J'ai joué à LEGO City Undercover
Une très bonne durée de vieNombre de points d'intérêtUn univers drôle
Aucune difficultéLa caméra qui n'en fait qu'à sa têteDes trop nombreuses latences
4.0Note finale
Éditeur / Développeur :Support(s) :Obtenir chez :
      

fnac_commander  amazon_commander

Sorti en exclusivité sur WiiU en 2013, LEGO City Undercover fait son grand retour sur plusieurs plateformes dont la Nintendo Switch.

LEGO City Undercover est un portage de la version Wii U auquel s’ajoute la possibilité de jouer à deux sur un écran splitté. Pas vraiment un argument de taille pour racheter le jeu si vous l’avez précédemment fini sur WiiU.

GTA-like

Véritable GTA-like à la sauce LEGO, City Undercover s’offre un contenu de taille sur une map certes bien moins conséquente mais qui ne manque pas de points d’intérêt.

Le joueur incarne Chase McCain, un ancien officier de police banni de LEGO City. Alors qu’un ancien criminel semble être à l’origine de plusieurs actes malfaisants, la ville fait de nouveau appel à ses services.

Des compétences costumées

L’histoire est une suite d’aller-retour et d’utilisation des compétences du héro pour parvenir à progresser dans l’histoire. Dans une grande majorité des jeux LEGO, le joueur peut switcher d’un personnage à un autre, cette fois le switch se fait entre les costumes: criminel, mineur, jardinier, astronaute, citoyen pompier, etc. Si par exemple le mineur peut casser des pierres qui bloque un chemin ou utiliser de la dynamite, le jardinier peut faire instantanément pousser des plantes grimpantes ou utiliser une poule pour planer.

Les environnements sont d’ailleurs assez variés et correspondent à chaque fois à un chapitre du jeu avec un costume à débloquer. Pour se déplacer d’un quartier à un autre, Chase peut utiliser un grand nombre de montures, voitures, motos, bateaux, avions, trains, bus, chevaux, cochons, tracteurs et j’en passe. Le mieux étant de profiter des transports en commun pour des déplacements trop longs.

Un mode histoire et des activités annexes

Ces déplacements permettent d’observer à quels points la map regorge d’activités annexes, des courses, des aliens à attraper, des skins à débloquer et bien plus. Il faut dire que l’histoire ne couvre que 20% du titre et les 80% restants sont liés aux nombreuses activités annexes.

Pour le plaisir des plus jeunes et aux regrets des plus grands, le titre est bien trop facile. Les combats manquent cruellement de saveur même si le combo final est souvent plutôt sympa à observer. Le cheminement est assez simple est le joueur est assisté régulièrement. De plus et contrairement à un GTA par exemple, tenter d’écraser une personne, voler une voiture, détruire des objets n’aura aucune incidence puisque vous êtes flic.

Graphiquement et techniquement le jeu a vieillit et malgré des temps de chargement plus courts, la Switch a parfois du mal à suivre et des latences apparaissent lorsque trop d’éléments apparaissent à l’écran.

CONCLUSION

Avec son univers drôle et attachant, son histoire plutôt sympa et la largesse de son contenu, LEGO City Undercover est une belle réussite. Dommage le portage n’efface pas les soucis technique et le titre manque d’un petit plus autre que le multijoueur sur écran splitté qui aurait certainement poussé les acheteurs de la première heure à se ruer sur cette nouvelle « version ».

  • LEGO City Undercover pour qui ? Tout public.

margxt_tres_bon

Test du jeu effectué sur Nintendo Switch (version digitale) via une clé envoyée par l’éditeur.

L’avis des blogueurs et des pros :

  • Nintendo Town : « Cependant, c’est un portage qui se contente du minimum, dont la technique fait tâche et nuit à la fluidité, souffrant toujours de temps de chargement trop long, d’une conduite des véhicules perfectibles et d’un challenge inexistant mais tout cela reste patchable. » 82% – lire le test
  • GeeksandCom : « En terminant, je pense que LEGO City Undercover vaut toujours la peine d’être visité même si la sortie initiale date de quatre ans passés. » 8/10 – lire le test
  • Essentiel Actu : « Si comme moi les jeux made in Lego vous ont toujours laissé indifférent, cette escapade à Lego City pourrait bien vous faire changer d’avis. » 17/20 – lire le test

Quelques vidéos :