La Gamescom c’est aussi l’occasion de découvrir quelques titres qui sortent sous peu (Mad Max étant déjà sorti à ce jour). Du côté de chez Warner j’ai donc pu mettre la main sur le gameplay de Mad Max pendant une dizaine de minutes ainsi que sur les figurines et le portail du jeu Lego Dimensions pendant une petite demi-heure.

Mad Max

mad-max

Jeu vidéo mélange de scènes d’actions et de courses endiablées, Mad Max embarque le joueur dans les aventures du protagoniste à la recherche de matériel pour customiser sa bagnole. De nombreuses ressources seront nécessaires à la customisation du bolide et à sa bonne mise en circulation sur les routes dévastées.

Le jeu prend place dans décor somptueux, vide et désertique qui correspond parfaitement à l’univers du film. Le joueur passe de campement en campement à la recherche de ce qui lui permettra de modifier son véhicule. Ces campements sont bien sûr protégés par quelques ennemis qui tenteront de mettre fin à votre partie.

Le joueur peut tout aussi bien se défouler à l’aide de ses mains et ses pieds qu’à l’aide d’armes voir même d’un arsenal relié directement à la voiture dont un grappin qui permet d’harponner directement les personnages. Chumbucket qui vous accompagne, prendra le contrôle de certaines armes disposées sur la bagnole mais il ne bronchera pas lorsque Mad Max sortira de la voiture, préférant se terrer dans cette dernière.

Mad-Max-1 Mad-Max-2

La bagnole de Mad Max est une véritable arme dont l’équipement peut être modifié. Moteurs, roues, blindage, armes, suspensions, etc tout y est pour transformer de bout en bout le véhicule et le rendre quasi-invincible. Chacune des améliorations aura des effets directs sur les statistiques du véhicule et pourra ainsi jouer directement sur la conduite de ce dernier.

La prise en main de Mad Max n’est pas très évidente, quelques touches sont liées à des actions plutôt inattendues qui rendent notamment assez complexe les combats au corps-à-corps. Les séquences d’actions qui ne se déroulent pas en voiture manquent d’intérêt, on préfère rouler et tout casser avec sa caisse que sortir ses points pour se battre. Mais Mad Max est une des rares adaptations d’un film en un jeu d’une aussi bonne qualité, la direction artistique a mis le paquet pour rendre l’univers le plus fidèle possible aux films, reste à voir lors d’une session plus complète si le gameplay ne s’avère pas trop répétitif.

Lego Dimensions

lego-dimensions

Après le succès des Skylanders et de Disney Infinity, Lego et Warner ont collaboré ensemble pour proposer leur version du jeu vidéo/figurine. Au vu de la popularité des petites briques colorées, le succès des figurines est déjà assuré. Mais le jeu vidéo sera-t-il à la hauteur des attentes des joueurs ?

Durant la démo nous avons rapidement découvert l’univers de Scooby-doo et celui de Portal. Le portail de Lego Dimensions est divisé en plusieurs zones dans lesquelles le joueur peut apposer ses figurines. Ce zonage permet de proposer des mécaniques de gameplay (bien que peu novatrices) qui demandent au joueur d’interagir avec ses jouets et non pas simplement de les poser en début de partie pour les changer lorsqu’un personnage est mort ou lorsqu’un personnage n’a pas les capacités requises pour progresser dans le niveau.

Lego-Dimensions-1 Lego-Dimensions-2

Lego Dimensions reprend les bases de l’ensemble des titres de la licence, le joueur détruit pour reconstruire et fait face à quelques énigmes dans lesquelles il est toujours très grandement assisté. La customisation des figurines parfois demandée en jeu n’est malheureusement pas obligatoire. Bien qu’une véritable notice présente à l’écran comment modifier un véhicule, même si ce dernier n’est pas transformé réellement de l’autre côté de l’écran, la modification est toujours prise en compte en jeu. En effet, la puce NFC identifie la figurine et non les modifications effectuées sur cette dernière.

Warner sait comment attendrir le cœur des joueurs car outre les licences visitées et revisitées dans le passé, la société Californienne a exploité certains univers qui font fureur auprès des jeunes et des moins jeunes. Portal, Retour vers le Futur, Les Simpsons, Docteur Who sont autant de licences qui vont profiter au jeu mais encore faut-il y mettre le prix ! Le Starter Pack coûte 90€ (jeu + portail + 4 figurines dont Batman, Gandalf, Cool-Tag et la Batmobile), le pack de deux figurines composé d’un personnage + une arme/un véhicule est affiché à 15€ et le pack contenant quatre figurines dont deux personnages + deux armes ou véhicules est à 25€.

Sponsornot