quelques vidéos :