KwaanPOINTS POSITIFS :

  • Visuellement très réussi
  • Gameplay créatif
  • Les quelques références glissées ici et là

POINTS NÉGATIFS :

  • Impression de tourner en rond
  • Communauté de joueurs trop pauvre même si très sympathique
  • Maîtrise de l’Anglais nécessaire sur le tchat et quelques bases pour comprendre le jeu
Éditeur / Développeur :Support(s) :Obtenir chez :

ankama

ico32_PC

steam

Après le succès plutôt mitigé de Fly’N pourtant très bon mais qu’Ankama a légèrement oublié de pousser dans ses plans de com, les indépendants reviennent sur le devant de la scène avec un nouveau jeu PC, Kwaan. Ce nouveau titre n’est pas à intégrer à l’univers cross-média du Monde des 12 (Dofus, Wakfu), il s’agit d’une création originale développée non pas en France mais au Canada.

Kwaan c’est un monde pixelisé, coloré et soigné dans lequel le joueur fait évoluer librement son petit personnage, un Dwaal en se déplaçant sur la gauche et la droite et en utilisant une corde pour s’accrocher et se hisser aux plateformes. Son objectif est de prendre soin de l’arbre Kwaan, collecter des ressources et les utiliser afin de créer un écosystème.

Le joueur ne fera jamais face à des ennemis mais plutôt à des obstacles, dont des pics et des vides qui ne tueront pas notre petit héros mais lui feront perdre des ressources et lui offriront un petit retour en arrière.

Le Dwaal évolue dans un décor pixelisé, extrêmement soigné et coloré. Même si l’univers est relativement pauvre, la direction artistique a réussi à créer un véritable monde, mignon et attachant.

Si sur la map vous avez la possibilité de montrer votre fibre artistique en créant quelques œuvres pixelisées et tout aussi colorées dans les nombreux feuillages de l’arbre Kwaan.

Le joueur doit se trimbaler d’un côté à l’autre de la map pour récupérer des ressources qui serviront à entretenir le grand arbre Kwaan qui trône à quelques mètre sud village. Ces ressources permettent d’invoquer des animaux et de créer tout un écosystème qui participera au bonheur de Kwaan. De plus, il faudra aussi trouver d’autres joueurs afin de méditer pour le grand arbre. Ça ne semble pas si compliqué mais malheureusement les serveurs sont un peu vides et réussir à faire subsister cet écosystème sur 50 jours s’avère un poil compliqué. Si Kwaan dépérit, le serveur repart à 0.

CONCLUSION

Kwaan est des rares jeux qui mise sur la collaboration pour progresser. Si vous cherchez un jeu avec du challenge et un gameplay qui en impose, passez votre chemin. Kwaan c’est plutôt le jeu de gestion et de créativité ou l’entraide règne. Visuellement sublime, il faudra disposer de quelques références en Anglais pour pouvoir véritablement profiter du titre.

  • Kwaan pour qui ? Les joueurs maîtrisant un minimum l’Anglais qui apprécient les jeux pixelisés et créatifs sans faire trop de chichis sur le gameplay.

margxt_bon

Test du jeu effectué sur PC (version digitale) via une clé envoyée par l’éditeur.

L’avis des blogueurs et des pros :

  • Actugaming : « Le soft reste néanmoins un joli petit moment et une bonne partie de plaisir que l’on pourra effectué entre deux sessions de gros jeux ou pour se vider l’esprit en quête de fraîcheur. » 14/20 – lire le test
  • GamingWay : « Vous l’avez compris, le titre s’adresse aux amoureux de la nature et aux créatifs rêveurs qui aiment dessiner en pixel-art, découvrir des mystères, le tout dans un environnement calme et paisible. » 13,5/20 – lire le test
  • L’info tout court : « Un jeu sans violence qui conviendra à tous et ira parfaitement comme exemple pour s’opposer aux détracteurs du jeu vidéo ! » 6,8/10 – lire le test

Quelques vidéos :

[gallery_bank type= »images » format= »thumbnail » title= »true » desc= »false » responsive= »true » display= »all » sort_by= »random » animation_effect= »bounce » album_title= »false » album_id= »235″]
Sponsornot