J’ai joué à Gravity Rush 2
Direction artisiqueSensation de liberté dans les déplacementsLes 2 nouvelles gravitésLes missions annexesLe mode de combat libreLes petites BD entre chaque niveau
La caméra qui fait parfois des siennesLa maniabilité de certaines compétencesLes phases d'infiltration
4.0Note finale
Éditeur / Développeur :Support(s) :Obtenir chez :

sony

ico32_PS4

fnac_commander  amazon_commander

Disponible depuis déjà quelques temps, après la sortie du premier opus sur Vita puis sa version PlayStation 4, Sony a choisi de signer pour un second opus de Gravity Rush et d’envoyer une nouvelle fois dans les airs la jolie Kat. C’est le studio SIE Japan Studio, à l’origine de la licence qui s’est attaqué une nouvelle fois au développement du titre.

Avant d’attaquer Gravity Rush 2, sachez qu’il est recommandé de jouer au premier épisode et de regarder le petit film d’introduction au second opus disponible en VOSTFR sur Youtube.

Perdue entre les îles

Une anomalie gravitationelle a envoyé Kat et Syd dans une nouvelle contrée, Heksevillese. Sans argent et surtout sans les pouvoirs de Kat, les deux acolytes vont devoir travailler à la mine pour gagner de quoi se nourrir et dormir. De plus, ils doivent absolument récupérer les pouvoirs de Kat afin de trouver le moyen de revenir chez eux. Mais cette nouvelle cité dans le ciel ne semble pas si paisible et a aussi besoin d’aide.

Kat retrouve heureusement rapidement ses pouvoirs mais ce, petit à petit et en découvrira même des nouveaux, liés à une gravité plus faible (Lune) et plus lourde (Jupiter) sur lesquels le joueur peut switcher. Les compétences sont les mêmes que dans le premier épisode (champ apesanteur, coup de pied gravitationnel, glissade, attaque spéciale, …) avec quelques ajustements pour laisser place aux deux nouveaux pouvoirs comme avec la Lune, la possibilité d’effectuer des sauts sur une très large distance. Notons que l’apprentissage de ce dernier met un petit peu de temps et de mon côté il m’est souvent arrivée de finir dans le vide.

Super-Kat

Gravity Rush c’est avant tout une sensation de liberté quasi-illimitée et le second opus semble plus que jamais répondre à cette envie de planer ici et là dans le ciel, de se déplacer comme Superman entre les îles, d’attaquer ses ennemis comme bon nous semble, à terre ou en l’air, avec des projectiles ou avec les pieds. Aucun jeu de super-héros n’a jamais réussi à ce jour à proposer un gameplay aussi dynamique avec des déplacements aussi légers. Seul points à surveiller la barre de vie, la barre de recharge de l’attaque spéciale et forcément celle de la charge gravitationnelle (qui permet de se déplacer durant un temps limité dans les airs). La caméra fait toutefois des siennes et se place parfois dans un angle qui ne permet pas d’avoir une vue dégagée, au risque de se manger un ennemi.

Couleurs et folie

Si le scénario est toujours un peu fou, à l’image des jeux japonais, il est aussi bien ficelé et mis en valeur par des personnages parfois charismatiques, une direction artistique qui a souvent du mal à traverser nos frontières et de merveilleuses petites « BD » animées entre chaque niveau. Les missions annexes viennent compléter le titre, des heures supplémentaires à jouer et des informations sur la cité à grappiller mais l’univers reste entouré de bien des mystères.

Une vingtaine d’heures suffisent à boucler le scénario et certainement plus du double pour enfin atteindre la fin du jeu et réussir à récupérer l’ensemble des trophées liés au titre.

CONCLUSION

Gravity Rush 2 est une suite très réussie du premier opus. On y retrouve cette même sensation de liberté dans les déplacements et les combats et surtout cette même direction artistique si ce n’est quelques améliorations pour créer un univers qui s’inspire à la fois des créations japonaises et occidentales. Quelques petites erreurs viennent entacher le titre mais rien qui ne viennent vraiment détruire la magie du jeu.

  • Gravity Rush 2 pour qui ? Pour tous, dès le moment où vous avez une PlayStation 4.

margxt_tres_bon

Test du jeu effectué sur PlayStation 4 (digitale) via une clé envoyée par l’éditeur.

L’avis des blogueurs et des pros :

  • Fragstorm : « Les développeurs de chez Japan Studio transforment l’essai entrepris avec Gravity Rush pour nous offrir un très bon jeu. » 8,5/10 – lire le test
  • Error404 : « Gravity Rush 2 est un excellent jeu japonais digne des meilleurs triples AAA qui sortent en ce moment. » – lire le test
  • CoupleOfPixels : « Il conserve l’esprit de l’oeuvre originale tout en transcendant son aspect visuel et en réussissant à adapter à la perfection l’expérience ressentie sur la PS Vita. » 8/10 – lire le test

Quelques vidéos :

Bande Originale :