J’ai joué à Double Cross

Après Runbow, le studio 13AM Games présente son nouveau titre, Double Cross. Un jeu d’action et d’aventure disponible sur PC et Nintendo Switch. Au programme selon les développeurs, un mix entre le jeu d’aventure avec un système de personnalisation des compétences et des enquêtes … mais est-ce vraiment le cas ?

Éditeur / Développeur : Support(s) : Obtenir chez :

 

 

 

Le joueur incarne Zahra, une jeune agente d’une organisation dont le travail consiste à maintenir la paix entre les dimensions. Dans cet univers aux technologies avancées, la jeune femme doit enquêter sur la tentative de prise de pouvoirs d’un humanoïde. Elle doit ainsi se téléporter entre 4 mondes, le sien où son unité peut lui venir en aide dans ses recherches et 3 autres que sont Gootopia et sa jungle, le monde préhistorique de Reptarria et robotique The Funderdome.

Dans chaque monde, Zahra peut utiliser la technologie pour se déplacer ou attaquer ses adversaires. Outre les attaques au corps à corps, elle dispose d’un grappin qui lui permet de se déplacer sur des accroches ou d’attraper des éléments pour les lancer sur les ennemis ou sur des interrupteurs. On peut aussi compter une attaque ultime qui fait des dégâts sur une courte portée et la possibilité de recharger la barre de vie. Pour ces deux dernières compétences, il faudra récupérer les orbes jaunes laissés par les ennemis à terre. Dans ces mondes, la jeune femme court après des indices, lesquels peuvent mener à des combats de boss et des cristaux à collectionner, les fragments d’Améliorum.

L’intérêt du titre repose en grande partie sur les collectibles parfois très bien cachés et qui nécessiteront de recommencer à plusieurs reprises les niveaux afin de tous les trouver. Certains niveaux sont à l’image de Sonic, avec plusieurs passages possibles menant vers une seule arrivée, il y a donc beaucoup à faire avant de trouver l’ensemble des fragments d’Améliorum. C’est aussi ces artefacts qui permettent au joueur de débloquer des nouvelles compétences à Zahra mais rien de vraiment obligatoire pour finir le jeu.

Si je ne parle que très peu de l’aspect enquête, c’est qu’il n’est pas poussé et le joueur est trop largement assisté dans ses recherches, ce qui n’en fait clairement pas l’un des points forts du jeu. Il s’agit simplement de récupérer les indices en fin de niveau et les faire analyser par son unité puis réaliser des déductions. Tout est linéaire et scripté en bref, vous n’avez rien à faire si ce n’est interagir avec des PNJ.

Double Cross est un jeu 2D qui n’offre visuellement rien de vraiment très beau. C’est un parti pris, mais en tant que joueur on a forcément l’impression de jouer dans un univers vide, qui manque cruellement d’animations et d’ambition. Ce même manque d’ambition se ressent rapidement durant les premières minutes de jeu en découvrant le peu d’univers existant, le système de déduction des enquêtes et par la suite en découvrant que la durée de vie du titre est assez limitée.

CONCLUSION

Double Cross ressemble au final à un Megaman-like bien moins ambitieux et surtout moins abouti. Relativement court, le titre n’offre rien de nouveau dommage car l’idée de départ était bonne, mais sous exploitée avec un système de déduction d’enquêtes un peu bidon, une difficulté presque inexistante, une direction artistique très moyenne pour un titre relativement court.

  • Double Cross pour qui ? Les enfants essentiellement.

margxt_mwai

Test du jeu effectué sur Nintendo Switch via une clé envoyée par l’éditeur.

L’avis des blogueurs et des pros :

  • Factor News: « La direction artistique oscille entre le mignon et le mouaif, la faute à des animations parfois hachées à la serpe et il faut bien le dire de mauvaise facture. »  lire le test
  • CoupleOfGamers: « Ce petit mélange aventure enquête est très réussi et surtout très bien écrit. » 8/10 – lire le test
  • Nintend’Arlerts: « Double Cross est un titre court mais maîtrisé. » Bon – lire le test

Quelques vidéos :

About the Author /

margxtp@gmail.com

Margot 28 ans. Blogueuse jeux vidéo et nouvelles technologies depuis 2012. Je voyage beaucoup et je travaille dans la communication dans l'industrie des jeux vidéo.

Post a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.