northgard

Northgard

Éditeur / Développeur :Support(s) :Obtenir chez :

shiro-games

ico32_PC

steam

Après sa licence Evoland, Shiro Games s’attaque à un jeu de stratégie et de gestion en temps réel. Inspiré de la mythologie Viking et des jeux de contrôle de territoires, Northgard embarque le joueur dans une aventure accessible à tous. Gestion du territoire et des villageois, exploration à la recherche de nouvelles terres à conquérir, batailles de clan, découvertes de monuments mythologiques magiques, la conquête des terres s’avère plus complexe qu’un simple jeu de gestion.

Fondez votre colonie et élargissez l’espace jusqu’à en contrôler la quasi-totalité. Mais, face à vous, d’autres clans tentent de gouverner le monde et quelques loups et morts-vivants tentent de vous barrer la route. A vous d’être assez stratège et rapide pour prendre le contrôle des terres avant vos ennemis. Pour être victorieux, le joueur doit se concentrer sur plusieurs des aspects du jeu dont la conquête de territoire ou le commence. Ainsi vous pouvez aussi bien gagner en étant conquérant, qu’en étant commerçant ou plutôt chercheur, etc.

Le jeu propose un multijoueur pour affronter ses amis, qui seront certainement représentés à travers d’autres clans mais, nous n’avons malheureusement pas eu l’occasion de voir ce mode de jeu.

Avec ce nouveau titre, Shiro Games change de genre et abandonne le RPG au profit d’un jeu qui s’annonce plus accessible au grand public. Mais le studio n’en délaisse pas moins sa direction artistique avec des décors toujours aussi propres et colorés, des espaces automnales et des terrains enneigés qui accueillent par endroit quelques sublimes monuments de la mythologie Nordique. Le gameplay se veut simple, il suffit de déplacer ses villageois pour les envoyer récolter des ressources, explorer des nouvelles zones et se former à tel ou tel métier. Au départ, le joueur commence avec seulement quelques villageois et une petite construction sur une zone délimitée, il devra ensuite et rapidement élargir sa zone de confort et envoyer sa communauté à l’aventure. Loin des jeux de stratégie traditionnels, la rapidité n’importe pas, les actions sont bien plus lentes et il faut utiliser sa tête pour réfléchir afin de lier les bonnes alliances, commerciales ou non et afin de garantir la survie de son village et son expansion.

  • Suivre le projet sur la page Facebook de Northgard
  • Suivre le projet sur le Twitter de Northgard
  • Suivre le projet sur le site officiel de Northgard

Northgard sera disponible en fin d’année sur Steam (PC).

[gallery_bank type= »images » format= »thumbnail » title= »true » desc= »false » responsive= »true » display= »all » sort_by= »random » animation_effect= »bounce » album_title= »false » album_id= »303″]

orphan-age

Orphan Age

Le tout récent studio Black Flag s’est attaqué au développement d’un jeu de gestion et de simulation d’une habitation occupée par des orphelins. Son petit nom Orphan Age et c’est un de mes coups de cœur de la Gamescom.

Construisez, explorez et gérer votre petit groupe de gamins pour les faire survivre dans une ville post-apocalyptique ou la guerre a tout dévasté. Utilisez les petites mains du groupe pour construire des lits, des espaces pour vous laver, jouer et surtout pour fouiller dans les décombres afin de trouver des ressources et agrandir votre zone de confort. Mais ces

Orphan Age sera disponible en early access sur Steam en février 2017 pour une sortie fin d’année 2017, début 2018.

[gallery_bank type= »images » format= »thumbnail » title= »true » desc= »false » responsive= »true » display= »all » sort_by= »random » animation_effect= »bounce » album_title= »false » album_id= »305″]

dead-cells

Dead Cells

Motion Twin est loin d’en être à son premier jeu avec ce nouveau titre, le studio se veut plus proche du hardcore gamer avec un roguelike pixelisé. Largement inspiré de Dark Souls et sa progression complexe et des premiers Castlevania pour le level design, Dead Cells a toutefois sa propre identité. Le joueur fait évoluer son personnage dans un donjon généré aléatoirement et le stuff au fil des coffres débusqués. Forcément les monstres sont de la partie et feront tout pour stopper votre progression. Chaque type de monstres à des mouvements propres qu’il faut analyser et contrer afin de se prendre le moins de coups possible.

Esthétiquement somptueux avec son level design pixelisé très coloré et ses effets de lumières, Dead Cells est aussi très prometteur et j’attends d’en découvrir un peu plus dans les prochains mois sur ce titre discret qui est encore en développement.

  • Suivre le projet sur le site officiel de Dead Cells

Date de sortie inconnue.

[gallery_bank type= »images » format= »thumbnail » title= »true » desc= »false » responsive= »true » display= »all » sort_by= »random » animation_effect= »bounce » album_title= »false » album_id= »304″]

dungeon-rushers

Dungeon Rushers

Éditeur / Développeur :Support(s) :Obtenir chez :

goblinz-studio

ico32_PC

steam

Dungeon Rushers est un tactical RPG en 2D comme en on retrouve beaucoup ces derniers temps sur smartphone. A la différence de ces derniers, le jeu vidéo qui mêle dungeon crawler et combats au tour par tour intègre un système de donjon plutôt bien ficelé. Le joueur représenté par un palet se déplace où il souhaite dans le donjon (généré aléatoirement) sur une carte minimaliste qui révèle petit à petit, monstres, trésors et pièges.

L’objectif est simple, récupérer le plus gros trésor caché dans le donjon. Une fois débusqué, vous pouvez continuer de parcourir ce dernier afin de le vider intégralement et tenter de remplir les objectifs secondaires liés à la découverte du donjon. Pour les aventuriers à la recherche de challenge, un mode Heroïque permet de rejouer chacun des donjons avec un niveau de difficulté plus important.

Notre équipe est constituée de plusieurs personnages dont le joueur a la gestion complète. Positionnement lors des combats, actions et capacités à lancer, équipements achetés et fabriqués, inventaires et surtout arbre des compétences. Bref, le titre est très complet au niveau gestion de la gestion des personnages.

Si après avoir parcouru les donjons vous souhaitez réaliser votre propre création, un outil simple d’utilisation permet aux joueurs qui le souhaitent de pouvoir créer entièrement un donjon et de le diffuser sur la plateforme en ligne afin de voir si ce dernier résistera aux assauts des autres aventuriers.

Graphiquement, Dungeon Rushers se défend plutôt bien avec parfois quelques créations minimalistes qui lui suffisent et qui ne surchargent pas l’univers. Ajoutez au jeu, les quelques notes d’humour disposées ici et là pour en faire un petit jeu sympa et complet.

Dungeon Rushers est disponible !

[gallery_bank type= »images » format= »thumbnail » title= »true » desc= »false » responsive= »true » display= »all » sort_by= »random » animation_effect= »bounce » album_title= »false » album_id= »302″]

drifting-lands

Drifting Lands

Éditeur / Développeur :Support(s) :Obtenir chez :

alkemi

ico32_PC

steam

Drifting Lands est un hack’n slach avec un aspect shoot’em up. Le jouer prend le contrôle d’un vaisseau qu’il peut customiser et équiper selon ses envies avant de l’envoyer combattre dans des niveaux générés aléatoirement.

Le jeu d’action propose surtout un aspect statistique assez pointu avec des possibilités d’amélioration des vaisseaux et de choix des compétences pour s’adapter à la complexité de certains niveaux.

Drifting Lands sera Q4 2016 sur Steam (PC et Mac).

[gallery_bank type= »images » format= »thumbnail » title= »true » desc= »false » responsive= »true » display= »all » sort_by= »random » animation_effect= »bounce » album_title= »false » album_id= »301″]

Sponsornot