J'ai joué à Cooking Mama Sweet Shop
Des recettes qui donnent l'eau à la boucheRare jeu qui exploite à fond les fonctionnalités de la 3DS
Ultra-répétitifContenu trop limité
3.0Note finale

Mama a conquis le cœur des gamers depuis une dizaine d’années avec son foulard rose, ses yeux qui pétillent et surtout avec ses recettes alléchantes. La chef cuisinière revient dans un nouvel opus garanti 100% confiseries et disponible uniquement sur Nintendo 3DS.

Éditeur / Développeur :Support(s) :Obtenir chez :
 

fnac_commander  amazon_commander

Ce nouveau titre s’axe autour de la création de confiseries et de gâteaux principalement japonais. Quelques rares créations plus populaires font leur apparition mais, nul doute, que plus de la moitié de la soixantaine de recettes disponibles soient d’origine asiatique.

Ce qui n’est pas pour déplaire aux geeks et aux passionnés de la culture nippon. Il faut dire que malgré l’aspect virtuel des délicieuses réalisations sucrées, il y a véritablement de quoi s’en mettre l’eau à la bouche.

Toujours la même recette

La réalisation des recettes n’a pas vraiment changé. Les étapes s’enchaînent avec un seul objectif réaliser au mieux la recette donnée, effectuer le moins d’erreurs afin d’obtenir le plus de points sur la note finale de réalisation. Gérer un four, casser des œufs, battre la pâte, couper des fruits, décorer ses réalisations, … sont autant des étapes qui permettent de réaliser les plats. Le titre est captivant mais vite répétitif et peut être même un peu trop facile.

Gérer une confiserie

Le « nouveau » contenu vient de la gestion d’une boutique. Chaque recette réalisée est à disposer dans une surface de vente où des clients virtuels viennent dépenser sans compter et enrichir Mama. Parmi ces clients, il y a surtout une critique gastronomique qui donnera de temps à autre à Mama des nouvelles recettes qui, une fois réalisées permettront de débloquer des nouvelles boutiques tout autour du globe qui sont en fait des mini-jeux … sans grand intérêt. Le seul avantage étant de débloquer des objets spéciaux dans la boutique en obtenant des scores élevés dans les mini-jeux.

Personnaliser Mama et son shop

Mama peut dépenser son argent durement gagné au labeur du joueur pour s’acheter des items afin de personnaliser sa boutique ou sa propre personne. Des nouveaux bandeaux, tabliers, hauts, tapisseries, styles de cuisine, il y a de quoi personnaliser le jeu même si il aurait été plutôt intéressant de débloquer plus de nouvelles recettes.

Cooking Mama Sweet Shop est toujours aussi coloré et exploite encore à fond les fonctionnalités de la console portable de Nintendo. Seul bémol la musique aussi répétitive que les étapes de réalisation d’une confiserie et un multijoueur trop fade, uniquement en local sur une cartouche.

CONCLUSION

Cooking Mama Sweet Shop est un jeu sympa à petites doses, plutôt recommandé pour les plus jeunes. Il ne renouvelle malheureusement par la licence et manque d’un multijoueur en ligne qui permettrait d’étoffer le contenu un poil trop light.

  • Cooking Mama Sweet Shop pour qui ? Les plus jeunes.

margxt_bon

Test du jeu effectué sur Nintendo 3DS (version digitale) via une clé envoyée par l’éditeur.

L’avis des blogueurs et des pros :

  • GeekGeneration : « Cooking Mama : Sweet Shop, est un excellent divertissement pour petits et grands et constitue un élément important dans la ludothèque de la portable de Nintendo. Bon appétit ! » 6,7/10 lire le test
  • Le blog d’Aquab0n : « Cooking Mama : Sweet Shop est un jeu sur lequel j’aime décompresser après une longue journée de travail car il est simple et ne demande pas trop de réflexion mais cela lui manque tout de même. » – lire le test
  • BackToTheGeek : « On passe un très bon moment dans le monde coloré de Cooking Mama et il convient parfaitement aux enfants. » 3,5/5 – lire le test

Quelques vidéos :