dragon-quest-heroes-PS4POINTS POSITIFS :

  • Les voix Japonaises avec sous-titres Français :3
  • Une version Européenne avec l’ensemble des DLC
  • La possibilité de switcher simplement d’un héros à l’autre en cours de partie
  • Le dynamisme des combats combiné à l’utilisation des jetons de monstres
  • Bande originale

POINTS NÉGATIFS :

  • Pas de mode multijoueur 🙁
  • Nombre d’arènes trop faible
  • Les allers-retours incessants au QG
Éditeur / Développeur :Support(s) :Obtenir chez :

square-enix Koei-Tecmo

ico32_PS4

fnac_commander priceminster_commander amazon_commander

Disponible depuis le début de l’année sur le territoire Asiatique, Dragon Quest Heroes a traversé les frontières jusqu’à atterrir en France et en Français sur PlayStation 4 ! Yipiiii, il faut dire que depuis quelques années, la plupart des jeux de la licence étaient disponibles uniquement sur les consoles Nintendo et que rares sont les jeux vidéo Japonais qui se risquent aujourd’hui à franchir notre frontière.

Les nombreuses espèces qui se côtoient sur les terres d’Arbera vivaient en harmonie jusqu’à ce que mystérieusement les monstres se retournent contre les humains. Dans l’ombre de cette guerre qui oppose désormais l’humanité à diverses bestioles, un sombre mage semble tirer les ficelles. Pour mettre fin aux combats, Aurora et Lucéus, deux héros sont appelés à sauver le monde.

Le joueur a d’ailleurs le choix en début de partie du héros qui deviendra le capitaine de son groupe de soldats. Tout au long du jeu, un grand nombre de héros viendront s’ajouter à votre groupe, chacun disposant de caractéristiques, techniques et combos différents. Le groupe ne pouvant accueillir qu’un maximum de 4 soldats sur les 12 disponibles, il faudra sélectionner attentivement les membres de son groupe depuis le QG. En cours de partie il est possible de switcher simplement d’un héros du groupe à l’autre et ainsi de pouvoir incarner l’ensemble des personnages disponibles dans le jeu. Cette fonctionnalité permettra notamment de s’approprier l’ensemble des techniques disponibles et de réaliser un maximum de combos et de passage en « haute tension » face aux boss. La « haute tension » qui se charge à force de se battre permet à un héros d’utiliser ses MP sans limitation et de devenir invincible durant un certain temps pour finir sur un combo dévastateur.

Alors qu’en début de partie et durant heure ou deux, nos héros ne disposent que d’une petite base limitée, un QG volant viendra assister notre groupe. Plusieurs PNJ s’ajouteront au fil du jeu et permettront d’acheter/vendre ingrédients, équipements, armes, sauvegarder, gérer ses sauvegardes, remplir des cristaux de soins, récupérer/valider des quêtes annexes (qui permettent tout aussi bien de récupérer des techniques comme la téléportation), gérer son équipe, récupérer des médailles, réaliser des recettes d’alchimie, etc.

Les combats sont parfois bordéliques mais carrément dynamique, bienvenue dans un beat’em all ! Bien que les combinaisons de touches et les nombreuses actions peuvent perdre le joueur, une trentaine de minutes suffit à prendre en main le jeu et à comprendre les mécaniques de gameplay. Le groupe de héros devra soit bourriner dans le tas soit protéger efficacement et stratégiquement des zones et personnages.

L’utilisation des médailles de monstres permet ainsi de gérer les vagues de bestioles et l’afflux parfois considérable de ces derniers qui tenteront de se regrouper en un point en passant par divers chemins. Les médailles se récupèrent à terre, au hasard, lorsqu’un monstre fini par mourir. L’utilisation de ces artefacts est limité en nombre et dans le temps selon les monstres et les techniques dont ils disposent.

CONCLUSION

Dragon Quest Heroes a franchit les frontières avec brio pour finir dans nos PlayStation 4. Avec sa direction artistique au poil, sa bande annonce enchanteresse, la dynamique des combats et l’utilisation des médailles de monstres qui permet de créer un jeu ni trop stratège, ni trop bourrin cet épisode a de quoi convaincre les joueurs. Ce n’est certes pas un RPG mais bien un beat’em all qui attend les joueurs, dans le respect des fans avec nombre de clins d’œil à la série. On ne peut que regretter que le style et le faible nombre d’environnements combinés, donnent au titre une certaine répétition parfois lassante.

  • Dragon Quest Heroes pour qui ? Le fan de Dragon Quest, le joueur de beat’em all, le passionné de jeux vidéo Japonais.

margxt_tres_bon

Test du jeu effectué sur PlayStation 4 (version digitale) via une clé envoyée par l’éditeur.

L’avis des blogueurs et des pros :

  • Pxlbbq : « Dragon Quest Heroes est l’un des jeux les plus intéressants à ce jour à sortir du moule d’un Dynasty Warriors. » les feux de l’amour – lire le test
  • Webotaku : « a réalisation haut de gamme, son respect infini de l’univers et sa générosité en font l’une des meilleures surprise de cette année. » 5/5 – lire le test
  • Gamelove : « Inévitablement, malgré ses qualités (beat them all punché, éléments de RPG, grosse durée de vie, visuel excellent) et ses défauts (forcément répétitif, trop léger scénaristiquement, pas de coop’), Dragon Quest Heroes est assez ciblé. » 7/10 – lire le test

Quelques vidéos :

[gallery_bank type= »images » format= »thumbnail » title= »true » desc= »false » responsive= »true » display= »all » sort_by= »random » animation_effect= »bounce » album_title= »false » album_id= »202″]
Sponsornot
  • Surement mon jeu de l’année 2015 🙂

  • HaydenJP

    Salut,

    Ton article compile tous les éléments importants du jeu
    Dragon Quest Heroes. J’ai rarement lu un article aussi bien écrit. En plus, il
    m’a donné envie de jouer à ce titre, qui auparavant, ne me plaisait pas
    beaucoup.

    Merci !